LE MAIRE DE DIAOBE -KABENDOU VOLE AU SECOURS DES COUCHES SOCIALES LES PLUS DEFAVORISEES DE SA COMMUNE.

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

LE MAIRE DE DIAOBE -KABENDOU VOLE AU SECOURS DES COUCHES SOCIALES LES PLUS DEFAVORISEES DE SA COMMUNE.

 

Elu  en mars 2009, le maire de Diaobé- Kabendou  Bambo Guirassy avait inscrit dans son agenda en lettre d’or qu’il ’sera proche  des populations de sa localité. D’ailleurs , il avait pris  à témoin à l’époque  les imams de Kabendou et Soutouré .Ce vœu pieu  a été concrétisé au cours de son magistère .Tenez vous bien l’édile de Diaobé Kabendou à renoncé à son salaire au profit des personnes  les plus besogneux de sa commune . C’est ainsi  qu’il a pris l’intégralité de son salaire pour venir en aide aux populations vulnérables parmi elles,  les veuves, les enfants  orphelins et les personnes âgées. Ainsi une somme de 300 000  f CFA est distribuée chaque mois  aux différentes couches sociales les plus défavorisées de la commune.  A en  croire à Monsieur Abdoulaye Niamadio responsable des programmes de  Tewdou FM la radio locale de Diaobé  , le maire Bambo Guirassy  s’est illustré dans le social  depuis le début de son magistère .En effet pour cet homme de média «  les enfants orphelins de la commune  ont reçu 300 000  f , les veuves idem  on peut citer parmi elles Coumba Sidibé , Lawratou Diallo et Fatoumata Binta Diallo .la même somme a été également donnée aux personnes âgées parmi elles Kolidio Sabaly ; Mamadou Baldé et Ousmane Tanou Diallo  . » Dans ce lot il faut signaler les imam et oulémas  de la commune qui ont également reçu un appui considérable.. Un geste  hautement salué par les populations de cette localité. Selon cet habitant de Diaobé, ils ne cesseront jamais de remercier le maire de Diaobé –Kabendou Qui a délibérément renoncer à son émolument  pour soutenir les nécessiteux, «  sans verser dans la politique politicienne nous tirons un grand chapeau à cet homme qui œuvre nuit et jour pour son peuple. » A –t-il dit

Babacar Diouf 

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :