LOI DE REGULARISATION DES TRAVAILLEURS CLANDESTINS EN ITALIE

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: baye diouf

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.


SANATORIA 2012 EN WOLOF VIDEO SUR YOUTUBE


http://youtu.be/GV8mn_sd4gM



SANATORIA 2012 : Permi de séjour pour les travailleurs étrangers clandestins en Italie:

ATTENTION AUX TRUANDS

1- Qui fait la demande ?

Les employeurs ( entreprise privée ou famille ) peuvent demander la régolarisation des travailleurs clandestins présents en Italie. Sont exclus les employeurs condamnés pour des délits relatifs à l’immigration ou ceux qui avaient fait une demande de régularisation pendant les précédentes lois de régolarisation et qui n’avaient pas fait suite à sa demande.

2-Quels sont les travailleurs accéptés ?

   

-Etre présent en Italie au moins avant le 31/12/2011

- N’avor jamais eu de condamnation pénale liée à des délits trés graves et du fait de terrorisme et de menace à l’ordre public.

2- Comment prouver sa présence en Italie ?

Par un document écrit délivré par une administration publique reconnue :

Ex: cachet d’entrée sur le passport,recu d’une demande précédente de régolarisation,carte consulaire, code fiscale…etc:

3-Est-ce qu’il faut payer ?

Oui , l’employeur devra verser dans les caisses de l’Etat la somme  forfaitaire de 1.000 euro pour chaque travailleur.

Et fournir les preuves de versements des retraites à l’Inps pour 6 mois et présenter les bulletins de salaires du travailleur de ces 6 mois.Ces documents seront  fournis au moment de la signature du contrat du séjour entre l’employeur et le travailleur à la préfecture.

3- Combien s’élèvent le montant des contributions retraites à verser à l’INPS ?

Elles sont  variables et dépendent des catégories: exemple

Categorie

Montant contribution mensuelle

Nombre de contribution mensuelle à verser

Total des contributions

À verser

Travailleur domestique niveau A (avec 20 heure/semine)

121,34

6

  728,04euro

Travailleur bar/retsaurant/hotel et nettoiment bureau

392,71

6

2 356,26euro

Travailleur agricole ( à temps plein)

529,00

6

3 174,00euro

NB: A ces montants , il faut y ajouter pour chaque demande les 1000 euro de contribution forfaitaire à payer à la poste et pour le compte de l’Etat.

Source: Corriere della Sera

 

4-Quand faut-il faire la demande ?

Toutes les demandes seront présentées à partir du 15 Septembre jusqu’au 15 Octobre.

5-Comment peut-on présenter les demandes ?

Les demandes seront présentées uniquement on-line sur le site du Ministére de l’Interieur: www. interno.it

Pour Infos:

Baye Diouf pour YOONUYOKUTTE DIASPORA ITALIE

Cesaim-Milano

Cell 3899816231


Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :