Vélingara : La direction générale de l’action sociale appuie les handicapés du département

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

La direction générale de l’action sociale vole au secours des personnes vivant avec handicap dans le département de Vélingara. Elle a offert un lot important de matériel d’appareillage constitué de : 10 fauteuils roulants, 5 béquilles, 5 cannes anglaise et 13 cannes blanches à la fédération des associations des personnes vivant avec handicap du département de Vélingara. La cérémonie de remise dudit matériel a eu lieu vendredi dernier dans les locaux du service de l’action sociale de Vélingara. En présence d’El hadj Thiaré le chef de service départemental de l’action sociale, de Yéro Baldé parrain de l’association des personnes handicapées et  des bénéficiaires. Selon Tidiane Baldé le président de la fédération des associations de personnes vivants avec handicap du département de Vélingara, ils apprécient ce geste de haute portée qui vient à point nommé  « Nous remercions vivement le président de la république pour tout ce qu’il fait pour les couches vulnérables. Ce don vient à son heure,  nous sommes en période de canicule, les personnes handicapées qui trainent par terre éprouvent d’énormes difficultés pour se déplacer. Aussi ce matériel roulant sera  d’un grand apport pour nos membres. » A –t-il souligné. Avant d’interpeller les élus locaux « Nous lançons un appel solennel aux maires et autres  élus de soutenir les handicapes dans leurs communes respectives ., ces personnes handicapés sont souvent laissées en rade alors que ce sont des citoyens au même  titre que les autres.  Abondant dans le même sens, le chef de service départemental de l’action El hadj Thiaré, a magnifié  ce  geste  du gouvernement. A l’en croire cela démontre encore une fois les efforts consentis par les pouvoirs publics pour améliorer les conditions de vie et  d’existences de ces couches vulnérables. « En collaboration avec la fédération départementale des personnes vivant avec handicap, nous allons procéder à la  sélection  des bénéficiaires ; en privilégiant les handicapes les plus lourds » A –t-il laissé entendre

\r\n\r\n

Babacar Diouf 

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :