L\'ado qui a tué ses deux parents était battu, affamé et torturé par eux

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Un jeune homme, âgé de 18 ans, a tué ses parents adoptifs dans la nuit du 27 au 28 novembre dans la maison familiale située à Crowley, au Texas (Etats-Unis).
\r\n
\r\nCarl Edward Brewer s'est ensuite confié à un ami alors qu'il fumait tous les deux de la marijuana. Ce dernier l'a dénoncé à la police.
\r\n
\r\nLorsque les policiers du SWAT sont arrivés sur les lieux, le jeune homme s'est barricadé dans une chambre du domicile. Après 12 heures de négociation, l'adolescent s'est finalement rendu.
\r\n
\r\nLe cadavre de Gene Brewer, 60 ans, gisait dans la chambre principale tandis que celui de sa femme Mary Brewer, 64 ans, se trouvait dans la poubelle dans le salon.
\r\n
\r\nCarl Edward Brewer et ses deux frères ont été adoptés par les victimes dans leur enfance.
\r\n
\r\nL'enquête a révélé que le meurtrier était maltraité par ses parents adoptifs. Ses professeurs expliquent qu'il était régulièrement battu, forcé de dormir sur du sol en béton et tellement affamé qu'il perdait connaissance à l'école.
\r\n
\r\nUn enseignant raconte que son père l'avait forcé un jour à se tenir debout dans le jardin, tenant deux seaux alors que ses bras tremblaient. Il n'avait pas le droit de lâcher sinon il se prenait une "correction".
\r\n
\r\nSon école avait d'ailleurs fait un signalement à l'aide sociale à l'enfance. En vain.

\r\n\r\n

 

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :