Matar Diokhané risque la perpétuité

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Selon le procureur, Matar Diokhané est le cerveau de toute cette entreprise terroriste. Ce que ce dernier a nié lors de son interrogatoire devant la barre du tribunal de grande instance statuant en matière criminelle et en premier ressort. Toujours selon le procureur :"« En ce qui concerne les nommés Abdou Hakim Mbacké Bao, Lamine Coulibaly a Ibrahima Diallo, Mohamed Lamine Mballo alias Abu Zirkifli, Abdou Aziz Dia alias Abu Zouber, Omar Yaffa alias Abu Khaf, Matar Diokhané, Ibrahima Mballo, Cheikh Ibrahima Ba alias Abu Khaleb, Abou Diallo alias Abu Zender, Latyr Niang alias Abu Moussa, les faits d’actes de terrorisme sont réunis. C’est une association pour poser de véritables actes de terrorisme ». Le tribunal suivra t-il le requisitoire du parquet.

\r\n\r\n

Wait and see Insha Allah

\r\n\r\n

Allah bless Senegal

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :