PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT À VÉLINGARA : L’ASSOCIATION JEUNESSE POUR LA SOLIDARITÉ ET LE DÉVELOPPEMENT ORGANISE UNE JOURNÉE DE REBOISEMENT

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Créée en octobre 2017, l’association jeunesse pour la solidarité et le développement(AJSD) s’active dans plusieurs domaines (reboisement, élevage agriculture, éducation, culture, sensibilisations sur l’état civil ….) Aussi elle a à son actif plusieurs activités : sensibilisation sur l’enregistrement à l’état civil, protection de l’environnement… Ainsi après une campagne de sensibilisation sur l’enregistrement à l’état civil où ils sont arrivés à régulariser beaucoup de cas d’adolescents qui n’avaient pas d’extraits de naissance , les membres de l’association se sont lancés cette année dans le reboisement .C’est dans ce cadre que s ‘inscrit d’ailleurs la journée de reboisement organisée vendredi dernier sur l’axe qui mène au marché central et passant par la devanture de la grande mosquée Mamoudou Sylla du quartier samba 15 ans . Aussi munis de haches, de piquets, de brouettes et des plantes, les membres de l’association ont planté plusieurs types d’arbres sur cet axe très fréquenté. Selon le président de l’association, cette activité entre en droite ligne avec les objectifs de l’association « l’environnement fait partie des secteurs d’intervention de l’association. Aussi, nous avons senti une certaine dégradation de cet environnement ainsi pour participer à inverser la tendance nous avons jugé nécessaire d’organiser cette journée de reboisement en plantant des arbres sur cet axe qui mène au marché central de Vélingara en passant par la mosquée Mamoudou Sylla » A –t-laissé entendre Assane Baldé président de l’association jeunesse pour la solidarité et le développement. Les responsables de l’association ne ménageront aucun effort pour faire le suivi des arbres plantés «Nous allons sécuriser ces arbres, d’ailleurs nous prévoyons d’accompagner, les enfants des familles qui entretiennent les plantes devant leur domicile en leur donnant des fournitures scolaires .Mieux encore, nous allons venir souvent , voir si les plantes sont toujours vivantes » A expliqué la présidente de la commission de l’environnement de l’association Téning Diao

\r\n\r\n Babacar Diouf\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :