ITALIE: PREMIS DE SEJOUR EGAL PERMIS DE TRAVAIL

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: baye diouf

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

YOOKUTV









YOOKUTV ha condiviso con te un video su YouTube


YOOKUTV PERMIS DE SEJOUR EGAL OBLIGATION DE TRAVAIL diYOOKUTV



Centro assistenza •Opzioni email • Segnala spam


©2012 YouTube, LLC 901 Cherry Ave, San Bruno, CA 94066


YOOKUTV

PERMIS DE SEJOUR EGAL PERMIS DE TRAVAIL:

Dans ce numéro de YOOKUTV, nous vous apportons quelques éclaircissements sur le permis de séjour.

Faut-il rappeler que l’Italie est l’un des rares pays, ou le travail est érigé en principe constitutionnel et  l’article 1 de la Constitition Italienne stipule. :

“ L’Italie est une République démocratique fondée sur le travail”.

Ce principe sur le travail , nous pensons qu’il n’est  en rien contradictoire aux objectifs immigratoires de nos compatriotes sénégalais vivant en Italie.

Déjà dans les années 80 un grand artiste sénégalais, dans une de ces chansons dédiée aux immigrés disait “ IMMIGRES LIGUEY LA LATHIE “  en Wolof et en francais “ L’IMMIGRE CHERCHE DU TRAVAIL”

Tout ceci pour rappeler à nos compatriotes que le permis de séjour accordé aux immigrés n’est qu’un permis de travail et de ce fait comporte des droits mais aussi des devoirs et obligations :

1-     Le permis de travail en Italie s’entend travail régulier ( dépendant ou autonome )

2-     Travailler en Italie veut dire aussi  verser ses contributions sociale  fiscales directement par soi s’il s’agit d’un travailleur autonome, à travers son employeur s’il s’agit d’un travail dépendant.

3-     La déclaration  des revenus et par conséquent le paieiment des impots sont obligatoires pour tout travailleur ayant un revenu annuel de plus de 8.000 euro.

      4- Travailler en Italie impose d’y vivre au moins 6 mois dans l’année.

L’adéquation à ces 4 poinst est une condition sine qua non pour celui qui veut garder et renouveller normalement son permis de séjour. Le contraire pose assez souvent des situations difficiles aux immigrés.

Evidemment certains employeurs des immigrés comme certaines sociétés coopératives sociales ne sont pas à jour sur les versements des cotisations sociales et je recoomande vivement à nos compatriotes de vérifier personnellement leur compte historique de leur contribution sociale à l’INPS. Ce controle peut se faire à titre personnel si le travailleur dispose d’un code INPS à

Internet, ou à travers les services de “patronato”.

La crise qui sévit en Italie pose probléme et c’est pourquoi le législateur italien a prévu le permis de séjour en attente d’occupation pour celui qui a perdu son emploi. Ce permis de séjour était accordé pour une durée de 6 mois non renouvelables mais depuis le 18/07 cette durée est porte à 12 mois.


 

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :