AlphaOne

  • 3593 Commentaires
  • 290 Articles
  • 1189 Abonnés

Mon profil

Mon nom: Francis, Be

Sex:Homme

Date de naissance: 03 Décembre

Pays: Sénégal

A propos de moi:

19 November 2015

C'est ce que j'allait écrire, il achète le pétrole de contrebande a l'état islamique et bombarde les Kurdes qui eux sont les énemis de L'EI. En plus il mendie pour empècher les syriens d'émigrer ...... un vrais de vrais, quoi. :taz-smile:

10 October 2015

copié et collé "Cette année, pour les deuxièmes vendanges du domaine, 500 bouteilles de vin rouge et rosé sont sorties estampillées du majestueux baobab qui, espèrent les initiateurs, sera leur marque de fabrique une fois la commercialisation lancée. A 7 000 FCFA (près de 11 euros) la bouteille, Philippe Franchois et François Normant ciblent une clientèle aisée mais se défendent d’être une marque de plus pour expatriés dans ce pays de près de 14 millions d’habitants. « Il y a des Sénégalais de la classe moyenne supérieure qui aiment les bonnes choses et veulent consommer local », assure Philippe Franchois. Pour se faire une petite place sur le marché de l’alcool, le Clos des Baobabs mise sur le rouge, un classique, et le rosé, « un produit porteur » qui, estiment les patrons du vignoble, se mariera avec les plats épicés de la cuisine sénégalaise comme le célèbre « tiep bou dieune » (riz gras au poisson) ou le « yassa poulet », avec une sauce aux oignons relevée au jus de citron. « La culture du vin est en train de naître ici », analyse Mokhsine Diouf, viticulteur-oenologue sénégalais formé en France qui donne un coup de main à Franchois et Normant depuis son retour au Sénégal en 2013. Dans ce pays où 95% des habitants sont musulmans, « à cause de la religion, il y a beaucoup d’hypocrisie sur qui boit, qui achète de l’alcool » mais, assure Mokhsine Diouf, « 20 millions de bouteilles de vins et spiritueux (y) sont tout de même vendues chaque année ». A cause de la surtaxation de 125% imposée par le gouvernement sur les vins importés, les Sénégalais ont tendance à consommer des breuvages fabriqués sur place. Des boissons beaucoup moins chères mais à la qualité douteuse ayant des effets ravageurs sur la santé, selon Mokhsine Diouf. Les initiateurs du Clos des Baobabs se disent fiers d’avoir tiré du vin malgré un parcours qui s’annonçait semé d’embûches. Si le grand cru n’est pas encore à portée de verre, il se félicitent d’une cuvée qu’ils trouvent « très satisfaisante ». « Le rouge a une belle couleur profonde avec des nuances violines », décrypte Jean-Marie Mikalef, œnologue venu déguster cette curiosité dans un bar de Dakar. « On sent le pruneau mûr, la datte. Pour une première vinification au Sénégal, c’est très bien! », s’enthousiasme-t-il."

5 September 2015

@Osez, c'est donc ça, l'islam dans sa triste réalité. Haineux, Vindicatif, Sanguinaire et pour couronner le tout Raciste. L'Allemagne a reçus plus de réfugiés que toutes l'Europe réunie, la France Crève de ses maghrebins (et musulmans de surcroît) et la Belgique ainsi que l'Italie aussi. Et que font ces mêmes maghrebains (et musulmans de surcroît) pour acceuillir ces réfugiés RIEN de RIEN. Et si vous souhaitez conquérir le monde, il vous reste la Chine, ou vous n'êtes pas les bienvenus non plus. Alors aux lieux de venir ici, vomir tes complexes, écoute pousser ta barbe, ça t'occupera.

4 September 2015

C'est un tribunal de la chambre africaine extraordinaire d'assises qui à ses propres régles, encore faudrait-il que ces règles soit clairement définies, dans le code de procédure du tribunal de la chambre africaine extraordinaire d'assises, vraisemblablement le même que les autres tribunaux internationaux (CPI .... etc) et si ces règles sont absente ...... habré est libre. Je ne crois pas que les fondateurs de ce tribunal aient fait cette bourde (et je reste polis).

4 September 2015

C'est la SA Dakar Dem Dikk qui traîne des arriérés de 500 millions de cotisations sociales, non reversées à l'Ipm (institution de prévoyance maladie). Et le changement de direction n'y change rien. Vous êtes des comiques avec votre interpretation du droit (quoi, que, au Sénégal ???)

7 July 2015

Elle à beau râler, mais la constitution du Sénégal est claire sur ce point Article 82 Tout député qui démissionne, en cours de législature, du parti l’ayant investi en qualité de candidat est automatiquement déchu de son mandat. La démission doit être librement exprimée et dûment constatée par la Cour Constitutionnelle. Le député démissionnaire est remplacé conformément à la loi. Le député qui est exclu de son parti siège comme non-inscrit au sein de l'Assemblée nationale. Il ne peut, en aucun cas, s'affilier à un autre groupe parlementaire au cours de la législature. Un parti politique qui se désaffilie du groupe l’ayant porté à l’Assemblée nationale ne peut pour le reste de la législature constituer un groupe parlementaire. Le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale détermine les conditions et modalités d’application de cette disposition. En cas de contestation, la Cour Constitutionnelle est saisie dans les conditions prévues par une loi organique.

7 July 2015

C'est Faux. Constitution du Sénégal: Article 82 Tout député qui démissionne, en cours de législature, du parti l’ayant investi en qualité de candidat est automatiquement déchu de son mandat. La démission doit être librement exprimée et dûment constatée par la Cour Constitutionnelle. Le député démissionnaire est remplacé conformément à la loi. Le député qui est exclu de son parti siège comme non-inscrit au sein de l'Assemblée nationale. Il ne peut, en aucun cas, s'affilier à un autre groupe parlementaire au cours de la législature. Un parti politique qui se désaffilie du groupe l’ayant porté à l’Assemblée nationale ne peut pour le reste de la législature constituer un groupe parlementaire. Le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale détermine les conditions et modalités d’application de cette disposition. En cas de contestation, la Cour Constitutionnelle est saisie dans les conditions prévues par une loi organique.

19 June 2015

Avez-vous remarqué qu'avec une constance révoltante, l'islam FOUT LA MERDE partout, dans le monde entier ? Sans coran, pas de musulman. Sans musulman, pas de musulmans intégristes, sans musulmans intégristes, pas de terroristes « islamistes »… Pour bien comprendre ce phénomène, il suffit de savoir qu’un « musulman intégriste » n’est simplement qu’un musulman « intègre ». C'est-à-dire un bon musulman qui respecte fidèlement le coran. Et qu’un musulman « radical », n’est rien d’autre qu’un musulman qui se situe au plus près des racines de l’islam… Que leur reprocher à ce titre ? Ce raisonnement démontre à suffisance que l’infection puise son mal dans une source fondamentale : le coran. Oui, c’est bien le coran qui est à la racine du mal. C’est le coran qui génère toute cette suite immonde d’absurdités mortifères. Clamer « L’islam n’a rien à voir avec l’islamisme radical », c’est démontrer son abyssale bêtise ou faire la preuve de sa trahison avec une félonne fourberie. Sachant ceci, continuerez-vous à répéter, avec stupidité ou complicité, "Pas d’amalgame" ? Il y a 50 ans, cette infection nommée « islam » n’existait pas dans notre civilisation occidentale… Mais alors, qui donc est responsable de l'expansion incroyable de ce dogme absurde et infect ?

23 May 2015

Vous croyez que ce petrole vous sera livré au pas de votre porte ?????? Les investissement et les frais d'extractions, ne deviennent rentable qu'a partir de 80/100 dollars le baril, or le baril est à moins de 60 dollars pour l'instant, et l'arabie saoudite n'est pas prète à laisser les prix filer vers le haut. C'est beau de rêver ..... ! Je n'ose même pas envisager la catastrophe écologique pour l'environement.

10 May 2015

"Comme demain notre pays devrait pouvoir compter sur lui en cas d’agression extérieure. " ça c'est rigolo ........ j'attend de voir le premier Saoudien venir défendre le Sénégal. (il écrit "devrait", ben oui ..... et Si ma Tante en avait, ce serait mon Oncle.) Je pensait qu'avec Wade le Sénégal avait atteint le fond ...... et bien NON, Macky continue de creuser.

9 May 2015

Au final, on pourra faire les mêmes reproches au Jambars qu'aux malades de Boko-Haram Car au nom d'un groupe de Musulmans (Suunites) aller tuer d'autres Musulmans (Chiites), c'est nier votre proffession de foi ..... paix, amour, tollérance. Si Macky veut vendre 2100 esclaves au Saoudiens, qu'il le dise clairement (mais c'est interdit depuis 1849). C'est le deuxième président du Sénégal qui manque cruellement de civilisation, ça s'appelle de la régression. Je pense qu'au sujet du peuple Sénégalais, Macky s'en fout comme de sa première chemise.

9 May 2015

Avoir un président va-t-en guerre, dans un conflit religieux. Georges W Macky ...... car Georges W Bush, avait les moyens de ses ambitions bélliqueuses, C'est de la vanité, un égo démesuré ou plus simplement de la bétise ? Pas possible il à dû suivre des cours. Mercenariser l'armée Sénégalaise, ça ferait rire, si ce n'était aussi tragique. La guerre quel que soit le motif, n'est que pleurs et souffrances .......... c'est JAMAIS bon, et tout le monde perd au final.

9 May 2015

Les Chinois et les Coréens font ça depuis plus de 20 ans j'ai une jolie collection de bouées radio (pour marquer les zones) récuperée au large de la Guinée et de la G Bissau. (alcatraz, iles au oiseaux, au large de koukoudé, etc). Il suffit d'imerger des ferailles au large sur les zones de pêche. C'est pas bon pour leurs filets (qui coûtent très cher). A malin, malin et demi.

8 May 2015

Paroles de Macky s'en va-t-en guerre Macky s'en va-t-en guerre Mironton mironton mirontaine Macky s'en va-t-en guerre Ne sait quand reviendra (3X) Il reviendra z'à Pâques Mironton mironton mirontaine Il reviendra z'à Pâques Ou après le Ramadan (3X) Le Ramadan se passe Mironton mironton mirontaine Le Ramadan se passe Macky ne revient pas (3X) Madame à sa tour monte Mironton mironton mirontaine Madame à sa tour monte Si haut qu'elle peut monter (3X) Elle voit venir son page, Mironton mironton mirontaine Elle voit venir son page Tout de noir habillé (3X) Beau page, oh mon beau page Mironton mironton mirontaine Beau page, oh mon beau page Quelles nouvelles apportez ? (3X) Aux nouvelles que j'apporte Mironton mironton mirontaine Aux nouvelles que j'apporte Vos beaux yeux vont pleurer (3X) Monsieur Macky est mort Mironton mironton mirontaine Monsieur Macky est mort Est mort et enterré (3X)

8 May 2015

Paroles de Macky s'en va-t-en guerre Macky s'en va-t-en guerre Mironton mironton mirontaine Macky s'en va-t-en guerre Ne sait quand reviendra (3X) Il reviendra z'à Pâques Mironton mironton mirontaine Il reviendra z'à Pâques Ou après le Ramadan (3X) Le Ramadan se passe Mironton mironton mirontaine Le Ramadan se passe Macky ne revient pas (3X) Madame à sa tour monte Mironton mironton mirontaine Madame à sa tour monte Si haut qu'elle peut monter (3X) Elle voit venir son page, Mironton mironton mirontaine Elle voit venir son page Tout de noir habillé (3X) Beau page, oh mon beau page Mironton mironton mirontaine Beau page, oh mon beau page Quelles nouvelles apportez ? (3X) Aux nouvelles que j'apporte Mironton mironton mirontaine Aux nouvelles que j'apporte Vos beaux yeux vont pleurer (3X) Monsieur Macky est mort Mironton mironton mirontaine Monsieur Macky est mort Est mort et enterré (3X)

8 May 2015

Une autre version au sujet du conflit D’après Abdel Bari Atwan, l’échec saoudien, au Yémen, conduit les dirigeants de Riyad à attiser le feu de la guerre, en Syrie. Dans un article, publié dans "Raï al-Youm", le célèbre analyste arabe, Abdel Bari Atwan a écrit : «Lors des cérémonies d’inauguration du Sommet des pays membres du Conseil de coopération du golfe Persique, (CCGP), le roi d’Arabie saoudite a prononcé un discours, qui laisse penser que Riyad et ses alliés ont décidé de compenser leurs défaites successives, au Yémen, en attisant le feu des violences, en Syrie». Abdel Bari Atwan a ajouté : «Ces derniers jours, nous avons été témoins de trois évolutions importantes, dans la région. Ces évolutions régionales peuvent influer, considérablement, sur le dossier du Yémen, la crise, en Syrie, et les relations des pays arabes du Sud du golfe Persique avec la République islamique d’Iran. En premier lieu, M. Al-Bakhiti, membre du bureau politique du mouvement yéménite Ansarallah, a annoncé qu’avant l’agression militaire des Saoudiens, un dialogue politique avait été établi entre les partis yéménites, et que le mouvement Ansarallah est pour le retour à la table des négociations avec les groupes yéménites. Il a souligné que les révolutionnaires yéménites n’ont rien à dire aux dirigeants saoudiens. Cela veut dire qu’Ansarallah ne répondra pas, par l'affirmative, à l’appel lancé par le Président démissionnaire, Abd Rabbo Mansour Hadi, pour les discussions politiques, à Riayd, le 17 mai. En effet, il est possible que la participation des représentants d’Ansarallah aux négociations de Riyad soit considérée comme l’aveu de la défaite, de la part des révolutionnaires yéménites. En second lieu, les forces yéménites ont attaqué de l’intérieur du Yémen, la ville saoudienne de Najran, près de la frontière des deux pays. Cette attaque a été réalisée, en représailles aux agressions militaires des Saoudiens contre le Yémen. Les activités ont été interrompues, à Najran, et l’aéroport de cette ville a été fermé. Le porte-parole de la coalition saoudienne a annoncé que la coalition ripostera à cette attaque yéménite contre Najran, ce qui veut dire que l’Arabie saoudite intensifiera, très probablement, les bombardements. Et en dernier lieu, le gouvernement sénégalais a annoncé qu’il enverra 2.100 soldats, pour défendre l’Arabie saoudite. Cette décision du Sénégal intervient, après les déclarations du ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubaïr, qui avait parlé de l’arrêt éventuel des attaques militaires contre le Yémen ! Dans le même temps, le roi Salman ben Abdelaziz a déclaré qu’un centre doit être fondé, à Riyad, pour envoyer des aides humanitaires aux Yéménites !» Abdel Bari Atwan a écrit : «Il est difficile, aujourd’hui, de séparer le dossier du Yémen de celui de la Syrie, car les deux crises ont les mêmes antagonistes. Dans son discours, à l’occasion de l’inauguration du sommet du CCGP, le roi d’Arabie saoudite a déclaré qu’il y aura un changement de régime, en Syrie. Le ministre qatari des Affaires étrangères, Khaled al-Atiyeh, a déclaré, dans une conférence de presse, qu’une conférence sera organisée, bientôt, à Riyad, pour réunir les représentants des rebelles syriens, afin d’élaborer un plan, pour la période de transition, en Syrie, après la chute du gouvernement de Damas». Abdel Bari Atwan croit que la prise d’une position aussi dure, au sujet de la crise syrienne, et la décision de transférer les conférences des rebelles syriens d’Istanbul et de Doha, à Riyad, peut aggraver la situation, non seulement, en Syrie, mais aussi, au Yémen, en raison de l’obsession des dirigeants saoudiens de réaliser leurs buts, dans ces deux pays, par un recours excessif à la force militaire. «Ces jours-ci, les obus de mortier ont touché le sol saoudien. Il est possible que, dans les jours à venir, les missiles tirés depuis le territoire yéménite, touchent Najran, Jizan et même Ebha, Chef-lieu de la région saoudienne d’Assir. En effet, les forces d’Ansarallah semblent perdre leur retenue, face aux agressions militaires saoudiennes», a écrit Abdel Bari Atwan. Abdel Bari Atwan estime que la présence du Président français, François Hollande, au Sommet des dirigeants du CCGP, était un message important. C’est la première fois qu’un dirigeant étranger est invité au Sommet du CCGP, depuis sa création, en 1981. Et cela intervient, avant la rencontre que le Président Barack Obama a organisé, le 13 mai, pour accueillir les dirigeants des pays arabes du Sud du golfe Persique, à Camp David. D’après les analystes, la présence de François Hollande, au Sommet du CCGP, était un message au Président Barack Obama, pour l’avertir de la décision des pays arabes du Sud du golfe Persique de trouver de nouveaux alliés et de nouvelles opportunités, pour leurs achats d’armements. La décision des gouvernements qatari et émirati d’acheter des "Rafale" français, pour un montant de 20 milliards de dollars, peut, donc, s’expliquer, dans ce cadre. «Nous devons nous attendre à un été difficile, dans toute la région. Il est possible que les agressions militaires contre le Yémen prennent fin, mais n’oublions pas que ceux qui ont fait la guerre contre le Yémen veulent, vraisemblablement, la continuer, en Syrie. Une bataille imminente, à Al-Qalamoun, peut propager la guerre d’usure yéménite vers la Syrie», a écrit Atwan.

8 May 2015

Une autre version des informations: D’après Abdel Bari Atwan, l’échec saoudien, au Yémen, conduit les dirigeants de Riyad à attiser le feu de la guerre, en Syrie. Dans un article, publié dans "Raï al-Youm", le célèbre analyste arabe, Abdel Bari Atwan a écrit : «Lors des cérémonies d’inauguration du Sommet des pays membres du Conseil de coopération du golfe Persique, (CCGP), le roi d’Arabie saoudite a prononcé un discours, qui laisse penser que Riyad et ses alliés ont décidé de compenser leurs défaites successives, au Yémen, en attisant le feu des violences, en Syrie». Abdel Bari Atwan a ajouté : «Ces derniers jours, nous avons été témoins de trois évolutions importantes, dans la région. Ces évolutions régionales peuvent influer, considérablement, sur le dossier du Yémen, la crise, en Syrie, et les relations des pays arabes du Sud du golfe Persique avec la République islamique d’Iran. En premier lieu, M. Al-Bakhiti, membre du bureau politique du mouvement yéménite Ansarallah, a annoncé qu’avant l’agression militaire des Saoudiens, un dialogue politique avait été établi entre les partis yéménites, et que le mouvement Ansarallah est pour le retour à la table des négociations avec les groupes yéménites. Il a souligné que les révolutionnaires yéménites n’ont rien à dire aux dirigeants saoudiens. Cela veut dire qu’Ansarallah ne répondra pas, par l'affirmative, à l’appel lancé par le Président démissionnaire, Abd Rabbo Mansour Hadi, pour les discussions politiques, à Riayd, le 17 mai. En effet, il est possible que la participation des représentants d’Ansarallah aux négociations de Riyad soit considérée comme l’aveu de la défaite, de la part des révolutionnaires yéménites. En second lieu, les forces yéménites ont attaqué de l’intérieur du Yémen, la ville saoudienne de Najran, près de la frontière des deux pays. Cette attaque a été réalisée, en représailles aux agressions militaires des Saoudiens contre le Yémen. Les activités ont été interrompues, à Najran, et l’aéroport de cette ville a été fermé. Le porte-parole de la coalition saoudienne a annoncé que la coalition ripostera à cette attaque yéménite contre Najran, ce qui veut dire que l’Arabie saoudite intensifiera, très probablement, les bombardements. Et en dernier lieu, le gouvernement sénégalais a annoncé qu’il enverra 2.100 soldats, pour défendre l’Arabie saoudite. Cette décision du Sénégal intervient, après les déclarations du ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubaïr, qui avait parlé de l’arrêt éventuel des attaques militaires contre le Yémen ! Dans le même temps, le roi Salman ben Abdelaziz a déclaré qu’un centre doit être fondé, à Riyad, pour envoyer des aides humanitaires aux Yéménites !» Abdel Bari Atwan a écrit : «Il est difficile, aujourd’hui, de séparer le dossier du Yémen de celui de la Syrie, car les deux crises ont les mêmes antagonistes. Dans son discours, à l’occasion de l’inauguration du sommet du CCGP, le roi d’Arabie saoudite a déclaré qu’il y aura un changement de régime, en Syrie. Le ministre qatari des Affaires étrangères, Khaled al-Atiyeh, a déclaré, dans une conférence de presse, qu’une conférence sera organisée, bientôt, à Riyad, pour réunir les représentants des rebelles syriens, afin d’élaborer un plan, pour la période de transition, en Syrie, après la chute du gouvernement de Damas». Abdel Bari Atwan croit que la prise d’une position aussi dure, au sujet de la crise syrienne, et la décision de transférer les conférences des rebelles syriens d’Istanbul et de Doha, à Riyad, peut aggraver la situation, non seulement, en Syrie, mais aussi, au Yémen, en raison de l’obsession des dirigeants saoudiens de réaliser leurs buts, dans ces deux pays, par un recours excessif à la force militaire. «Ces jours-ci, les obus de mortier ont touché le sol saoudien. Il est possible que, dans les jours à venir, les missiles tirés depuis le territoire yéménite, touchent Najran, Jizan et même Ebha, Chef-lieu de la région saoudienne d’Assir. En effet, les forces d’Ansarallah semblent perdre leur retenue, face aux agressions militaires saoudiennes», a écrit Abdel Bari Atwan. Abdel Bari Atwan estime que la présence du Président français, François Hollande, au Sommet des dirigeants du CCGP, était un message important. C’est la première fois qu’un dirigeant étranger est invité au Sommet du CCGP, depuis sa création, en 1981. Et cela intervient, avant la rencontre que le Président Barack Obama a organisé, le 13 mai, pour accueillir les dirigeants des pays arabes du Sud du golfe Persique, à Camp David. D’après les analystes, la présence de François Hollande, au Sommet du CCGP, était un message au Président Barack Obama, pour l’avertir de la décision des pays arabes du Sud du golfe Persique de trouver de nouveaux alliés et de nouvelles opportunités, pour leurs achats d’armements. La décision des gouvernements qatari et émirati d’acheter des "Rafale" français, pour un montant de 20 milliards de dollars, peut, donc, s’expliquer, dans ce cadre. «Nous devons nous attendre à un été difficile, dans toute la région. Il est possible que les agressions militaires contre le Yémen prennent fin, mais n’oublions pas que ceux qui ont fait la guerre contre le Yémen veulent, vraisemblablement, la continuer, en Syrie. Une bataille imminente, à Al-Qalamoun, peut propager la guerre d’usure yéménite vers la Syrie», a écrit Atwan.

8 May 2015

D’après Abdel Bari Atwan, l’échec saoudien, au Yémen, conduit les dirigeants de Riyad à attiser le feu de la guerre, en Syrie. Dans un article, publié dans "Raï al-Youm", le célèbre analyste arabe, Abdel Bari Atwan a écrit : «Lors des cérémonies d’inauguration du Sommet des pays membres du Conseil de coopération du golfe Persique, (CCGP), le roi d’Arabie saoudite a prononcé un discours, qui laisse penser que Riyad et ses alliés ont décidé de compenser leurs défaites successives, au Yémen, en attisant le feu des violences, en Syrie». Abdel Bari Atwan a ajouté : «Ces derniers jours, nous avons été témoins de trois évolutions importantes, dans la région. Ces évolutions régionales peuvent influer, considérablement, sur le dossier du Yémen, la crise, en Syrie, et les relations des pays arabes du Sud du golfe Persique avec la République islamique d’Iran. En premier lieu, M. Al-Bakhiti, membre du bureau politique du mouvement yéménite Ansarallah, a annoncé qu’avant l’agression militaire des Saoudiens, un dialogue politique avait été établi entre les partis yéménites, et que le mouvement Ansarallah est pour le retour à la table des négociations avec les groupes yéménites. Il a souligné que les révolutionnaires yéménites n’ont rien à dire aux dirigeants saoudiens. Cela veut dire qu’Ansarallah ne répondra pas, par l'affirmative, à l’appel lancé par le Président démissionnaire, Abd Rabbo Mansour Hadi, pour les discussions politiques, à Riayd, le 17 mai. En effet, il est possible que la participation des représentants d’Ansarallah aux négociations de Riyad soit considérée comme l’aveu de la défaite, de la part des révolutionnaires yéménites. En second lieu, les forces yéménites ont attaqué de l’intérieur du Yémen, la ville saoudienne de Najran, près de la frontière des deux pays. Cette attaque a été réalisée, en représailles aux agressions militaires des Saoudiens contre le Yémen. Les activités ont été interrompues, à Najran, et l’aéroport de cette ville a été fermé. Le porte-parole de la coalition saoudienne a annoncé que la coalition ripostera à cette attaque yéménite contre Najran, ce qui veut dire que l’Arabie saoudite intensifiera, très probablement, les bombardements. Et en dernier lieu, le gouvernement sénégalais a annoncé qu’il enverra 2.100 soldats, pour défendre l’Arabie saoudite. Cette décision du Sénégal intervient, après les déclarations du ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubaïr, qui avait parlé de l’arrêt éventuel des attaques militaires contre le Yémen ! Dans le même temps, le roi Salman ben Abdelaziz a déclaré qu’un centre doit être fondé, à Riyad, pour envoyer des aides humanitaires aux Yéménites !» Abdel Bari Atwan a écrit : «Il est difficile, aujourd’hui, de séparer le dossier du Yémen de celui de la Syrie, car les deux crises ont les mêmes antagonistes. Dans son discours, à l’occasion de l’inauguration du sommet du CCGP, le roi d’Arabie saoudite a déclaré qu’il y aura un changement de régime, en Syrie. Le ministre qatari des Affaires étrangères, Khaled al-Atiyeh, a déclaré, dans une conférence de presse, qu’une conférence sera organisée, bientôt, à Riyad, pour réunir les représentants des rebelles syriens, afin d’élaborer un plan, pour la période de transition, en Syrie, après la chute du gouvernement de Damas». Abdel Bari Atwan croit que la prise d’une position aussi dure, au sujet de la crise syrienne, et la décision de transférer les conférences des rebelles syriens d’Istanbul et de Doha, à Riyad, peut aggraver la situation, non seulement, en Syrie, mais aussi, au Yémen, en raison de l’obsession des dirigeants saoudiens de réaliser leurs buts, dans ces deux pays, par un recours excessif à la force militaire. «Ces jours-ci, les obus de mortier ont touché le sol saoudien. Il est possible que, dans les jours à venir, les missiles tirés depuis le territoire yéménite, touchent Najran, Jizan et même Ebha, Chef-lieu de la région saoudienne d’Assir. En effet, les forces d’Ansarallah semblent perdre leur retenue, face aux agressions militaires saoudiennes», a écrit Abdel Bari Atwan. Abdel Bari Atwan estime que la présence du Président français, François Hollande, au Sommet des dirigeants du CCGP, était un message important. C’est la première fois qu’un dirigeant étranger est invité au Sommet du CCGP, depuis sa création, en 1981. Et cela intervient, avant la rencontre que le Président Barack Obama a organisé, le 13 mai, pour accueillir les dirigeants des pays arabes du Sud du golfe Persique, à Camp David. D’après les analystes, la présence de François Hollande, au Sommet du CCGP, était un message au Président Barack Obama, pour l’avertir de la décision des pays arabes du Sud du golfe Persique de trouver de nouveaux alliés et de nouvelles opportunités, pour leurs achats d’armements. La décision des gouvernements qatari et émirati d’acheter des "Rafale" français, pour un montant de 20 milliards de dollars, peut, donc, s’expliquer, dans ce cadre. «Nous devons nous attendre à un été difficile, dans toute la région. Il est possible que les agressions militaires contre le Yémen prennent fin, mais n’oublions pas que ceux qui ont fait la guerre contre le Yémen veulent, vraisemblablement, la continuer, en Syrie. Une bataille imminente, à Al-Qalamoun, peut propager la guerre d’usure yéménite vers la Syrie», a écrit Atwan.

8 May 2015

Si les va-t-en guerres pensent qu'ils vont là bas pour faire du tourisme, c'est une première erreur. Les tribus yéménites ont pris le contrôle de huit bases militaires de l'Arabie dans la région frontalière de Najran. Les sources d'information avaient déjà rapporté que quatre bases militaires saoudiennes dans la région frontalière de Najran était sous contrôle des tribus yéménites. Les autorités locales en Arabie saoudite ont également confirmé que cinq soldats saoudiens avaient été tués et 11 autres blessés dans une attaque au mortier contre la région de Najran sur la frontière avec le Yémen. Le chef de l'Association des jeunes des tribus "Bakil" au Yémen, Hassan Abou Hedra, a annoncé que les forces de tribus avaient réussi, au terme de plusieurs jours d'affrontement avec les militaires saoudiens, déployés dans les régions frontalières de Najran et de Jazan, à capturer plusieurs soldats saoudiens. Il a précisé que des missiles et des armes des militaires saoudiens avaient été saisis. Sur le plan politique, le porte-parole du secrétaire général de l'ONU, Stephan Dujarric, a déclaré, mercredi, lors d'une conférence de presse que le nouveau médiateur de l'ONU au Yémen, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, avaient entamé de vastes consultations avec les responsables du gouvernement français et les membres du Conseil de Coopération du Golfe Persique, en vue de trouver un règlement à la crise yéménite. Selon M. Dujarric, l'objectif de ces consultations serait de ramener les parties en conflit au Yémen à la table des négociations. Farhan Haq, un autre porte-parole du secrétaire général de l'ONU, a précisé mercredi au siège des Nations Unies à New York que ces négociations pourraient se poursuivre à Genève.

8 May 2015

Le représentant russe, auprès des Nations Unies, a mis en garde contre toute opération militaire terrestre contre le Yémen. "Un tel acte serait dangereux", a affirmé à Russia al-Yaoum, Vitaly Tchourkine, représentant russe, auprès des Nations Unies, en réaction à l'appel lancé par Abd Rabbo Mansour Hadi, le Président démissionnaire et en fuite yéménite, à la communauté mondiale, pour une intervention militaire contre ce pays. "Ce qui est, aujourd'hui, nécessaire de faire, c'est la reprise des négociations entre les parties yéménites, par la médiation des Nations Unies", a-t-il précisé. Il a, également, prévu la reprise, dans un prochain avenir, des négociations, par les parties yéménites, sous l'égide des Nations Unies.

8 May 2015

Le ministre iranien de la Santé a demandé à la directrice générale de l'Organisation mondiale de la Santé, (OMS), d'apporter son aide au peuple opprimé yéménite. Dans une lettre, à l'adresse de Margaret Chan, la Directrice générale de l'Organisation mondiale de la Santé, (OMS), Hassan Qazizadeh, le ministre iranien de la Santé, a demandé, ce vendredi, en allusion à l'offensive saoudienne contre le Yémen et à des milliers de morts et de blessés, aux instances influentes, notamment, les Nations Unies, d'assumer leur responsabilité, en intervenant, afin d'empêcher la propagation de la crise, dans ce pays, et pour remédier à la souffrance du peuple opprimé yéménite.

7 May 2015

Mais que va faire réellement l'armée Sénégalaise en Arabie Saoudite. Si on sait que l'armée Saoudienne a le 4e rang mondial derrière la Russie et devant le Royaume-Uni. Environs 250.000 hommes d'actives et 25.000 réservistes. sans compter les troupes au Barhein. Tout les grand pays on poliment refusé leur demande d'aide .... Magreb, Pakistan, Indonésie, la majorité de l'afrique, etc A moins qu'ils vont la-bas pour servir de "chèvre" pour attirer les yemmenites ?????? ou de cibles pour l'entrainement.

25 April 2015

Sur la démographie galopante, pas un mot. Ce ne sont pas les occidentaux qui font ces gosses, en sachant que vous êtes incapable de les éduquer et de les nourrir. il y à 20 ans il y avait environs 8.000.000 de Sénégalais et pas asser d'eau, de nourriture, de travail, de système sanitaire et marginalement d'électricité, si vous y ajoutez une industrie inexistante vous obtenez cette bombe à retardement, qui maintenant avec environs 14.000.000 de Sénégalais vous saute à la figure. C'était prévisible et c'est arrivé.

10 April 2015

le maroc avait il y a plusieurs jour communiqué, qu\'il sagissait probablement d\'intoxication au monoxyde de carbone (chauffe bain mal réglé, défectueux, cheminée insuffisament ramonée, mauvaise aération)\nle monoxyde carbone, est incolore, inodore et insipide (appellé aussi tueur silencieux), il est fréquent dans les locaux mal entretenus. \nen cas d’exposition à une concentration très importante de co, il peut y avoir d’emblée un arrêt respiratoire.\nlorsque l’exposition est moins importante, la victime présente d’abord des signes de malaise avec nausées, vertiges et maux de tête. a ce stade, on peut confondre les symptômes avec une intoxication alimentaire ou un début de grippe.\nla personne se sent faible, et s’essouffle rapidement après un effort modéré. elle peut également présenter des signes de confusion mentale.\ndes troubles du rythme cardiaque, des signes d’infarctus ou un œdème pulmonaire peuvent survenir chez les personnes souffrant d’une maladie pulmonaire ou cardiaque mais aussi chez des sujets jeunes et en bonne santé. \nsi les secours n’arrivent pas à temps, la victime peut perdre connaissance, tomber dans le coma, développer des lésions cérébrales ou décéder.\nnotez que si les filles ont fait procéder a l\'entretient des appareils (ex: chauffe bain), en temps et en heure, la responsabilité du propriétaire est engagée.

3 April 2015

Le navire libéral ???? "Le libéralisme s’oppose aux doctrines selon lesquelles les comportements et les choix des individus sont ou doivent être subordonnés à une entité supérieure ou à ses représentants, par exemple la Nation, l'État, la communauté, la classe sociale ou la religion. En prônant l'égale liberté pour tous, il s'oppose aussi aux doctrines selon lesquelles les individus ont des droits différents selon certaines de leurs caractéristiques (racisme) ou selon leur appartenance à des communautés (communautarisme)" Élémentaire mon cher Wade.

21 March 2015

C'est de notoriété publique que les prisons sont pleines de victimes d'erreurs judiciaires, d'innocents et une nouveauté, de prisonniers politiques ......... ! Je n'ai qu'une question, demandez à Karim d'expliquer ce qu'il lui à valu sont surnom "Internationalement reconnu" de Monsieur 10% et plus tard de Monsieur 15%, si il parvient à justifier ça ...... !

26 February 2015

Quand Wade affirme en public, que certains de ses compatriotes, "mangent des bébés", et que le fils de ces "anthropophages" est sous son régime, nommé Premier ministre, c'est que le "cannibalisme" est banalisé au Sénégal. Lui (Wade), qui est si rapide pour exiger des preuves pour tout et rien, ferait bien de les produire (ces preuves). Certains, notamment Xeme, font une réponse de 50 lignes parlent de complot "des occidentaux", quand il s'agit de rumeurs de "cannibalisme" concernant Bokassa, et dans le cas de Wade ....... il parle d'un simple "dérapage verbal". C'est un peu léger pour celui qui se présente comme le grand défenseur de la vérité, car il ne s'agit pas d'affirmations de la presse des cents. Objectivité ou hypocrisie, c'est le moment de choisir, car défendre l'indéfendable devient de plus en plus difficile. C'est le Ministre du tourisme, qui est heureux d'apprendre qu'il y a des cannibales au Sénégal.

26 February 2015

Quand Wade affirme en public, que certains de ses compatriotes, "mangent des bébés", et que le fils de ces "anthropophages" est sous son régime, nommé Premier ministre, c'est que le "cannibalisme" est banalisé au Sénégal. Lui (Wade), qui est si rapide pour exiger des preuves pour tout et rien, ferait bien de les produire (ces preuves). Certains, notamment Xeme, font une réponse de 50 lignes parlent de complot "des occidentaux", quand il s'agit de rumeurs de "cannibalisme" concernant Bokassa, et dans le cas de Wade ....... il parle d'un simple "dérapage verbal". C'est un peu léger pour celui qui se présente comme le grand défenseur de la vérité, car il ne s'agit pas d'affirmations de la presse des cents. Objectivité ou hypocrisie, c'est le moment de choisir, car défendre l'indéfendable devient de plus en plus difficile. C'est le Ministre du tourisme, qui est heureux d'apprendre qu'il y a des cannibales au Sénégal.

10 February 2015

Anonymous est la première super conscience construite à l'aide de l'Internet. Anonymous est un groupe semblable à une volée d'oiseaux. Comment savez-vous que c'est un groupe ? Parce qu'ils voyagent dans la même direction. À tout moment, des oiseaux peuvent rejoindre ou quitter le groupe, ou aller dans une direction totalement contraire à ce dernier

24 January 2015

Boycottez les produits Français en particulier et Européens en général, c'est très bien ..... ça nous convient parfaitement. N'oubliez pas d'en informer, ceux qui viennent se répandre dans nos hôpitaux, en effet nous manquons pour l'instant de couches gériatriques.

13 January 2015

On trouve dans le Coran des préconisations de sagesse pour ne pas opposer la violence au blasphème. Les manifestations violentes contre les mécréants jugés blasphémateurs ne sont pas autorisées. Le Coran préconise uniquement une réaction pacifique « Et quand tu verras ceux qui plaisantent avec nos signes, alors détourne-toi d’eux jusqu’à ce qu’ils changent de conversation. Et si Satan te fait oublier ce précepte, alors après t’en être souvenu, ne reste pas assis en compagnie des injustes ». (Ch. 6 : 69).

10 January 2015

Et aussi les musulmans qui pensent être croyant, quand en fait, ils sont simplement crédules, dès la naissance ils sont formaté pour se soumettre, il y en à très peu au final qui ont la capacité de surmonter cet endoctrinement, quoi que ..... il y en à de plus en plus. Quand à ces jeunes, qui philosophent sur le bien fondé de dogmes qui les dépassent, on mettra ça sur le compte de crises d’adolescences mal sublimée, ils s'opposent car c'est à la mode, plus tard, quand ils chercherons un emploi dans la vraie vie, ils seront peu nombreux à s’obstiner, en effet allah akbar ou pas, n'a jamais nourris une famille ou payé le loyer. Pour ça il faut bosser, et prier si on à le temps et vraiment rien d'autre a foutre. Penser pour soi et par soi, c'est le début de la liberté et de l'autonomie, ceux qui ont essayé en sont convaincu, resteront sur le carreau les indécrottables traine savate, qui de toutes façons sont des boulets pour eux, leurs familles et la société en général. Il ne leurs restera qu'une option, c'est faire un maximum de gosses et d'essayer de vivre misérablement des allocations de toutes sortes, en rejetant la faute de l'échec de leur triste vie sur les autres, en scandant à la rigueur "inch allah".

10 January 2015

Quand "Anonymous", s'occupera de ce site, et balancera vos IP, adresses et identités réelle sur la toile vous ferez une autre tête. Ne vous en faite pas, c'est très possible. Charlie akbar

9 January 2015

Waw, et ce sont donc ces trois là qui sont responsables de tout ce merdier, sur cette planète ...... ils sont vraiment fort depuis, l'attentat de Lockerby. Je passe sous silence les envahissement de continents entiers depuis 1400 ans dont l'Europe en +ou- 711 car tout cela c'est fait dans la plus absolue paix et tolérance. C'est vrais aussi que ce que le prince Vlad en Transylvanie faisait subir au envahisseurs musulmans (Turcs) n'était pas vraiment drôle, il les empalait par millier (toute un forêt raconte l'histoire) ça vient sans doutes de la, votre homophobie? pas gentil, ce prince Vlad, mais il faut le comprendre. J'en reviens au trois (hyper terroristes) ..... qui serait a eux seuls, alqaeda, sheba, seleka, bokoharam, ouïgours, tchétchènes, talibans, aqmi, mujao, esbollah, hamas, Ei etc etc ...... et depuis 30 ans ..... ! ils ont débuté quand ils avait respectivement 4 et 2 ans (précoce non, bah oui, quand on a du talent, ça n'attend pas le nombre des années, c'est vrais). Je continue, ou quoi? Mais je ne peut m’empêcher de trouver un coté sympathique au prince Vlad ...... peut-être l'aspect artistique, qui sait. Charlie akbar