Youssou Ndour: dernier du Poker menteur?

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Le Président SALL est mal conseillé. C'est un euphémisme quand un délinquant fiscal s'étonne que son redressement soit paru dans la presse et que sa seule préoccupation est l'image à laquelle il renvoie. Par un communiqué le Patron de Presse accepte un plan d'épurement. Ou a t-on assisté à un réel dialogue de sourds, sans issue ? Les affaires d'un côté, la politique de l'autre et entre les deux l'octroiement des marchés publics: ce qu'on appelle conflit d'intérêts. Ce qui est sûr c'est qu'un groupe comme GFM sans amnistie fiscale ne peut entretenir un masse salariale dépassant une centaine de millions mensuelle. Chacun le savait.

En plus de l'aide annuelle à la Presse de 700 millions l'année dernière, Mr Ndour est Ministre Conseiller et ses entreprises concourent à la distribution des marchés publics. A chaque interpellation sur la Gouvernance du Pr SALL, l'objectif est détourné, le sujet est tronqué, les "lanceurs d'alertes" sont diabolisés, et leurs messages déformés; affaires Pétrotim, Coud, Littoral, affaire Petite Côte, Litige Cheikh Amar-Serigne Mboup, Affaire Aïda Ndiongue, Cas Sonko, Sonatel, APE, Constitution, Or de Sabadola. Et on tombe facilement dans la médisance obsessionnelle des répondeurs automatiques et des ruminants nouvellement reconvertis en Dame de Cour.

La conclusion abrupte des débats sur ces questions à l’Assemblée nationale et dans la presse, dont personne n'a eu réponse, laisse penser que chacun se taille sa part du Gâteau.

Force et honneur à tous celles et ceux qui se battent pour l'équité, l'éthique et la justice.

#wéthiet_gou_seew_moma_guenel_waxdiou_seew #délinquantFiscal

#YossouNdour_pinnochio

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :