Korsiga

  • 429 Commentaires
  • 7 Articles
  • 1189 Abonnés

Mon profil

Mon nom: Korsiga,

Sex:Homme

Date de naissance: 03 Décembre

Pays: Sénégal

A propos de moi:

30 September 2018

imaginer un jour quelqu'un accusa un de ses colocataires d'avoir volé la chaîne en or de son épouse , le type attrapé , condamné à restituer la chaîne et envoyé en prison mais au lieu de lui contraindre à restituer la chaîne ou payer la valeur , le mari exfiltre de la prison et demande à un de ses voisin d'accueillir le condamné chez lui mais le voleur qui aime chez lui mener tout le temps de revenir chez la victime cependant à chaque fois qu'il dit qu'il va revenir monsieur le mari mené de lui faire payer la chaîne dés qu'il aura franchi le seuil de l’immeuble question madame est victime de qui le voleur ou son mari

3 September 2018

Article 135 code général des collectivités locale dispose ".- Lorsque le maire ou tout autre conseiller municipal est condamné pour crime, sa révocation est de droit et l'article 140.du même ajoute que " - Sans que la liste soit limitative, les fautes énumérées ci-dessous peuvent entraîner l’application des dispositions de l’article 135 du présent code : 1. fait prévu et puni par la loi instituant la Cour des comptes ; 2. utilisation des deniers publics de la commune à des fins personnelles ou privées ; 3. prêts d’argent effectués sur les recettes de la commune ; 4. faux en écriture publique authentique visés au Code pénal ; 5. faux commis dans certains documents administratifs, dans les feuilles de route et certificats visés au Code pénal ; 6. concussion ; 7. spéculation sur l’affectation des terrains publics, les permis de construire ou de lotir ; 8. refus de signer ou de transmettre au représentant de l’Etat une délibération du conseil municipal. Dans les sept premiers cas, la sanction administrative ne fait pas obstacle aux poursuites judiciaires

13 March 2018

C'est des propos dangereux , à la limite subversif que de dire devant des détenus que seuls les gosses des pauvres vont à la prison; venant d'une représentant du peuple c'est une incitation à la rebellion c'est comme qui dirait indirectement fipoulén mais ben

24 February 2018

Prix moyen du baril de pétrole en dollars en 2011 : 111 ,26 dollars. Cours du baril de pétrole en dollars le Jeudi 22 février 2018 : 62,63. Le sénégalais lambda sent il cette importante baisse, ni dans le panier de la ménagère, ni dans le prix du transport lignou wara wax barina

4 November 2017

Immunité parlementaire L'immunité parlementaire est une disposition du statut des parlementaires (député, sénateur et député européen français) qui les protège, dans le cadre et pour la durée de leur mandat, contre toute mesure d'intimidation de la part des pouvoirs publics ou de pouvoirs privés afin de garantir leur indépendance. Elle est prévue par l'article 26 de la Constitution qui les exempte de toute poursuite pour des actions accomplies dans l'exercice de leur mandat (irresponsabilité) et de toute mesure coercitive pour des activités extra-parlementaires (inviolabilité). Dans ce second cas seulement l'Assemblée peut décider de lever cette immunité la question est de savoir l’inviolabilité s'applique automatique et dans toutes sa rigueur : dans ce cas force est de constater que même les mesures coercitives intervenues antérieurement à l'acquisition du titre de députes sont anéantis de droit , étant entendu que c'est la fonction de député qui protégée et non la personne qui l'incarne;

30 October 2017

Dans une vidéo diffusée sur une chaine de télévision locale, Monsieur Barthélémy DIAS, intervenant dans le cadre d’actions de soutien à Monsieur Khalifa SALL, maire de Dakar actuellement en détention provisoire, a interpellé l’Union des Magistrats Sénégalais (UMS) sur la procédure en cours qu’il estime illégale et arbitraire. L’UMS tient à rappeler que, conformément à sa mission, ses priorités, maintes fois déclinées, restent le renforcement de l’indépendance du système judiciaire et l’amélioration du service public de la justice. Sous ce rapport, elle ne saurait, sous peine de trahir sa mission et les principes qui régissent l’indépendance de la justice, s’immiscer dans le traitement d’une affaire en se prononçant sur la légalité ou l’illégalité d’une procédure pendante devant les tribunaux. Néanmoins, elle tient à faire les observations suivantes : Monsieur Khalifa SALL, à l’instar de tous les justiciables, a droit au respect des normes qui garantissent la conduite d'une procédure juste et équitable. L’UMS reste convaincue que les magistrats en charge de ce dossier sauront tenir la balance égale entre toutes les parties prenantes et faire prévaloir le respect du droit et de la vérité sur toute autre considération. L’UMS invite donc tous à la sérénité, au sens de la mesure et au respect de la dignité de l’institution judiciaire que nous avons pour devoir de préserver. Fait à Dakar le 29 octobre 2017 Le Bureau de l’UMS

28 October 2017

il n'appartient pas à l'ums ni à quelques autres institutions qu'il soit de dire que Khalifa sall doit resté ou sortir de la prison ; des autorités légalement instituées sont en chargées de ce dossiers et elles seules connaissent les tenants et les aboutissants et le moment venu , devant leur conscience et devant leur dieu, elles diront ce qu'elles pensent être la vérité ; Barth oublie , qu' il n'incombe pas à l'ums de s'immiscer dans les affaires en cours au risque de tomber dans les travers qu'elle combat nuit et jours en exigeant plus indépendance pour les magistrats ce qui suppose une absence de pression d'où qu'elle vient juste pour dire que si BArth était logique avec lui même il parlerait pas d’indépendance et demandait en mémé temps à ce que des des magistrat disent à d'autres magistrat que vous n' avez pas raison de décider dans un sens ou un autres LUMS EST AU DESSUS DE LA MELEE DES Politique et compte le rester

28 October 2017

il n'appartient pas à l'ums ni à quelques autres institutions qu'il soit de dire que Khalifa sall doit resté ou sortir de la prison ; des autorités légalement instituées sont en chargées de ce dossiers et elles seules connaissent les tenants et les aboutissants et le moment venu , devant leur conscience et devant leur dieu, elles diront ce qu'elles pensent être la vérité ; Barth oublie , qu' il n'incombe pas à l'ums de immiscer dans les affaires en cours au risque de tomber dans les travers qu'elle combattent nuit et jours en exigeant plus indépendance pour les magistrats ce qui suppose une absence de pression d'où qu'elle viennent juste pour dire que si BArth était logique avec lui même il parlerait pas d’indépendance et demander à ce que des des magistrat disent à d'autres magistrat que vous avez pas raisonner de décider dans un sens ou un autres LUMS EST AU DESUS DE LA MELEE DES POLITIQUes

17 August 2017

les négociations, sur le point d'aboutir, pour l'acquisition de logements pour les membres de l'Uns je me demande quand un pouvoir négoacier pour avoir des terrains pour ses membre sur lepont d'aboutir on a dit ( SIc) moi je crois que l'UMS est une simple association et comme telle elle defendre les interets materiels et moraux de ses membre et dans ce cas elle noue des partenariats au de de se battre comme un Syndicat le ferait il ya une vraiment amalgame qui faut lever en ce concerne cette instruction mi ange mi démon

20 May 2017

LA TROISIÈME ÉDITION DU FESTIVAL MONDIAL DES ARTS NÈGRES SE TIENT DU 10 AU 31 DÉCEMBRE 2010 SUR LE THÈME DE LA « RENAISSANCE AFRICAINE » le president Maky est élu en 2012 le rapport de l'IGE est déposé sur sa table quand? nous somme en 2017? pourquoi attendant la veille d'une élection pour dépoussiérer un dossier dont on avait mis le coud?

20 May 2017

passé- PRESSENT- AVENIR ! mettez vous droit dans vos bottes et regarder devant vous pour que nous soyons sur que le bateau est sur CAP! on pensait oublier Wade et sa ouille mais sa ne finit jamais ; travaillez way pour ce pour koi vous êtes mis au pouvoir sinon remettez nous les pouvoir si vous en Etes incapable de l’exercice sans état d’âmes!!!!!!

9 February 2017

c'est la conséquence du paradoxe institutionnelle sénégalaise! on nous parle de pouvoir , de séparation et d"indépendance alors qu'en réalité il devrait y avoir interdépendance qui nécessairement suppose un dialogue franc entre les "trois pouvoirs" au bonheur du peuple; c'est également la conséquence de l'hypocrisie du peuple sénégalais prompt à crier au scandale alors qu'il n'apporte aucun soutien quand un des leurs , pour l’intérêt supérieur de la national , se dresse contre des pratiques étatiques aux antipodes de l'orthodoxie de la démocratie et subi du coup la charge de la force des gouvernants;

7 February 2017

Dans tous les cas, mariez-vous : si vous tombez sur une bonne épouse, vous serez heureux. Si vous tombez sur une mauvaise, vous deviendrez philosophe, ce qui est excellent pour l’homme. » - See more at: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/25-citations-de-socrates.html#sthash.uea2ebrP.dpuf

3 June 2016

ce qui me fait mal dans toute cette affaire c'est le fait qu'une affaire qui devait être toute simple , privée est devenue une affaire de la république, une question nationale! comment de fils de digne maman sénégalaise, sont jugés et condamnés pour diverses raison alors qu'on entend pas parler de d'elles! pourquoi diable ce qui nous gouverne veule,nt cout que cout faire la promotion du condamné Karim Maissa Wade au détriment des autres condamnés!

7 April 2016

elle se contredit en tentant de défendre l’indéfendable! allah boniiiiiiiiiiii négré ! maina défendre Amérique moén déssé ! c'est aprés quinze ans de sommeils qu'elle se reveile brusquement pour constater que ces deux personnes étaient sous le coup d'une détention illégal ! elle ne fait que supposer et en tant ancien premier minsitre c inadmissible! DOU DEM DEM

29 March 2016

       Jamais un homme ne se proposa, volontairement ou involontairement, un but plus sublime, puisque ce but était surhumain : Saper les superstitions interposées entre la créature et le Créateur, rendre Dieu à l'homme et l'homme à Dieu, restaurer l'idée rationnelle et sainte de la divinité dans ce chaos de dieux matériels et défigurés de l'idolâtrie... Jamais homme n'accomplit en moins de temps une si immense et durable révolution dans le monde… » « Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l'immensité du résultat sont les trois mesures du génie de l'homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l'histoire moderne à Mahomet ? Les plus fameux n'ont remués que des armes, des lois, des empires; ils n'ont fondé, quand ils ont fondés quelque chose, que des puissances matérielles, écroulées souvent avant eux. Celui-là a remué des armées, des législations, des empires, des peuples, des dynasties, des millions d'hommes sur un tiers du globe habité ; mais il a remué, de plus, des idées, des croyances, des âmes. Il a fondé sur un Livre, dont chaque lettre est devenue une loi, une nationalité spirituelle qui englobe des peuples de toutes les langues et de toutes les races, et il a imprimé, pour caractère indélébile de cette nationalité musulmane, la haine des faux dieux et la passion du Dieu un et immatériel... Philosophe, orateur, apôtre, législateur, guerrier, conquérant d'idées, restaurateur de dogmes rationnels, d'un culte sans images, fondateur de vingt empires terrestres et d'un empire spirituel, voilà Mahomet. À toutes les échelles où l'on mesure la grandeur humaine, quel homme fut plus grand ? » « Il a fondé une nationalité spirituelle (...), la haine des faux dieux, et la passion du Dieu un et immatériel. Ce patriotisme vengeur des profanations du ciel fut la vertu des enfants de Mahomet (les musulmans); la conquête du tiers de la terre à son dogme fut son miracle, ou plutôt ce ne fut pas le miracle d’un homme, ce fut celui de la raison. L’idée de l’unité de Dieu, proclamée dans la lassitude des théogonies fabuleuses, avait en elle-même une telle vertu, qu’en faisant explosion sur ses lèvres elle incendia tous les vieux temples des idoles et alluma de ses lueurs un tiers du monde. » (« Histoire de la Turquie » 1er Tome). LAMARTINE             "                       % *    -*          "      $ 1 # *     C  ; ( 

24 March 2016

PARDONNE-LEUR, CAR ILS NE SAVENT CE QU'ILS FONT. Après le vote référendaire du 20 mars 2016, la ville sainte de Touba se singularise courtoisement en votant majoritairement non ! Depuis lors les commentaires vont bon train et chacun y va avec son commentaire compte tenu de son niveau et sa position militante ! Ainsi, pour les uns cela étonne au vu des efforts déployés par les partisans du OUI pour faire triompher leur position. Alors que pour les autres ce revers était prévisible à cause du comportement d’un des leaders du camp du Oui qui ne serait pas beaucoup aimé à Touba ; une telle analyse est tout à fait simpliste, bien que raisonnée, et ne saurait expliquer la véritable raison de la position adoptée par Touba vis-à-vis des 15 points de la réforme constitutionnelle soumis au référendum ; En effet pour appréhender la véritable dimension du comportement de Touba pendant et après cette consultation, il faut aller , à mon avais , au-delà du raisonnable pour prendre en compte ce qu’un esprit simple ne saurait appréhender ou accepté qui du reste est le fondement de la foi musulmane! Je veux parler de la connaissance globalement des choses et des êtres : le Baatin qui fait que TOUBA s’est toujours singularisé en se désolidarisant à chaque fois qu’il le faut ! Les Gens oublient que la majorité n’a pas forcément toujours raison ! Et ce principe le fondateur de Touba, notre très vénéré cheikh Ahmadou Bamba, khadimou Roussoul, l’a instauré depuis la fameuse convocation des chefs religieux du Sénégal à Saint Louis du Sénégal par gouverneur de l’AOF ! Cette rencontre fièrement appelée Bureau ba thia Ndar on se le rappelle tous ! Touba est préservé et sera préservé pour toujours des turpitudes n’en déplaise à ses détracteurs ! Allez-y ! Faites vos jeux si ça vous tente mais sachant la forteresse est imprenables même infectée de mouchard ! Pour moi, l’histoire retiendra quand tout le monde sera mis face à ses responsabilités que nous, nous avions déjà pris la nôtre car Touba dont nous nous dépendons a déjà pris la sienne ! C’est cela la démocratie NON ! Rire ! Nous aussi nous avons droit, comme vous, de revendiquer un type de société de notre choix et celle –là que nous avons déjà nous convient ! Nous ne voulons sous aucun prétexte l’échanger avec un idéal qui ne nous agréer pas !notre famille et notre foi ’est tout ce que nous avons. C’est la raison de notre équilibre ! Et Touba est notre sanctuaire ! Et notre très vénéré cheikh Ahmadou Bamba, khadimou a démontré encore une fois qu’il est encore capable de nous préserver des futilités ! passer ne commenté notre position SVP c’est notre choix !

18 March 2016

a quelques heures de la tenue du référendum, après avoir suivi les deux camps ,celui du oui et du non , impression une seule impression : tout le monde tire à cote de la cible en effet , à écouter les président et ses partisans qui insistent sur le bilan chef de l'état on a l'impression que nous allez vers une présidentielle alors qu'il n'en est rien! je suis désole de le dire mais le camp du pouvoir n'a rein compris d'un référendum! le bilan ne intéresse pas pour le moment , nous attendons 2019 ! ce qui nous intéressant nous citoyen lambada c'est que vous expliquait 1- la nécessité de la reforme 2- son important pour notre vécu quotidienne 3- et pourquoi est-elle si urgente de le faire maintenant! pour campagne oui également ils n'ont pas répondu à notre attente en effet , tout le monde s'attendait à qu'ils nous disent 1 - quel est l'impact négatif que pourrait avoir la reforme voulue sur notre vécu Sagesse : devant au doute s’abstiens- toi

14 March 2016

ATTENTION ATTENTION : ils ne disent donc pas tout Ismael Madior FALL affirme "qu'il ne s'agit pas de 15 points à voter mais 18 points exactement, il dit que les 3 autres points sont des alinéas très techniques qui sont un peu difficile à comprendre pour la populatio

8 March 2016

Les 9 véritables reformes démocratiques préconisées par le CNRI et voulues par les Sénégalais:: 1- le Président de la République doit cesser d’être le chef de parti dès son élection. 2- le pouvoir de nomination du Président doit être mieux encadré et limité. 3- l’instauration de l’appel à candidature pour la nomination aux postes de direction dans l’Exécutif ainsi que le respect des critères de compétence et de hiérarchie dans la nomination des personnels des différentes administrations. 4- la suppression de la liste nationale (scrutin proportionnel) pour les élections législatives. 5- l’élection du Président de l’Assemblée nationale pour une durée égale à celle de la législature. 6- Les députés nouvellement élus doivent bénéficier des séances de formation sur leur rôle, sur les procédures du Parlement. 7- la désignation des magistrats à certains postes par leurs pairs. 8-mettre fin à la présidence par le Président de la République du Conseil supérieur de la magistrature. 9- la révision de la formule « Ministère de la justice » et la mise en place d’une structure indépendante dirigée par un magistrat choisi par ses pairs et dont le nombre de mandats est inférieur ou égal à deux (2).

17 February 2016

rire! il viens d'entrée dans l'histoire à reculons! au moins son père avait osé regarder les sénégalais en face et leur dire ma waxoo waxéet ! ce que je retiens du discours d'hier du prési ce n'est pas ce qu'il a dis mais son comportement pendant il le disait! en effet , hier g vu un président de la république mal à l'aise , l'aire pas convaincu de ce qu’il disait et qui tentait malgré maladroitement de convaincre son peuple d'où la maladresse de convoquer l'article 92 de la constitution appliqué exclusivement aux décisions rendues en contentieux par le conseil constitution dans les matières de sa compétence juridictionnelle pour rappel le conseil rendue deux formes de décision 1- des avis 2- des arrêts les matière de sa compétence définies justement dans le premier alinéa de l'article 92 comme suit:"Le Conseil constitutionnel connaît de la constitutionnalité des règlements intérieurs des Assemblées législatives, des lois et des engagements internationaux, des conflits de compétence entre l'exécutif et le législatif, ainsi que des exceptions d'inconstitutionnalité soulevées devant la Cour suprême.

17 February 2016

rire! il viens d'entrée dans l'histoire à reculons! au moins son père avait osé regarder les sénégalais en face et leur dire ma waxoo waxéet ! ce que je retiens du discours d'hier du prési ce n'est pas ce qu'il a dis mais son comportement pendant il le disait! en effet , hier g vu un président de la république mal à l'aise , l'aire pas convaincu de ce qu’il disait et qui tentait malgré maladroitement de convaincre son peuple d'où la maladresse de convoquer l'article 92 de la constitution appliqué exclusivement aux décisions rendues en contentieux par le conseil constitution dans les matières de sa compétence juridictionnelle pour rappel le conseil rendue deux formes de décsiosn 1- des avis 2- des arrêts les matière de sa compétence

26 December 2015

article381 code procédure pénale : L’individu arrêté en flagrant délit et déféré devant le Procureur de la République, conformément à l’article 63 du présent Code est, s’il est placé sous mandat de dépôt, traduit sur le champ à l’audience du tribunal. Article 382 code procédure pénale Si, ce jour-là, il n’est point tenu d’audience, le prévenu est déféré à l’audience du lendemain, le tribunal étant, au besoin, spécialement convoqué à la requête du ministère public

21 July 2015

c vraiment trop facile de porter tout sur le dos de l'accident esclavages: occident responsable alors que c'est vos être qui vendait les leurs ne le sont pas colonisation: occident toujours responsable alors que vos royaume qui échanger vos terre contre de bouteille de vin ne le sont pas procès habré: occidente encore responsable alors que la la police politique de habre qui à travers une chasse aux sorciers à exterminer les opposant politiques de ce derniers à plus d’innocentes personnes qui par une simple dénonciation anonyme devient ennemi de la république c'est parce que l'homme africaine n'est jamais responsable qu'il rejeter sa responsable sur le responsable sur sous ses yeux :OCCIDENT

20 March 2015

je le sourire au coin de la bouche quand j'entend le président Abdoulaye et sa ouille parlé de brûler le pays car je vois qu'ils confondent pays et Dakar qu'ils mettent le feu a dakar c'est leur problème n'est pas c'est eux qui ont des immeubles et des biens inestimable à Dakar donc qu'ils le fasse si leur chante de foutre le feu a tout pour les beaux yeux d'un gamin

6 February 2015

dans ce cas que faire des autres dignes fils et filles des dignes autres maman du pays qui préoccupent pas les marabouts parce qu’ils ne donnent pas leur argent à autrui ? rendons aux marabouts à ce qui est au marabout et à la justice ce qui est a la justice

11 January 2015

pourtant le meme jour heure pour heure une innocente fille qu'on a bardé i d’explosifs se faisait exploser dans marché au nigeria bilan 19 morts mis dans le compteur des tués par bokko haram mais aucune condamnation de la part des chefs d'état ayant participé à cette manifeste pour charlie avec les impots de de nos peuvre citoyens ma question que veut une vie africaine par rapport à une vie francais ?

8 January 2015

c'est une affaire délicat et désespérée qui doit être prise avec tact mais je vois que aucun des camps ne le prendre avec philosophie , et ce dommages car avec cette tournure on va droit au mur dans le mesure ou ce n'est pas le débute de la fin oui c vrai toute personne douée de raison doit condamner cet acte de barbarie consistance à tuer avec sans froid des personnes vulnérables ; aucune raison ne saurait justifier certes un tel acte mais il faut le reconnaître la liberté d'expression n'ai pas synonyme de provocation , de diffamatoire , de suscité l’opprobre à l'autre , elle ne doit non plus être utilisée pour régler des comptes personnelles ; la religion c sacrée . si on le droit de ne pas respecter sa religion non pas le droit de bafouer les conviction de l'autre;

31 December 2014

epuis hier soir des bruits de botte arrivent de Banjul qui laissent penser à une tentative de coup d’état avorté et réprimé puisque le Colonel Sanneh, présenté comme l’auteur de cette mutinerie, ou de ce putsch, a été tué. Malgré les déclarations de Cheikh Sidy Bayo qui s’attribue l’exécution de ce «coup d’état», il semblerait que les choses soient un peu plus complexes qu’il n’y paraît. Nous avons joint une personne qui est bien au fait de la situation en Gambie, que de nombreux sénégalais connaissent puisqu’il fut journaliste et Directeur résident de Sud Quotidien et Sud Fm, à Banjul jusqu’à son expulsion en 1999. Son nom, Mohamed Souleymane Mboup. Il est aujourd’hui à Las Vegas aux Etats-Unis et fait partie d’un collectif international qui oeuvre au rétablissement de la démocratie en Gambie et lutte pour l’établissement des droits humains au pays de Yayah Jammeh. Il se bat avec d’autres gambiens, européens, américains et africains de la diaspora pour que «les gambiens aient accès aux droits élémentaires de l’homme». Pour Mohamed Souleymane M'boup, ce qu’il s’est passé hier en Gambie demande de la réflexion, et de la prudence dans l’analyse surtout pas de précipitation. Il rappelle ce qui s’était déroulé en novembre 2012, et qui avait précipité l’exécution d’opposants à Jammeh. Avec d’autres observateurs, Mohamed Souleymane M'boup se demande comment une démarche unilatérale peut renverser le pouvoir gambien, sachant qu’il existe des factions non contrôlées au niveau de la diaspora gambienne, et qu’en aucun cas, la piste militaire n’est établie. Lamine Sanneh vivait jusqu’à ces derniers jours à Washington DC depuis 2012, et son limogeage de la garde présidentielle gambienne. Son épouse qui vit avec lui ne semble pas avoir été au courant de son voyage, voyage qui l’a fait passer par l’aéroport de Dakar. Et là, selon Mohamed Souleymane M'boup, il convient de savoir que tous les ressortissants gambiens qui transitent par Dakar sont signalés à Banjul, et à ses services secrets. Les services de renseignements gambiens savaient que Lamine Sanneh a été pisté au niveau de Dakar vers le 15 décembre, et une fois repéré en Gambie à la mi-décembre, personne n’ignorait donc sa présence sur le sol gambien. Là demeure la grande équation. De l’avis de Mohamed Souleymane M'boup, pour lequel une initiative individuelle ne peut renverser le régime autocrate de Yayah Jammeh, ce qui s’est déroulé à Banjul ce lundi, ressemble à un faux coup d’état pour éliminer des adversaires que la communauté internationale n’admettrait pas d’avoir été arrêtés et tués «en temps de paix». C’est selon lui, un coup des Services des Renseignements Généraux pour éliminer un adversaire politique qu’on savait présent sur le territoire gambien. Mohamed Souleymane M'boup n’accorde aucune crédibilité aux propos tenus à Dakar par Cheikh Sidy Bayo, propos qu’il estime irresponsables au regard de son statut de réfugié politique. Affaire à suivre.

21 November 2014

oui ne recule pas avance mais dis au moins ceci c'est ma faute d'avoir mis mon dans une position qui lui vaux aujourdhui ces debois que si c'était a refaire je mettrai pas mon fils au dessous des tous les fils des dignes fils de ce pays parce que sa maman n'a pas mieux travaillé que les dignes mamans des dignes fils de ce pays que je demande pardonne à Karim qui n'a pas su mesurer l'immensité de mon amour pour savoir que j'étais guidé par la fibre paternelle et dit non papa tu me gate trop

21 November 2014

parle de karim pour dire quoi que c'est ma faute d'avoir mis mon fils dans une position qui lui vaux aujourdhui ses problèmes que si c'était a refaire je mettrai pas mon fils au dessous des tous les fils des dignes fils de ce pays parce que sa maman n'a pas mieux travaillé que les dignes mamans des dignes fils de ce pays que je demande pardonne à Karim qui n'a pas su mesure l'immensité de mon amour pour savoir que j'étais guidé par la fibre paternelle et dit non papa tu me gate tro

21 November 2014

parle de karim pour dire quoi que c'est ma faute d'avoir mis mon dans une position qui lui vaux aujourdhui ces debois que si c'était a refaire je mettrai pas mon fils au dessous des tous les fils des dignes fils de ce pays parce que ta maman n'a pas mieux travaillé que les dignes mamans des dignes ils de ce pays que je demande pardonne à Karim qui n'a pas su mesure l'immensité de mon amour pour savoir que j'étais guidé par la fibre paternelle et dit non papa tu me gate trop

4 September 2014

et vous pensez que fermer la frontière est la meilleur façon de se proteger ? a mon avis non c'est juste la politique de l’Autriche qui pour se doner une bonne conscience d'avoir échapper au danger fourre simplement la tête dans le sable ; du je vois pas toi tu ne vois pas non plus la réalité c'est que nos dirigeant voient pas plus loin de la futur élection en vue au moment les autres se préparent à se proteger contre de futurs cataclisme dc des épidemies de maladies non en conre conues nous nous esperons compter sur les découvertes et aides des autres nations

1 September 2014

L’épidémie de virus Ebola ne sera correctement endiguée en Afrique que si toute violence et toute mesure répressive cesse. Qu’on laisse chaque patient être pris tranquillement en charge par un personnel ayant une formation médicale de base, et prenant les mesures d’hygiène évidentes. N’envoyons ni cargaisons de vaccins en Afrique, ni médicaments. Cela ne servirait qu’à enrichir les laboratoires pharmaceutiques et à provoquer des dégâts bien plus graves par les effets secondaires de ces médicaments.

30 August 2014

voilà ou sa méne trop de sécurité cela conduit à l'iinsécurité ce cas dénote du manque ou d'absence de anaux de communication entre les autorités saniitaires de la sous région le gars était rechecrché en guinée et personne n'a penser faire le signalement aux autorité sénégalais :?::?::sad:

23 August 2014

lol un raison trop simpliste qui est à coup sur faux IRND sache que les moutons se promenant ensemble n'ont pas le même prix et que Dieu demande aux rois plus qu'à tout autre en plus tu ne t'es fondé sur aucune étude pour savoir que les dancing et bars sont plus nombreux en occident qu'au sénégal et même si cela était le cas dancing en ocident n'est pas forcémrnt = dancing chez toi quant à ce qui s'y fait élévé le débat pour le bien des incultes qui vous croient