Réponse à M. Seydou GUEYE \"Ousmane SONKO n’est pas un opposant. Il n’a ni vision, ni idéologie politique…”

Blogs
  • Article ajouté le : 28 Mercredi, 2016 à 16h09
  • Author: Babacar DIARRA

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

 

 

Est-il utile de le mentionner. Le nom SONKO provoque chez vous plus qu'une réaction épidermique: montée d’adrénaline, surproduction de baves, amnésie rétrograde, troubles du langage et torsion de la réalité. Car c’est dans l’air du temps d'être le chien de chasse du Roi, pour la posture et la prospérité. A cela vous faillez à votre rôle sacerdoce du bon fonctionnement de la République. Car en vous imposant le porte-parolat du frangin du Roi, vous privez du coût le peuple sénégalais d'un représentant légal, objectif, intègre et capable de défendre ses intérêts. 

Mais bon c’est dans l’air du temps vous me direz à quoi bon suivre les règles alors que celui qui a prêté serment après avoir enterré 13 de ses compatriotes, pour la défense de la République, a avoué publiquement les enfreindre quand ça l’arrangeait! Et c’est dans l’air du temps de calomnier et de diffamer. Après ses prétendus "immeubles et Patios", il ne vous reste que les injures et les menaces publiques pour atteindre sa personne puisque votre enquête de moralité ne vous a pas permis pas de publier son PV de divorce, de confisquer son passeport ou de confisquer ses biens. Donc on ne fera pas usage d'insultes et d'injures comme à votre accoutumée ("Mbaame soula weke gna wekke ko da ngay done mbaame").

Mais venons en aux règles puisque vous sembliez vous préoccuper de vision et d’idéologie politique. En effet celles-ci renvoient aux idées et aux engagements. Résolvons-nous alors aux idées et aux engagements.

- Par vos idées vous aviez précommandé un rapport à la CNRI pour “reformer les institutions” avant de jeter en pâture son PR en la personne d’Amadou Mahtar Mbow ce qui vous aura valu votre mémorable wax waxet et un référendum caduque, acheté de toute évidence face à la précarité et le désespoir du bon "Goorgorlu sénégalais".

- Par vos engagements vous aviez signé les accords sur les assises nationales avant de vous raviser et de retourner votre veste en évoquant des discours aussi farfelus que les justifications d’Aliou SALL. - Selon vos idées “il était incompréhensible que le prix du carburant soit moins cher au Mali alors qu’il transite par le Sénégal”. On attend toujours des solutions concrètes. - Selon vos engagements “Les marabouts seraient traits comme de simples citoyens” avant que vous ne mangiez votre chapeau pour libérer Karim WADE selon vous pour “répondre à une demande des familles religieuses”

- Grace au "renforcement du Statut de l’opposition" promis, la 12e Législature n’a voté aucune loi sociétale significative. En effet votre tour de manivelle de faire passer les groupes de 10 à 15, était de fait pour il n’y ait aucun autre groupe parlementaire à part le votre pour apporter une contradiction à vos propositions.

- Vous vous étiez engager à faire de l'enseignement votre priorité, cette année encore les résultats ont été catastrophiques. - Par vos idées vous mettriez une commission pour la réforme foncière. Vous avez octroyé la société Sabadola Gold Operates une superficie équivalente à 2 fois la région de DAKAR(1000 Km2) pour 90 tonnes d'Or produites contre seulement 50 milliards d'impôts.

Par ailleurs vous estimez que M. Ousmane SONKO n’est pas politicien, c’est tant mieux car la politique est morte de sa belle mort et depuis belle lurette. Il existe désormais des citoyens engagés de toute classe sociale et de tout bord idéologique qui ont décidé de l’Economie de Partage et d'en finir avec vos anciennes pratiques. Une discussion plus ample avec vous me permettra de vous en donner plus de détails mais pour l’heure c’est la gestion des deniers publics qui prime sur le reste. Car c’est assez ahurissant qu’Aïda Ndiongue qui n’ a jamais géré de deniers publics de sa vie, se retrouve tous ses biens confisqués alors que le frère du Président SALL a la bouche encore imbibée de pétrole, trouve des soutiens en la personne du S.G du Gouvernement de la "gestion sobre et vertueuse".

 

Qui avale une noix fait confiance à son Anus!

J’ai pensé à vous, que vous comprendriez plus qu’un autre le goût amère de la défaite quand vous avez été copieusement laminé face au gros Noix Bamba FALL malgré les moyens étatiques développés et que vous vous êtes retrouvé reléguer à jouer les seconds rôles. Je comprend que la personne de SONKO vous fasse de l’ombre et vous aimeriez vous relancer et rebattre les cartes au sommet de l’échiquier de votre parti, mais de grâce apporter des éléments solides quant à votre gestion du pays et cessez les enfantillages M. le SG du Gouvernement!

    Pastef Lyon   #Je_suis_Sonko #gouvernance_sobre_et_vertueuse #Qui_avale_une_noix_fait_confiance_à_son_Anus !      
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :