\"Aimer une personne qui ne t\'aime pas, c\'est comme attendre un bateau à l\'aéroport\"

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Cette réflexion est du président du Zimbabwe, Robert Mugabe. L'amour est très complexe et difficilement explicable. Le coup de foudre existe. Au premier regard, tu peux découvrir l'amour de ta vie comme tu peux aussi te tromper et rencontrer le pire cauchemar de ta vie. Mais le plus dur est d'aimer quelqu'un qui ne t'aime pas. J'ai vu des personnes dépenser une fortune pour plaire à l'amour de leur vie et se retrouver sur le carreau. J'ai vu des mariages célébrés avec faste mais ne tiennent qu'un mois.
\r\nPourquoi ne pas choisir la solution de l'islam? Pourquoi ne pas effectuer la prière de la consultation appelée communément "Istikhara" pour demander à Dieu qui connait parfaitement ses créatures son avis irrévocable? Non, nous préférons nous fier à notre flair. Et le plus souvent, nous nous trompons lourdement et les conséquences sont Désastreuses. L'amour est beau mais il faut bien choisir avec qui le vivre pleinement.

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :