VELINGARA : Intégration des valeurs et connaissances culturelles locales à l’école GMP produit un guide pédagogique pour enseignants et corps de contrôle

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Les réalités socio culturelles et économiques spécifiques au terroir sont prises en charge par les programmations d’enseignement dans les écoles élémentaires et collèges des communes de Kandia et Némataba et d’une école élémentaire de la commune de Vélingara. Cela grâce à une collaboration nouée entre Grandmother project-changement par la culture (Gmp) et l’inspection de l’éducation et de la formation du département de Vélingara. Dans ces écoles, des contes, des proverbes, des jeux, des valeurs et savoirs propres à la localité sont effectivement enseignés en classe et des personnes âgées de la communauté invitées à renforcer ou expliquer des leçons. Toutefois, les enseignants rencontraient quelques petits problèmes d’ordre pédagogique pour mieux le faire. Boubacar Camara, directeur de l’école élémentaire de Saré Samba Netty déclare : « La préparation de nos leçons se fait avec beaucoup de peine dans le choix de la discipline d’accueil de la valeur ou savoir à enseigner, le choix du matériel pédagogique, le ciblage de la personne à inviter etc . L’exploitation des livrets produits par Gmp n’était aussi évidente.» C’est fort de ces remarques des enseignants , de leurs suggestions , de celles des inspecteurs et d’autres acteurs du système que Gmp  a cherché et obtenu un financement de la Fondation américaine Rockdale pour éditer un guide pédagogique destiné aux enseignants, aux chefs d’établissement et aux inspecteurs de l’enseignement. Les rédacteurs se nomment Hamidou Soukouna, inspecteur de l’enseignement et Annike Newmann Anthropologue. Au courant de la semaine passée, ce document haut en couleurs, très illustré, est présenté à près de 280 enseignants. Sa structuration enseignée, la pertinence de l’enseignement des valeurs et connaissances traditionnelles défendues. De même que la communication entre l’école et la communauté. Des disciplines d’accueil accompagnées de fiches pédagogiques sont suggérées pour chaque valeur, savoir ou message à véhiculer. Amadou Lamine Wade, inspecteur de l’éducation et de la formation a apprécié et enseigné: « Ce guide est un intrant pédagogique destiné à accompagner tous les éducateurs dans la mise en œuvre de l’enseignement des valeurs dans les écoles. Son utilisation devrait, sans aucun doute, aider à la préparation des leçons utilisant l’approche par les compétences mais aussi à renforcer l’approche pluri-acteurs dans la gestion des écoles. » Puis l’inspecteur de formuler ce souhait : « Puisse ce guide contribuer efficacement à la construction d’une génération de jeunes imbue de leurs valeurs et traditions culturelles positives et capables d’orienter notre pays vers l’émergence. »

\r\n\r\n

Au terme de la formation, le directeur d’école Boubacar Camara a noté : « Nous avons une meilleure vision de l’approche par les compétences de l’enseignement des valeurs et savoirs culturelles positives dans nos classes. Le guide va permettre de mieux nous conformer au curriculum de l’école de base en vigueur. » 

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :