Terrorisme-Un Aboubacar Guèye peut en cacher un autre

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.


\r\nAprès le réquisitoire c'est le tour des conseils des accusés de plaider. Je suis tombé sur la plaidoirie de Maître Ndéné Ndiaye, un brillant avocat, conseil de l'accusé Mouhamed Ndiaye. Me Ndiaye, lors de sa plaidoirie, a prononcé à plusieurs Aboubacar Guèye. Et chaque fois que ce nom est prononcé, j'ai des frissons. Pour la simple raison que je m'appelle Aboubacar Guèye. Même un avocat, par ailleurs très sympathique, m'a même fait la remarque suivante:"M. Guèye, à chaque fois que Aboubacar Guèye est prononcé, mes confrères présents dans la salle d'audience dirigent leurs regards sur toi". Il m'a fait cette remarque sous le signe de la plaisanterie.
\r\nC'est vrai que c'est rigolo mais également sinistre car le Aboubacar Guèye de la procédure est un recruteur présumé de djihadistes. Il est originaire de Rosso et est enseignant de son état. Je ne connais pas cet individu. Je ne l'ai jamais rencontré ni de prés, ni de loin. Je ne souhaite même pas faire sa connaissance pour la simple raison que je suis catégoriquement contre ma violence sous toutes ses formes. Le terrorisme n'a rien à voir avec l'islam. L'islam est une religion de paix et de soumission comme son nom l'indique. Les tueurs d'innocentes personnes, notamment d'enfants, sont tout simplement des voyous, des gens sans scrupules, des individus malintentionné s aux dessins inavoués. Aboubacar Guèye est un nom commun au Sénégal. Il suffit juste de taper le nom sur Google pour vous en rendre compte. Il y'a d'éminentes personnalités sénégalaises, mortes ou vivantes qui portent fortement cet illustre nom. Le terrorisme ne peut prospérer au Sénégal. Les terroristes se font des illusions et se trompent lourdement. Les sénégalais feront face à ce phénomène avec rigueur.

\r\n\r\n\r\n

Qu'Allah protège le Sénégal.
\r\nQu'Allah bénisse le Sénégal

\r\n\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :