Pourquoi nous votons pour les menteurs?

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

 

On a transformé l'électeur en une sorte de consommateur que l'on tente de gruger avec de la masturbation intellectuelle et au gré du ballet des politiciens, il en a perdu son sens de discernement. On vote; "ça sera pareil" mais il votera ! Les politiciens comme des sportifs de haut niveau en sont bien résolus. Ils s’entrainent et concourent dans cette spirale de fausses promesses et d’engagements qu’ils ne tiendront pas. Il faut écrire et dire n’importe quoi. Au Sénégal WADE nous promettait les machines à “maffé” en 2000. Douze ans plus tard c'est son fils idéologique Macky SALL qui viendra, la poudre aux yeux, nous vendre les mérites de la réédition des comptes. La suite (et fin?) nous la connaissons.

Pourquoi les électeurs ne croient plus aux discours politiques? Comment expliquer que les sondages sont déjoués, et on a eu hier la démonstration avec l’élimination de SARKOZY au 1er tour de la Primaire de la droite? Sans doute cette majorité silencieuse a envie de rompre avec les dogmes, le politiquement correct, les messages, slogans de campagnes à l’effigie de affiches qui matérialisent cette duperie. Duperie pour laquelle ces innombrables promesses de campagnes souvent irréalisables, sont scandées sur les plateaux de télé, journaux, internet sans qu’une honnêteté intellectuelle puisse avoir une lecture objective. C’est qui donne le sentiment du “Tous Pourris”.

Car le menteur a un but précis alors que le baratineur use de son pouvoir pour dominer, séduire, tromper sur n’a pas de limite de champ d’action. C’est qu’utilisent TRUMP, les pro Brexit, et Marine Le PEN. Ils jouent sur les peurs. Leurs réceptacles ne se soucient plus de vérifier ce qu'ils disent est vrai ou pas mais ce qu’on a envie d’entendre, c’est l’émotion du moment, c’est dans l’air du temps. Pour TRUMP “Tous les musulmans sont des terroristes”. Pour le BREXIT, l’UK versant 450 millions d’euros chaque semaine à Bruxelles et pour Marine Le Pen “La France est envahie”. Sauf que pour cette dernière la vague d’immigration pour la France est stable depuis 25 ans c’est 200 mille entrées (passage ou séjour) par an.

Aucune Loi, aucun serment d’honneur ne peut garantir des Hommes respectueux mais des Hommes politiques sérieux peuvent garantir le respect de leurs paroles. Et ça c’est le défi de notre génération. C’est notre “Xaré Badr” politique car somme minoritaires et c’est l’opposition entre les politiques professionnels et les Hommes politiques qui ont une profession. Votez mais démêlez le vrai du faux, arrêtons le politiquement correct, l’égérie de stars, des marabouts, des artistes, lutteurs. Osez la VERITE.

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :