Electrification de certains quartiers, dotation d’une ambulance médicalisée, construction du marché des femmes de Kabendou, entre autres réalisations du maire de Diaobé Kabendou

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Electrification de certains quartiers, dotation d’une ambulance médicalisée, construction du marché des femmes de Kabendou, entre autres réalisations du maire de Diaobé Kabendou

 

Outre le social, le maire de Diaobé Kabendou a à son actif plusieurs réalisations. Parmi lesquelles, l’électrification de Diaobé- Kabendou, la dotation  d’une ambulance médicalisée au poste de santé et la construction du marché des femmes de Kabendou. S’agissant de l’électrification de la commune de Diaobé- Kabendou, l’Etat avait dégagé  une somme de vingt millions de francs CFA  pour l’éclairage de tous les quartiers. Mais, après l’étude réalisée par l’entrepreneur, ce financement ne pouvait pas permettre l’électrification de tous les quartiers .Ainsi pour éviter que des quartiers comme Maréwé, Dialicounda et Saré Maoundé  ne soient privés de courant, le maire de Diaobé Kabendou  Bambo Guirassy a débloqué plus de cinq millions pour permettre aux populations vivant dans ces quartiers de bénéficier du courant. Un geste d’ailleurs très apprécié par ces dernières  .Dans le domaine de la santé le maire s’est aussi illustré en offrant  une ambulance médicalisée du matériels de gynécologies au poste de santé de Diaobé –Kabendou.  Cette ambulance  a contribué à l’allégement des souffrances liées aux évacuations sanitaires vers Kolda ou Tamba. Selon cet habitant de Diaobé, le maire Bambo Guirassy n’est pas à sa première action en faveur de la santé.  En 1990 déjà,  il avait offert une ambulance au centre de santé de Vélingara. « Nous lui remercions du fond du cœur .L ‘ambulance offerte par le maire n’est pas destinée seulement au poste de santé de Kabendou, elle est destinée pour toute la sous région. Quand il y’a accident on ne dira jamais de quelle nationalité il s’agit. » A –t-il dit. Last but no least. Les  femmes de Kabendou   aussi peuvent remercier Dieu et leur maire qui a construit un marché pour  elles.

Babacar Diouf 

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :