Vélingara : Mouvement d’humeur au lycée chérif samsidine Aïdara, les potaches réclament des professeurs de mathématiques.

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Les élèves du lycée chérif samsidine Aïdara de Vélingara ont déserté  les salles de classe ce lundi encore. Ils s’insurgent ainsi  contre le manque de professeurs de mathématiques dans les classes de secondes. En effet après avoir décrété un mot d’ordre de grève de 96 heures à la veille du  Mawloud, les potaches avaient repris les cours hier lundi. Ce mardi  à la surprise générale, ils ont remis ça en décrétant un mot d’ordre de grève de 96 heures.  Ces élèves ont ainsi délogé leurs camarades des autres collèges de la commune . En effet  depuis le début de l’année scolaire, ces élèves  des séries scientifiques   n’ont pas fait de cours de mathématiques. Le lycée chérif samsidine Aidara ne dispose  que deux professeurs dans cette discipline  pour plus de 25 classes pédagogiques. Aussi il urge pour les autorités académiques et étatiques de trouver des solutions rapides à ce problème. Ces enfants vont perdre deux semaines de cours.  Les fêtes de noël pointent à l’horizon, et les menaces de grèves des enseignants pèsent sur l’année scolaire en cours. Aussi  si rien n’est fait,  le quantum horaire ne sera pas atteint. Et cela aura des conséquences  fâcheuses notamment lors des examens de fin d’année.

\r\n\r\n

Babacar Diouf 

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :