Interdire la publicité des crèmes éclaircissantes: Lettre ouverte au Ministre de la Santé et de l\'Action sociale Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR.

Blogs
  • Article ajouté le : 15 Dimanche, 2017 à 07h10
  • Author: Babacar DIARRA

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

 

Prénom: Noirceur d’ébène, Nom: Trahie, Humeur: choc émotionnel, Etat d'âme: complexe d’infériorité, Age: +50 ans, Religion: beauté artificielle, Projet: génocide.

"Sa teint baxna", "xalé bi mo chon", "aka toubabé", autant de reniements dans la fierté, qui montrent que la "xessalisation" des femmes est devenue un problème psychosomatique, moteur, et sociologique. Sociologique jusque dans l’âme des représentations satiriques de notre Xemess national dont l’anxiété d’épouser la laideur au risque de vivre pharmaco-dépendant, est plus forte que la psychose neuropathique des plaques, des peaux ”thiéré”, pour certains hommes. Parce que la "beauté est claire", parce que le teint clair st synonyme de "réussite sociale", parce qu'au fil des temps les modèles construits à travers les médias ne montrent que l'apparence de femmes bien "teintées", auxquelles nos soeurs s'identifient et veulent ressembler. Tant de clichés Monsieur le Ministre, vous connaissant pragmatique, que vous devriez déconstruire. Il n'est pas sans oui dire que dans un pays qui peine à soigner ses malades (tout court à fort priori ses cancéreux) qu'il est absolument imprudent de laisser passer des publicités de produits cancérigènes. En effet la plupart des produits dans les publicités aux heures de grande audience sont pourtant interdites jugés dangereux et non conformes de vente par l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) en France du fait de la forte teneur en hydroquinone : - produits interdits: CARO LIGHT (Congo), ADVANCED COMPLEX FADE GEL, AMI WHITE (Novafrica, France), DAWMY (Sénégal), EXTRA CLAIR (Congo), FAIR &WHITE, VIT’FEE, la liste n'est pas exhaustive. Pourquoi les laisseriez vous commercialiser ces poisons au Sénégal ?

Selon l’OMS dans une étude, les six (6) premiers critères décisifs dans le choix des femmes au moment de s'arracher la mélanine:  1. Ça donne un joli teint uni 2. Les femmes claires sont plus belles que les femmes foncées 3. Trop noir, ce n’est pas joli 4. C’est pour enlever mes tâches 5. Mon conjoint me préfère avec la peau claire 6. La peau claire est un signe de réussite sociale D'où l'importance et la nécessité de prendre des mesures adéquates pour au lus vite casser la dynamique de la chaine du reniement; - interdire par arrêté ou circulaire tous les produits dans la toxicité est prouvée. - en interdisant la publicité de produits xessalisant comme cette décision courageuse du Burkina Faso - Appliquer la directives de l'OMS et de sur la commercialisation des produits contenant du mercure. En 2016 le Sénégal a investit plus d'un milliard pour soigner ses cancéreux, comment comprendre d'un autre côté favoriser l'usage de produits nocifs? En fait la majeure partie des crèmes éclaircissantes contiennent trois produits très dangereux:

- L’hydroquinone C'est un agent qui provoque des lésions oculaires graves et c'est un sensibilisant cutané. Il est soupçonné d'induire des anomalies génétiques en inhibant la production de la mélanine. La peau perd sa protection naturelle contre les rayons UVA et UVB du soleil et la rend plus sujette à certains types du cancer de la peau donc augmente le risque de cancer.

- Le mercure Le principal effet indésirable du mercure inorganique contenu dans les savons et les crèmes éclaircissants est d’endommager les reins en plus des irruptions. Rejeté dans les eaux usées, il parvient alors dans l’environnement où il pénètre dans la chaîne alimentaire sous forme de méthylmercure toxique chez les poissons. Les femmes enceintes qui consomment des poissons contenant du méthylmercure transfèrent du mercure à leur fœtus, ce qui peut se traduire ultérieurement par l’apparition de déficits neurodéveloppementaux chez les enfants.

- Les corticoïdes Le clobétasol, c’est un corticostéroïde topique, fortement cortisonné, il passe dans le sang et entraîne des complications générales hypertension artérielle, un diabète, un dysfonctionnement des glandes surrénales... Voici quelques crèmes et pommades contenant du clobétasol à éviter absolument : MOVATE, L’IVOIRIENNE, FASHION FAIR LEMONVATE, TENOVATE, TOPIFRAM, LUMIERE, EDGUARD, CLOBETADERM, P&C, CIVIC…

En plus d'être un e probléme de santé publique au même titre que le paludisme, je vois mal cher Monsieur DIOUF SARR, comment le Sénégal autoriserait des produits qui augment le risque de paludisme ou de choléra ou d'Ebola. Pourquoi nous sommes si démunis face aux crèmes éclaircissantes. N'est-ce pas la publicité mensongère est punie par la loi et par la morale. Qu'attendons-nous contre ces produits toxiques qui promettent monts et merveilles et dont des femmes métissées assurent la promotion sans jamais en prendre?

J'espère que cette correspondance ne restera pas lettre morte comme le dossier adressé à votre prédécesseur sur le paludisme. Que vous ferez montre d'audace, de pugnacité et que réussite vous accompagne dans cette tâche.

Sincères salutations républicaines.

Babacar Diarra 

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :