Senegal_patrie

  • 124 Commentaires
  • 30 Articles
  • 1189 Abonnés

Mon profil

Mon nom: Patrie, Senegal

Sex:Homme

Date de naissance: 03 Décembre

Pays: Sénégal

A propos de moi:

11 July 2014

C'est cela que vus appelez au travail ? 1. La route nationale 2 est coupé par les plus dans la région de Matam 2. La moitié de la population de Dakar souffre énormément des coupures d'eau en cette période de ramadan 3. La période de soudure pose d'énormes difficultés aux populations rurales notamment. La rupture n'est pas pour demain.

26 February 2014

Ce qu'il a eut à réaliser, c'est ce qu'on lui demandait de faire en l'élisant président de la république, pas l'inverse. Donc c'est tout à fait normal quand il fait du bon. Le boutiquier de coin, on lui demande de vendre la marchandise de sa boutique, le gardien du building, on lui demande d'assurer la sécurité du building, le Diallo Keurign, on lui demande de vendre du charbon. S'ils le font correctement, c'est leur boulot. Sinon on les dégomme et on se souviendra d'eux comme de mauvais agents.

26 February 2014

Le Sénégalais oublie vite. C'est à la fois une bonne chose et une mauvaise. Moi je me refuserai d'oublier les dérapages graves du régime de Wade, non pas par rancune mais plutôt par respect aux victimes innocentes : 1. Talla Sylla, une barbarie inouïe toujours impunie 2. Mamadou Diop, écrasé par des flics qui avaient reçu un ordre claire de ne pas faire dans la dentelle afin de tuer les mouvements de contestation 3. Malick Ba, les victimes de Podor 4. Les centaines de blessés et de torturés lors des manifestations contre une candidature que tout le monde sait irrecevable. 5. L'historique et honteux tripatouillage de la constitution pour élire un président à 25% des suffrages 6. L'instabilité causée à tout un pays, la menace sur 13 millions de sénégalais uniquement pour un appétit démesuré du pouvoir 7. Les sacrifices humains 8. La détermination affichée de passer outre la volonté exprimée du peuple 9. Les scandales indéniables, avérés, prouvés et avoués comme Alex Segura, rénovation de bureau de Karim à 800 millions, les cuillères à 35000, les 50 millions à des lutteurs etc. Non, je n'oublierai jamais ! Parce que jamais on ne s'est autant foutu de ma personne, de mes opinions, de mes valeurs. Jamais on n'a autant méprisé ma part de Senegalais, qui est pourtant égalé aux leurs.

7 December 2013

"Je ne trouve pas l’intérêt d'aller à un sommet France-Afrique, alors que la France n'encourage pas la démocratie que veulent les peuples de ses anciennes colonies. En effet la France renforce et consolide ses intérêts dans ses anciennes colonies ; dès qu'on veut la rappeler à l'ordre, elle n'hésite pas à déstabiliser les nationalistes qui trouvent gênant qu'après la soit-disant indépendance, les richesses du colonisé continuent de nourrir l'économie du colonisateur. Nous voulons une Afrique forte et avec un leadership encourageant, et non une Afrique que la France initie dans un processus de continuité et de renforcement du pillage de ses ressources." JACOB ZUMA, le 1er décembre 2013 La France doit savoir que le monde change maintenant. La manière dont les sociétés comme la SGBS, TOTAL, BICIS, EIFFAGE, SEIGNERIE et autres rapatrient les ressources du Sénégal ne peut plus continuer. Les services de renseignement de l'ambassade de France doivent alerter leurs autorités. Nous n’accepterons plus d'etre arnaquée, sopliés, volés continuellement de nos maigres ressources.

8 August 2013

Il est indécent d’accorder à des personnes d'un statut social supérieur des avantages discrétionnaires qu'on ne peut pas accorder à d'autres non moins méritant et en situation de besoin. Qui parmi les députés ne pouvait pas se passer de ces 100.000 FCFA. Le député mérite t'il plus cette libéralité que l'agriculteur de Mbadakhoune ? Que la vendeuse de poissons de Soumbédioune ? Pourtant cette somme aurait été d'une aide précieuse pour ces derniers contrairement aux députés. Les libéralités d'un Etat doivent bénéficier en priorité aux personnes les plus nécessiteuses !

8 August 2013

Une position autre que celle-ci de la part du parquet serait scandaleuse. Quand le peuple a besoin, quand l'Etat a besoin, le particulier ou la famille famille doit céder. Beaucoup d'investissement sont en jeu, beaucoup d'emploi. Mettons la patrie avant la famille. Néanmoins j'invite l'Etat à proposer à la famille Mbacké des terres de superficie équivalente ailleurs puisque c'est l'Etat lui meme qui lui avait attribué ces terres. Le patriote

23 July 2013

La honteuse aide à la presse Posté par: Patrie Senegal| Vendredi 06 avril, 2012 10:37 | Consulté 216 fois | 0 Réactions | Le président Wade avait fini d’institutionnaliser la corruption dans le pays. Si ce n’est pas les dotations aux partis politiques, c’est les financements aux familles religieuses ou alors l’aide à la presse. Analysons un peu cette dernière pratique corruptrice nommée aide à la presse. Au nom de quoi une société privée à but lucratif dans aucun contexte de monopole devrait-elle recevoir des fonds publics à titre gratuit ? L’argument invoqué pour justifier cette pratique consiste simplement à remarquer que la presse joue un rôle d’utilité publique. Mais qu’en est-il d’une société de téléphonie par exemple ? Combien de personnes peuvent passer maintenant une journée sans utiliser ses services ? Combien chaque citoyen économise t’il par an en termes de couts de transport grâce au téléphone portable ou à l’internet (mailing) ? Les journalistes qui sont prompts à dénoncer toutes formes de corruption dans le pays se murent dans un silence assourdissant sur la question. Il se pose maintenant le problème de plus en plus aigu des critères de répartition de l’enveloppe. En plus nous assistons à une prolifération d’organes de presse fantaisistes depuis l’adoption de cette mesure. Quand on joint à cela une dépénalisation des délits de presse, bye bye l’utilité publique. L'auteur Patrie Senegal

3 July 2013

Macky, as-tu vraiment besoin de cela ? Si tu as besoin de Balla Gaye pour quoi que ce soit sur la gestion de notre cité... pauvre de nous ! Nous nous sommes encore trompés de casting ! La patrie avant le parti ! Tout ce que Balla Gaye peut t'apporter, se résume en retombés politiques... encore que j'en doute ! Pour faire avancer le Sénégal, il ne peut rien t'apporter, pire... c'est le président himself qui va mettre devant les projecteurs un contre-modèle pour la jeune génération. La lutte et la danse sont les divertissements les plus contre-versées au Sénégal tellement il y a des contre exemples qui gravitent autour. Et ce jeune homme s'est fait à maintes reprises remarquer par son incorrection, son inculture, son insolence, sa vulgarité...

24 February 2013

Dommage, incapable d'argumenter on insulte. Juriste mon œil ! Pourquoi à ton avis la justice se focalise pour l'instant sur ces personnes et pas d'autres ? Et bein tout simplement parce qu'elle a des éléments solides contre elles. Les 3/4 des ministres de Wade ne sont pas inquiétés. Réfléchis un peu et sois objectif. Tu ne sais rien ! Documentes-toi un peu sur les responsabilités financières des dirigeants. On t'a juste appris la différence entre proposition de loi et projet de loi, tu viens crier ici "je suis juriste... je sais ce dont je parle" Tu ne connais rien ! Khamo touss pour mouy ler.

15 February 2013

Le mal de la justice Sénégalaise est connu de tous. Le ministère de la justice, l’ordre des avocats, l’union des magistrats, les détenus, les plaignants, les criminels, le citoyen lambda…, savent que c’est une justice à deux vitesses, une justice marionnette des lobbies maraboutique, financier et de l’Exécutif. Il faut oser le dire pour que cela change. L’UMS et l‘ordre des avocats sont les premiers à crier au scandale dès qu’un citoyen ose dénoncer cela. Alors qu’ils sont les principaux à entretenir l’iniquité, à fermer les yeux sur les cas de corruption et d'escroquerie dans lesquels leurs membres sont impliqués sur des affaires pendantes en justice.

13 February 2013

Le mal de la justice Sénégalaise est connu de tous. Le ministère de la justice, l’ordre des avocats, l’union des magistrats, les détenus, les plaignants, les criminels, le citoyen lambda…, savent que c’est une justice à deux vitesses, une justice marionnette des lobbies maraboutique, financier et de l’Exécutif. Il faut oser le dire pour que cela change. L’UMS et l‘ordre des avocats sont les premiers à crier au scandale dès qu’un citoyen ose dénoncer le mal. Alors qu’ils sont les principaux à entretenir l’iniquité, à fermer les yeux sur les cas de corruption dans lesquels leurs membres sont impliqués sur des affaires pendantes en justice.

13 February 2013

Le mal de la justice Sénégalaise est connu de tous. Le ministère de la justice, l’ordre des avocats, l’union des magistrats, les détenus, les plaignants, les criminels, le citoyen lambda…, savent que c’est une justice à deux vitesses, une justice marionnette des lobbies maraboutique, financier et de l’Exécutif. Il faut oser le dire pour que cela change. L’UMS et l‘ordre des avocats sont les premiers à crier au scandale dès qu’un citoyen ose dénoncer le mal. Alors qu’ils sont les principaux à entretenir l’iniquité, à fermer les yeux sur les cas de corruption dans lesquels leurs membres sont impliqués sur des affaires pendantes en justice.

13 February 2013

Le mal de la justice Sénégalaise est connu de tous. Le ministère de la justice, l’ordre des avocats, l’union des magistrats, les détenus, les plaignants, les criminels, le citoyen lambda…, savent que c’est une justice à deux vitesses, une justice marionnette des lobbies maraboutique, financier et de l’Exécutif. Il faut oser le dire pour que cela change. L’UMS et l‘ordre des avocats sont les premiers à crier au scandale dès qu’un citoyen ose dénoncer le mal. Alors qu’ils sont les principaux à entretenir l’iniquité, à fermer les yeux sur les cas de corruption dans lesquels leurs membres sont impliqués sur des affaires pendantes en justice.

13 February 2013

Le mal de la justice Sénégalaise est connu de tous. Le ministère de la justice, l’ordre des avocats, l’union des magistrats, les détenus, les plaignants, les criminels, le citoyen lambda…, savent que c’est une justice à deux vitesses, une justice marionnette des lobbies maraboutique, financier et de l’Exécutif. Il faut oser le dire pour que cela change. L’UMS et l‘ordre des avocats sont les premiers à crier au scandale dès qu’un citoyen ose dénoncer le mal. Alors qu’ils sont les principaux à entretenir l’iniquité, à fermer les yeux sur les cas de corruption dans lesquels leurs membres sont impliqués sur des affaires pendantes en justice.

20 December 2012

Les Wades au bagne Assez maintenant ! Les Wade ne pourront pas vivre éternellement en état de grâce. Ca suffit ! Que le peuple Sénégalais doit-il encore à cette famille ? Sans vergogne, sans retenu ils l’ont spolié à « fonds » et « biens » Le FESMAN, L’ANOCI, le Monument de la Renaissance, l’Aéroport Blaise Diagne, les véhicules et les tableaux du Palais…bref, toutes les valeurs au sens large qui appartenaient à ce peuple ont été pillées et profanées. Et maintenant, pendant que la fille s’engage à rembourser un milliard injustifié, le père invoque un don d’un milliard à la fille « en sa qualité de fille de chef d’Etat ». Suis-je vraiment au Sénégal ? Y’aurait-il jamais eu remboursement si renversement n’avait jamais eu le 25 mars 2012 ? Leur séjour au bagne ne serait qu’un baume aux cœurs meurtris des Sénégalais. Les civilités ne sont destinées aux personnes qui vous méprisent. Appliquons-leur la sentence adéquate s’ils sont coupables ! Un voleur n’est jamais élargi pour avoir rendu son butin. Même Khadafi, pour qui des Libyens ont parcouru des centaines de kilomètres pour contempler son cadavre n’a jamais fait autant de mal à son peuple. Moi je prendrai volontiers le « Bus Horaire » de Kédougou pour voir Abdoulaye, Viviane, Karim et Syndjéli derrière les barreaux. Un séjour au palais ne fera jamais du Badolo un noble. Par contre un séjour au Bagne lui éviterait tout dépaysement !

20 December 2012

Comme si on ne tirait jamais des leçons du passé, certains compatriotes ont recommencé un lobbying indescriptible pour positionner un tel ou un tel autre au poste de sélectionneur national de l'équipe de football. On se rappelle encore de tout le tapage médiatique qui a été fait pour propulser Amara Traoré à la tête de l'équipe nationale. Tout le monde a pu apprécier ses résultats par rapport au potentiel dont il disposait. Pourquoi ne pouvons-nous pas faire les choses dans les règles ? A t'on besoin de convaincre les sénégalais de l'adéquation d'un profil particulier au poste sans qu'une évaluation adéquate des compétences, des aptitudes et de l'expérience d'un candidat soit faite au préalable par les personnes désignées à cet effet ? Il ne s'agit point de ma part de m'opposer au recrutement d'Alioune Cissé au poste d'entraineur. Je réclame juste que les personnes qui s'activent pour nous l'imposer arretent de décider à la place de tous les sénégalais et des personnes mandatées par le peuple pour procéder à la sélection. Vouloir convaincre son monde qu'Alioune Cissé et l'homme qu'il faut sans passer par un processus de sélection transparent relève de l'hypocrisie et de la malhonnêteté. Nous devons rompre avec ces méthodes. Autrement, la coupe d'Afrique pour le Sénégal n'est pas encore rendez-vous dans les agendas du football contemporain.

20 December 2012

Comme si on ne tirait jamais des leçons du passé, certains compatriotes ont recommencé un lobbying indescriptible pour positionner un tel ou un tel autre au poste de sélectionneur national de l'équipe de football. On se rappelle encore de tout le tapage médiatique qui a été fait pour propulser Amara Traoré à la tête de l'équipe nationale. Tout le monde a pu apprécier ses résultats par rapport au potentiel dont il disposait. Pourquoi ne pouvons-nous pas faire les choses dans les règles ? A t'on besoin de convaincre les sénégalais de l'adéquation d'un profil particulier au poste sans qu'une évaluation adéquate des compétences, des aptitudes et de l'expérience d'un candidat soit faite au préalable par les personnes désignées à cet effet ? Il ne s'agit point de ma part de m'opposer au recrutement d'Alioune Cissé au poste d'entraineur. Je réclame juste que les personnes qui s'activent pour nous l'imposer arretent de décider à la place de tous les sénégalais et des personnes mandatées par le peuple pour procéder à la sélection. Vouloir convaincre son monde qu'Alioune Cissé et l'homme qu'il faut sans passer par un processus de sélection transparent relève de l'hypocrisie et de la malhonnêteté. Il n'a encore aucune expérience. Nous devons rompre avec ces méthodes. Autrement, la coupe d'Afrique pour le Sénégal n'est pas encore rendez-vous dans les agendas du football contemporain.

6 December 2012

J'ose espérer que c'est juste un cadeau empoisonné que vous jetez aux brigands du PDS pour qu'ils mordent à l’hameçon. La loi doit etre appréhensive pour dissuader ce qui tenteront d'aller à son encontre. Les criminels économiques doivent etre sévèrement punies. Ils sont responsables de la mort de milliers de personnes sur les routes, dans les hôpitaux ou meme dans les foyers. Autrement, tout le monde sera tenté de détourner en se disant, si on m'attrape je rembourse, si on ne m'attrape pas... Bingo ! ce serait donc un pari sans risque.

21 November 2012

Je suis d'accord sur votre proposition mais il faudrait aussi simplifier les poursuites contre les magistrats et le personnel de la justice coupables de corruption, d'abus de pouvoir et de trafic d'influence. On le sait, la corruption a totalement pourri la justice sénégalaise. Derrière les promoteurs immobiliers escrocs, on retrouve très souvent des procureurs, des magistrats, des officiers. Vous le savez mieux que moi, alors si vous aimez votre pays, permettez que ces gens soient facilement justiciables et sanctionnés.

21 November 2012

Ce ver de terre soutient quelqu'un qui est soupçonné d'avoir subtilisé plusieurs milliards de FCFA à de pauvres sénégalais qui ont du mal à manger 2 repas par jours, qui n'ont pas accès aux soins de santé primaires, qui accouchent sur des charrettes... et continue de bénéficier du titre de Cheikh ou de Sérigne chez les journalistes ??? La religion recommande de na pas semer la corruption sur la terre, de ne pas encourager le mal, de penser à allah dans toutes nos actions... Au fait, de quelle religion est ce Kara ?

16 November 2012

Les Wades au bagne ! Assez maintenant ! Les Wade ne pourront pas vivre éternellement en état de grâce. Ca suffit ! Que le peuple Sénégalais doit-il encore à cette famille ? Sans vergogne, sans retenu ils l’ont spolié à « fonds » et « biens » Le FESMAN, L’ANOCI, le Monument de la Renaissance, l’Aéroport Blaise Diagne, les véhicules et les tableaux du Palais…bref, toutes les valeurs au sens large qui appartenaient à ce peuple ont été pillées et profanées. Et maintenant, pendant que la fille s’engage à rembourser un milliard injustifié, le père invoque un don d’un milliard à la fille « en sa qualité de fille de chef d’Etat ». Suis-je vraiment au Sénégal ? Y’aurait-il jamais eu remboursement si renversement n’avait jamais eu le 25 mars 2012 ? Leur séjour au bagne ne serait qu’un baume aux cœurs meurtris des Sénégalais. Les civilités ne sont destinées aux personnes qui vous méprisent. Appliquons-leur la sentence adéquate s’ils sont coupables ! Un voleur n’est jamais élargi pour avoir rendu son butin. Même Khadafi, pour qui des Libyens ont parcouru des centaines de kilomètres pour contempler son cadavre n’a jamais fait autant de mal à son peuple. Moi je prendrai volontiers le « Bus Horaire » de Kédougou pour voir Abdoulaye, Viviane, Karim et Syndjéli derrière les barreaux. Un séjour au palais ne fera jamais du Badolo un noble. Par contre un séjour au Bagne lui éviterait tout dépaysement !

16 November 2012

Les Wades au bagne ! Assez maintenant ! Les Wade ne pourront pas vivre éternellement en état de grâce. Ca suffit ! Que le peuple Sénégalais doit-il encore à cette famille ? Sans vergogne, sans retenu ils l’ont spolié à « fonds » et « biens » Le FESMAN, L’ANOCI, le Monument de la Renaissance, l’Aéroport Blaise Diagne, les véhicules et les tableaux du Palais…bref, toutes les valeurs au sens large qui appartenaient à ce peuple ont été pillées et profanées. Et maintenant, pendant que la fille s’engage à rembourser un milliard injustifié, le père invoque un don d’un milliard à la fille « en sa qualité de fille de chef d’Etat ». Suis-je vraiment au Sénégal ? Y’aurait-il jamais eu remboursement si renversement n’avait jamais eu le 25 mars 2012 ? Leur séjour au bagne ne serait qu’un baume aux cœurs meurtris des Sénégalais. Les civilités ne sont destinées aux personnes qui vous méprisent. Appliquons-leur la sentence adéquate s’ils sont coupables ! Un voleur n’est jamais élargi pour avoir rendu son butin. Même Khadafi, pour qui des Libyens ont parcouru des centaines de kilomètres pour contempler son cadavre n’a jamais fait autant de mal à son peuple. Moi je prendrai volontiers le « Bus Horaire » de Kédougou pour voir Abdoulaye, Viviane, Karim et Syndjéli derrière les barreaux. Un séjour au palais ne fera jamais du Badolo un noble. Par contre un séjour au Bagne lui éviterait tout dépaysement !

16 November 2012

Les Wades au bagne ! Assez maintenant ! Les Wade ne pourront pas vivre éternellement en état de grâce. Ca suffit ! Que le peuple Sénégalais doit-il encore à cette famille ? Sans vergogne, sans retenu ils l’ont spolié à « fonds » et « biens » Le FESMAN, L’ANOCI, le Monument de la Renaissance, l’Aéroport Blaise Diagne, les véhicules et les tableaux du Palais…bref, toutes les valeurs au sens large qui appartenaient à ce peuple ont été pillées et profanées. Et maintenant, pendant que la fille s’engage à rembourser un milliard injustifié, le père invoque un don d’un milliard à la fille « en sa qualité de fille de chef d’Etat ». Suis-je vraiment au Sénégal ? Y’aurait-il jamais eu remboursement si renversement n’avait jamais eu le 25 mars 2012 ? Leur séjour au bagne ne serait qu’un baume aux cœurs meurtris des Sénégalais. Les civilités ne sont destinées aux personnes qui vous méprisent. Appliquons-leur la sentence adéquate s’ils sont coupables ! Un voleur n’est jamais élargi pour avoir rendu son butin. Même Khadafi, pour qui des Libyens ont parcouru des centaines de kilomètres pour contempler son cadavre n’a jamais fait autant de mal à son peuple. Moi je prendrai volontiers le « Bus Horaire » de Kédougou pour voir Abdoulaye, Viviane, Karim et Syndjéli derrière les barreaux. Un séjour au palais ne fera jamais du Badolo un noble. Par contre un séjour au Bagne lui éviterait tout dépaysement !

16 November 2012

Non mais franchement, regardez combien de fois le prix de l'huile a augmenté dans le pays. Le litre est allé de 650FCFA à 1200 FCFA maintenant, et jamais le prix du kilo d'arachide n'a augmenté. Et ce sont ces agriculteurs même qui reviennent acheter chez vois huiliers l'huile pour la consommation. Est ce que vous leur faite la moindre remise ? Si le gouvernement cède à ce chantage, je viendrai m'attacher sur les grilles du palais, et ce n'est pas une blague.

19 October 2012

Les signaux inquiétants d’une société en décadence… Les actes de sabotage du match Sénégal Cote d’Ivoire, le « tirailleur des Almadies », les récurrents violents accidents de la route, les piétons qui traversent l’autoroute sous l’ombre des ponts spécialement construits pour eux, les charrettes qui circulent en contre-sens sur la VDN, les taximen qui brulent les feux, bref, toutes ces grosses dérives que vous contemplez tous les jours, impuissants ne sont que reflet d’un Etat démissionnaire, d’une justice en panne et d’une société au summum de la frustration. D’abord cette conviction très répandue qui anime nombre de Sénégalais que la justice ne sévit que sur « ceux qui n’ont pas de moyens » crée un sentiment de révolte voire de rébellion qui s’exprime dans la rue. Qui pouvait penser que 6 mois après la chute du régime de l’alternance, sans revenir sur leurs actes, ni Farba Senghor, ni Ousmane Ngom, ni Arona Sy, ni Karim Wade, ni Cheikh Tidiane Sy avec son coup d’Etat de minuit, ni Samuel Sarr, ni Massaly, ni Awa Coudou Ndiaye ne seraient actuellement en prison ? Alors, le policier ou le gendarme se disent, pourquoi je me mettrais à recadrer des citoyens ordinaires alors que l’Etat ne fait rien contre des personnes qui ont fait pire ? Le citoyen se dit, pourquoi passer pour un modèle dans cet environnement ou le désordre règne partout, commençant par le sommet ? Le pays s’enfonce dans le pot au noir parce que personne n’a plus cœur à fournir d’effort pour les causes communes. Par effet boule de neige, le désordre se multiplie, les frustrations s’accentuent, le sentiment d’impuissance de l’Etat s’approfondie avec leur cortège de faits divers, de débauches, de drames. Tout le monde se sent inquiet, impuissant, pessimiste. Tout le monde se dit, si je le pouvais, je mettrais toutes voiles dehors pour changer les choses… mais seul l’Etat, l’unique responsable de la situation le pourrait. Quand mettrons de la rigueur dans la gestion de la cité ? Un piéton qui traverse l’autoroute sous le pont doit subir une amende de 3.000 à 10.000 FCFA. Les forces de l’ordre ne doivent plus regarder les citoyens violer la loi sans rien faire. Une brigade spéciale doit être créée pour s’assurer que les gendarmes et policiers s’acquittent correctement de ces taches élémentaires mais capitales. Les juges, les avocats mêlés coupables de corruptions doivent être radiés de leur corps sans aucune protection de l’Etat ou de leurs associations. Les fautes commises par les ministres et autres autorités publiques doivent être sévèrement punies dans un but pédagogique. Il est temps que l’Etat agisse sur les populations pour les discipliner, les obliger à être de vrais citoyens, mais pour cela il doit d’abord apprendre à être modèle. Autrement, ni les infrastructures, ni l’agriculture, ni aucune autre politique économique ne pourrait développer le pays. L’Etat est interpelé. Les événements au Stade Léopold S. Senghor le 13 octobre dernier doivent être un signal fort pour les gouvernants. Il est urgent d’agir avec fermeté d’abord au sommet de l’Etat, ensuite dans toutes les couches de la société pour conserver un équilibre fondamental pour asseoir des politiques économiques sociales et culturelles.

21 September 2012

C'est vraiment lâche de produire des films ou des caricatures islamophobes, mettre en danger des millions de compatriotes et se faire escorter par les impôts de ces derniers. Je crois que les compatriotes de ces diffuseurs d'insultes à l'islam devraient être les premiers à s'occuper des ces lâches qui les mettent en danger et se faire protéger par leurs États.

21 September 2012

C'est vraiment lâche de produire des films ou des caricatures islamophobes, mettre en danger des millions de compatriotes et se faire escorter par les impôts de ces derniers. Je crois que les compatriotes de ces diffuseurs d'insultes à l'islam devraient être les premiers à s'occuper des ces lâches qui les mettent en danger et se faire protéger par leurs États.

19 September 2012

« société de contrôle, ses directeurs souvent débauchés d’Orange ou de Tigo avec des salaires mirobolants, ne peuvent pas percevoir des salaires inférieurs à ceux proposés par les sociétés à contrôler » Voici un argument beaucoup trop léger à mes yeux. Et pourquoi le premier ministre et meme le président de le république gagne moins qu'eux ? Pourquoi le directeur de l'ARMP gagne moins qu'eux ? pourquoi les directeurs d'agence gagne moins que leurs ministre de tutelles ? Trouvez moi un autre argument mais celui ne peut en aucun cas prosperer.

12 September 2012

Le seul et unique responsable de l'avancement des groupes terroristes en Afrique de l'Ouest, c'est Abdoulaye Wade. Au Moment ou toute l'Afrique avait fait bloc pour soutenir Khadafi et parer à tous ces développement, Wade est allé renforcer les occidentaux dans leur projet impérialiste et capitaliste. Si toute l'Afrique avait été ferme en soutenant Khadafi, tout le Magrheb serait à ce jour maitrisé. Mais Wade est né traitre et il mourra traitre.

3 September 2012

J'EN APPELLE AU M23 ET A Y'EN A MARRE POUR FAIRE BLOC DERRIERE MACKY SALL POUR LE SOUTENIR DANS SES MESURES COURAGEUSES DECRIEES PAR DES ANTIPATRIOTES IL FAUT ORGANISER UN GRAND RASSEMBLEMENT POUR MONTRER AUX NON PATRIOTES ( UMS ET LE PDS) QUE LE PEUPLE SOUTIENT MACKY DANS CES MESURES SALUTAIRES

7 April 2012

"...assurances quant à la poursuite des travaux engagés par les pouvoirs publics à Touba et dans toutes les autres capitales religieuses du pays". Comme un bon père de la nation !

6 April 2012

Contre le vol organisé de bétail Monsieur le Président de la République, Un père de famille est toujours responsable de ce qui se passe à l'intérieur de sa maison même s’il n’en est pas informé. Pour vous mettre davantage face à vos responsabilités, je me suis imposé le devoir de vous interpeler sur un problème qui prend une ampleur inquiétante, et qui gangrène le tissu économique et social du monde rural. Je veux parler du vol de bétail. Monsieur le président, j'ai vu une famille qui disposait depuis ses grands parents de dizaines de têtes de bœufs, il y a de cela un an, des voleurs ont tout emporté. Depuis cet événement, la famille en question sombre de jour en jour dans une précarité inimaginable. Inutile de rappeler le rôle fondamental que joue l'élevage dans le monde rural. Un troupeau de vache joue exactement le même rôle que le salarié unique dans la famille urbaine. Le troupeau de vache permet grâce au lait d'assurer la restauration du matin et du soir et les revenus de la vente du lait, permettent d'acheter du riz, de la viande, du poisson, des savons, etc. Vous pouvez donc imaginer le désarroi dans lequel cette famille est aujourd’hui plongée. Malheureusement cet exemple se multiplie de jour en jour. Dans la zone de Kahone, des individus sont connus pour leur "compétence" à retrouver du bétail volé moyennant de fortes sommes d'argent. Une fois, que vous payez la somme, ils posent vous un certain nombre de questions : ont-ils détaché les bêtes ? ont-ils coupé court ou long les cordes qui les attachaient, ont-ils arraché les piquets, etc. Tenez vous bien, ces questions leur permettent d’identifier le groupe auteur de ce vol. Ensuite, ils vous demandent de renter chez vous et d'arrêter de chercher. Dans les jours qui suivent, comme par miracle vous retrouverez votre bétail dans les environs de votre habitation ou un lieu que ces individus eux mêmes vous indiqueront. Je pourrais moi même vous communiquer des noms et des numéros de téléphone dans ce sens. Ce que je trouve plus révoltant dans ce phénomène, c'est qu'aucun éleveur n'ose porter plainte contre eux après avoir accepté cet ignoble marché au risque d'avoir à nouveau leur visite, et cette fois ci pour tout emporter sans aucune chance de les récupérer. Aujourd'hui les familles qui veulent garder leur bétail sont obligées de passer la nuit dans les enclos avec leur troupeau, armées de fusil de chasse après une dure journée de pâturages ou de travaux champêtres. D'autres familles préfèrent simplement vendre tout leur bétail avant de recevoir la visite de ces criminels. Ces citoyens sont laissés à eux mêmes. Non seulement ils ne sentent aucune protection préventive de l'Etat, mais pire, aucune diligence n'est menée par les pouvoirs publics pour les aider à retrouver leur bétail en cas de vol ou pour mener des poursuites sérieuses lorsque des suspects sont identifiés. Pourquoi ces personnes « expertes » pour retrouver les animaux volés restent-elles en liberté ? Monsieur le président, des enquêtes de grandes envergures à la mesure de l'acuité du problème doivent être menées pour démanteler ces réseaux, traduire les auteurs, les complices et les commanditaires en justice, afin que des sanctions exemplaires à la hauteur de leur crime soient prises à leur encontre. Si la protection de sa personne et de ses biens est défaillante, quel service l’Etat offre t-il pour un éleveur ou un paysan qui peut rester 2 ans sans sortir de son village ? Monsieur le président, si vous n'étiez pas au courant de ce phénomène qui affecte l’une des couches les plus vulnérables de notre société, vous l'êtes maintenant. En espérant que vous aurez la compassion qu'il faut pour ces pauvres agriculteurs, fils de la Nation Sénégalaise dont vous êtes le Père, je vous prie Monsieur le Président, de recevoir mes salutations respectueuses.

5 April 2012

les auteurs de violations flagrantes aux libertés individuelles, de violences physiques aux citoyens, devront être jugés équitablement et incarcérés dans les différentes maisons d'arrêt dans le pays, qui porteront dorénavant leur nom. La maison d'arrêt de Kédougou pourra porter le nom "Maison d'arrêt Ousmane Ngom", celle de Tamba pourrait porter le nom "Maison d'arrêt Farba Senghor". Les personnes qui se sont également distinguées dans les mensonges, la fourberie et les contre-valeurs donneront leur nom aux dépotoirs d’ordures dans toutes les villes du pays. Je pense notamment à un "dépotoir Sérigne Mbacké Ndiaye de Mbeubeus".

5 April 2012

les auteurs de violations flagrantes aux libertés individuelles, de violences physiques aux citoyens, devront être jugés équitablement et incarcérés dans les différentes maisons d'arrêt dans le pays, qui porteront dorénavant leur nom. La maison d'arrêt de Kédougou pourra porter le nom "Maison d'arrêt Ousmane Ngom", celle de Tamba pourrait porter le nom "Maison d'arrêt Farba Senghor". Les personnes qui se sont également distinguées dans les mensonges, la fourberie et les contre-valeurs donneront leur nom aux dépotoirs d’ordures dans toutes les villes du pays. Je pense notamment à un "dépotoir Sérigne Mbacké Ndiaye de Mbeubeus". De cette manière, nous graverons dans les mémoires de l'histoire les crimes commises par le pouvoir de l'alternance, les hommes qui l'ont marqué et non pas seulement le témoignage physique de ses infrastructures L'auteur Patrie Senegal

31 March 2012

Au nom des martyres de l'alternance ! Pour la mémoire des martyres de l'alternance et pour leur rendre hommage, nous suggérons aux députés du prochain parlement de déposer des propositions de loi allant dans le sens de baptiser ou rebaptiser certaines grandes infrastructures de l'alternance au nom de ses victimes. A titre d'exemple, l'autoroute à péage qui n'est pas encore baptisée pourrait porter le nom "autoroute des martyres de l'alternance". Chaque tronçon ou chaque sortie porteraient également le nom spécifique d'une victime, par exemple, "sortie Malick Ba" ou "tronçon Mamadou Diop". Le pavillon A devant lequel Balla Gaye a succombé sous les balles de l'alternance pourrait aussi porter le nom "pavillon Balla Gaye". Ceci s'étendra à toutes les régions où des victimes ont été enregistrées durant l'alternance. De la même manière, les auteurs de violations flagrantes aux libertés individuelles, de violences physiques aux citoyens, devront être jugés équitablement et incarcérés dans les différentes maisons d'arrêt dans le pays, qui porteront dorénavant leur nom. La maison d'arrêt de Kédougou pourra porter le nom "Maison d'arrêt Ousmane Ngom", celle de Tamba pourrait porter le nom "Maison d'arrêt Farba Senghor". Les personnes qui se sont également distinguées dans les mensonges, la fourberie et les contre-valeurs donneront leur nom aux dépotoirs d’ordures dans toutes les villes du pays. Je pense notamment à un "dépotoir Sérigne Mbacké Ndiaye de Mbeubeus". De cette manière, nous graverons dans les mémoires de l'histoire les crimes commises par le pouvoir de l'alternance, les hommes qui l'ont marqué et non pas seulement le témoignage physique de ses infrastructures