ITALIE: PRIX INTERNATIONAL DE POESIE EN HOMMAGE A SENGHOR

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: baye diouf

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

 Italie: PRIX INTERNATIONAL DE POESIE L.S.SENGHOR.

Nos compatriotes vivant en Italie ne sont pas tous des “vucumpra” , terme italien pour dénommer les “bana bana” c'est à dire nos infatigables vendeurs ambulants.Nous émigrés sénégalais sommes tous appelés “Modou-Modou” mais certains d'entre nous ont choisi la voie diffcile mais O' combien valorisante de la promotion de la culture africaine en Europe et parlons surtout du métissage culturel comme le revendiquait notre ancien président Léopold Sédar Senghor.

 

Et c'est à son image que notre compatriote et écrivain Cheikh Tidiane Gaye a fixé son travail de promotion de la littérature sénégalaise et africaine ici en Italie et à travers la langue de Dante.

 

Ecivains sénégalais en langue italienne, Cheikh Tidiane Gaye et son ami Pap Khouma vivent d'une manière inlassable pour la promotion de la littérature sénégalaise auprés des universitaires ,étudiants et éléves italiens. Cheikh vient de traduire une partie de la poésie de Senghor en italien , alors que Pap est le précurseur de la littérature sénégalaise en langue avec son fameux livre “ io,venditore di elefanti”,

Risultati Cheikh Gaye                             Risultati Pap Khouma

Il ne restait qu'à renforcer cette oeuvre par une action d'une dimension internationale. Cheikh Gaye l'a compris bien en lancant le “PRIX INTERNATIONAL DE POESIE” SUR LES TRACES DE SENGHOR, aprés avoir  présidé deux événements de cette nature, “le Pix Jerry Maslow” sur la liitérature des migrants et le “Prix de poésie” de la ville d'Arcore prés de Milan.

 

Le “ Prix International de poésie “ en hommage à Senghor est ouvert aux écrivains de tous les pays du monde, et les manuscrits en langue italienne ou francaise sont accéptés. Cheikh Gaye en est le promoteur et son acolyte Pap Khouma le Président du Jury.

 

L'évènement est parrainé par la Commission Nationale Italienne Unesco, Le Centre Culturel Francais et l'Institut de promotion de la langue italienne Dante aleghieri.

 

Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 15/10 à minuit à travers la poste éléctronique suivante.

 [email protected]

Et les détails du concours sont consultables sur le site  africasolidarieta.it.

 

Baye Diouf

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :