Etat Juif d’Israël : le peuple élu de Dieu lâché par OBAMA

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: oumar ndiaye

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

BOKO HARAM, AQMI et toutes les cellules dormantes de DAESH et d’Al Qaida  pourront désormais compter sur Israël  qui va aussi s’inviter à la nébuleuse terroriste pour sanctionner la prise de position du Sénégal au conseil de sécurité des Nations Unis. Le chef de l’Etat juif, Netanyahou est très en colère contre le pays de la Téranga. Le terrorisme Sioniste risque d’enflammer la Gambie, et par ricochet toute  la Casamance naturelle si l’on en croit les délires et prévisions des cassandres qui soutiennent mordicus que Yaya Jammeh est dans son bon droit de ridiculiser l’Afrique et l’Homme noir.

\r\n\r\n

Par la faute de la diplomatie sénégalaise et son chef en tête des incriminés, le Tsahal va remettre au goût du jour en terre d’Afrique occidentale la bataille de David contre Goliath. Et la fronde du GABOU requinquée par l’expertise israélienne ne fera de la CEDEAO qu’une bouche pour le grand bonheur du sorcier des Kanilaye. Le Sénégal paiera cher pour avoir sous-estimé la capacité de nuisance d’Israël, Etat ouvertement et exclusivement Juif, qui depuis sa création a adopté le terrorisme comme stratégie privilégiée de commercer avec le reste du monde.

\r\n\r\n

L’Etat Juif n’a pour seul but que de garantir  la suprématie du peuple élu de Yahvé tel que se définissent les israéliens eux-mêmes et ce depuis l’aube des temps. Ce gros mythe consolidé par les livres des religions dites révélées va de pair avec celui non moins puéril de la Juifland, la TERRE PROMISE, qu’il faut, advienne que pourra, récupérer par un système de colonisation génocidaire et épuration raciale  sur le peuple palestinien. Voilà pourquoi Israël, qui pour les besoins de son exotisme politique s’accommode de quelques goyim (arabes et falasha) invisibles sociaux, ne mérite pas du reste du monde un meilleur traitement que DAESH.

\r\n\r\n

Netanyahou  agit avec le peuple palestinien exactement comme Hitler, sous le Reich, avait agi envers les juifs : mur de séparation, pogrom, shoa. Coloniser les territoires palestiniens avec la complicité des USA a prospéré plus d’un demi-siècle en toute impunité. Le veto américain a toujours opéré comme un pied de nez à la face du monde civilisé chaque fois  qu’il s’est agi de ramener les juifs à la raison. Et en ce vendredi 23 décembre 2016, jour sain des musulmans, voilà que le peuple élu de Yahvé est lâché par OBAMA.

\r\n\r\n

Mais les sionistes préfèrent ignorer les gros doigts levés et le silence bruissant de reproches des Nations occidentales industrialisées et surarmées. En parfait charognard, le politique juif sait choisir le faible du troupeau, le petit boiteux de la horde, pour se farcir la cible exemplaire. Très imbus de leur statut de terroristes les mieux resautés au monde, les israéliens ne sauraient tolérer qu’un petit pays sous développé  comme le Sénégal ose se prononcer quand il s’agit de questions juives. Comment ses africains goyim ont osé mêler leur petite voix au concert des nations qui comptent pour demander au peuple élu de Jéhovah de cesser de maltraiter et de terroriser  librement les arabes palestiniens.

\r\n\r\n

Les élus de Dieu ont bien le droit d’utiliser le reste des humains comme des sous-hommes à leur service. A coup de mythes politico-religieux, le monde occidental judéo-christianisé, bras armé et bouclier d’Israël, fournit soldats et main-d ‘œuvres pour la libération, la défense et la reconstruction de la Terre Promise. Les marchés européens et américains n’ont jamais servis  qu’à renforcer la puissance économique et financière des juifs. Alors la résolution du conseil de sécurité des Nations Unis ne peut être retenue par Israël que comme la trahison historique d’OBAMA, le goyim fils d’africain.

\r\n\r\n

Au conseil de sécurité du monde, les petits pays ne devraient point se faire entendre, fut-il pour traduire la voix de tout un continent. D’ailleurs qu’est-ce que l’Afrique en dehors du grand mensonge mythologique de l’esclavage du peuple élu de Dieu sous les pharaons Kenyans?

\r\n\r\n

 Les sionistes ont rappelé leur ambassadeur et ont retiré du Sénégal tous leurs projets d’appui au développement. Et ce n’est certainement pas la Palestine occupée qui va  renforcer la pisciculture, le maraichage et la lutte contre la défécation à l’air libre. Le ridicule qui va frapper de plein fouet cette résolution 2334 ne fera qu’en rajouter au mépris où Israël plonge les nations unis depuis sa création. Toutefois cela n’enlèvera en rien la symbolique du petit doigt du Sénégal et le gros silence de l’Oncle SAM face au terrorisme juif. Cette onzième résolution, relative à la question de la Palestine rappelant les résolutions 242338, 446, 452, 465, 476, 478, 1397, 1515, et 1859, « exige de nouveau d’Israël qu’il arrête immédiatement et complètement toutes ses activités de peuplement dans le Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est ».

\r\n\r\n

Le monde occidental  ne peut plus continuer de combattre DAESH et de tenter d’imposer partout ses idéaux démocratiques euro-américaines tout en assistant au spectacle des territoires occupés  de Palestine où l’Etat Juif agit en parfait terroriste.

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :