EXEMPLE MALHEUREUX DE TRANSHUMANCE RELIGIEUSE POUR ACQUERIR LE POUVOIR

Blogs

EXEMPLE MALHEUREUX DE TRANSHUMANCE RELIGIEUSE POUR ACQUERIR LE POUVOIR

 

Durant tout son règne  à la fin du XVIIeme siecle , le Damel Biram Yasin Boubou avait laissé à son cousin Déthiao Maram Ngalgou son titre de Dyambor, ou héritier présomptif de la couronne. Mais ce dernier, aussitôt assis sur le trône, s’empressa d’enlever à sa tante Yasin Boubou, mère de son prédécesseur, son titre de reine ou lyngèr en la faisant remplacer par sa propre mère, Maram Ngalgou.

  Cette décision causa un grand mécontentement parmi les notables et les princes et Yasin Boubou elle-même alla trouver un marabout influent, le Cadi Ndiaye Sall pour se marier avec lui dans le but de réunir ses propres forces à celles de son mari pour renverser le nouveau Damel

 

En effet, cela fut fait. Le marabout ne tarda pas à attaquer Déthiao Maram Ngalgou qu’il tua dans un court combat à Khéléré et fit remplacer, sur l’ordre de sa femme, par le prince Mafaly Faly Gueye qui se fit musulman et prit l’engagement de ne jamais boire d’alcool.

  Or les talibé du marabout le surprirent en train de boire et l’assassinèrent après deux ans de règne

  Cet abominable acte, sans précédent dans l’histoire des Damel, — tuer un roi pour l’avoir trouvé en train de boire — suscita un grand émoi parmi les notables et les princes, et même Yasin Boubou en fut indignée.

  Après une réunion secrète de l’assemblée des notables, il fut décidé de faire appel au roi du Saloum, Makhourédia Diodio, frère de la victime, pour venger ce crime et pour être élu Damel.

  Ce dernier s’empressa de venir avec une formidable armée et fut reçu à bras ouverts par tout le pays. Il remplaça son frère assassiné sur l’ordre du marabout Ndiaye Sall. Celui-ci, au lieu de fuir, attendit le nouveau Damel à Khéléré où il fut à son tour tué dans le combat.

Sources Recueil sur la Vie des Damel   par Tanor Latsoukabé Fall  Introduit et commenté   par C. Becker et V. Martin

  

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

Vous pouvez lire aussi

Commentez cet article

Pseudo *

Votre commentaire :

Pseudo *

Mon commentaire *