La famille ne verse pas sa dot, il vole un rein de sa femme et le vend

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

En Inde, un homme est soupçonné d'avoir volé un rein à sa femme et de l'avoir vendu, parce que sa belle famille n'avait pas payé sa dot.\r\n\r\n


\r\nIl y a deux ans, Rita Haldar s'est plainte d'une douleur aiguë à l'abdomen.
\r\n
\r\nElle s'était alors rendue dans une clinique privée de Calcutta pour se faire opérer de l'appendicite. Elle était accompagnée de son mari, de sa belle-mère et de son beau-frère.
\r\n
\r\nPlusieurs mois plus tard, les douleurs de la jeune femme se sont intensifiées. Elle a alors supplié son époux de la conduire chez un médecin, mais ce dernier a refusé catégoriquement.
\r\n
\r\nSes douleurs devenaient tellement insupportables qu'il y a trois mois, avec l'aide d'amis de ses parents, elle a consulté un médecin qui lui a fait passer une échographie.
\r\n
\r\nElle a alors appris que son rein droit avait disparu. Le 2 février, la jeune femme, âgée de 28 ans, a porté plainte contre son mari, sa belle-mère et son beau-frère.
\r\n
\r\nPlacés en garde à vue, le mari et son frère ont avoué qu'ils avaient profité de l'opération de l'appendicite de la victime pour lui voler son rein droit.
\r\n
\r\nIls ont ensuite vendu l'organe de Rita Sarkar à un homme d'affaires dans l'Etat de Chhattisgarh. La police a fait savoir qu'elle se rendrait dans la clinique de Calcutta où l'opération a eu lieu.
\r\n
\r\nLe couple était marié depuis 12 ans.

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :