( EXCLUSIF ): AFP-ITALIE: UNE OPA DE GACKOU SUR LA DIASPORA

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: baye diouf

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.


                               Dans un communiqué qui nous est parvenu , la coordination AFP d’Italie vient d’annoncer à l’unanimité son ralliement total à l’ex-ministre et ex numéro 2 du parti de Moustapha Niass.Ces émigrés responsables politiques réitèrent à M.Gackou leur soutien total et le confortent dans sa décision de se présenter aux futures élections présidentielles. Selon eux la décision de Moustapha Niass de soutenir la seule candidature du Président Macky Sall sans en discuter avec les membres de son parti n’est pas démocratique. 
 Et ceci explique non seulement le ralliement auprés de Gackou mais aussi la suspension de leurs activités au sein de l’AFP.Evidemment une telle décision signe la mort subite du parti de Niass en Italie.
 Rappelons que l’AFP est installé en Italie depuis plus de 15 ans et il faut aussi souligner que le parti de Niass a été un membre actif de Bennoo Bokk Yaakar Italie et que Niass a récolté des voix nombreuses durant la dérnière éléction présidentielle se classant dans certains bureaux de vote devant le Président actuel. 
 Ce ralliement de toute l’AFP Italie est un signal fort si l’on sait les liens étroits qui existent de puis trés longtemps entre le Responsable National d’Italie qui est l’Imam Baye Kébé originaire de la ville de Moustapha Niass Keur Madiabel et aussi son proche parent. Son adjoint qui est Matar Diop est aussi frère de la Dame de Fer du Ndouckoumane, Madame Mata Sy Diallo. 
 Ces dirigeants ont dans un autre registre dénoncé l’attitude de l’APR dans sa coalition avec Niass surtout par rapport aux cadres de la diaspora totalement zappés par Macky Sall dans sa politique de promotion et pourtant rappellent –ils avant 2012 l’APR était un parti-nain dans la diaspora et sans le soutien des autres instances de BENNO BOKK YAAKAR ,Macky Sall n’auratit pas les résultas éclatants pendant l’éléction de 2012 (plus de 72% au deuxiéme tour).

 La note finale de leur engagement auprés de Gackou selon eux traduit aussi leur ferme volonté de lutter pour la définition et la mise en place d’une vraie politique de gestion des sénégalais de l’extérieur au lieu des simples annonces et des proches folkloriques.
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :