VIDEO: LA GESTUALITE ITALIENNE, UNE MATIERE UNIVERSITAIRE.

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: baye diouf

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Video: LA GESTUALITE ITALIENNE DEVIENT UNE MATIERE UNIVERSITAIRE.

 

A l'aéroport de Dakar et partout ailleurs au Sénégal, si vous voyez un Modou-Modou usant beaucoup de gestes dans sa causerie, ne le prenez pour un fou.Non dites-vous qu'il vient du”bel paese” et est contaminé par ces “concitoyens autochtones italiens”.

Les italiens sont connus comme des gens trés expressifs et assez souvent la parole ne suffit pas pour transmettre leur état d'esprit et leur sentiment. Ils les complétent par les gestes et ce qui fait d'eux des personnes trés sympathiques et attachantes.

Pour tous ceux qui vivent dans ce pays,ce qui frappe au premier coup c'est l'aspect théatral à la limite proche du comique dans la manière de communiquer des italiens. Et ce n'est pas un hasard,l'Italie depuis les époques romaines est un pays de spectacle et a offert au monde de grands acteurs et comédiens. En France,aux USA et dans d'autres pays les comédiens d'origine italienne occupent les premières places. Je pense pour la France à Coluche, de son vrai nom Colucci.

Tout parle chez les italiens, pas seulement la bouche mais aussi les mains,les yeux...disons tout le corps et il va falloir apprendre à décrypter le sens des gestes pour comprendre et se faire comprendre pour un étranger qui veut y vivre.

Pour faire un rapprochement, je peux dire que dans ce métier des gestes ils sont proches d'une ethnie de chez nous, bien connue par ses expressions à savoir les laobés et il va falloir aussi laisser les ethnologues faire des recherches dans ce sens.

 

Quasi plus de 1000 gestes communicatifs existent dans le langage verbal des italiens

 

Et cette manière typique de communiquer fait maintenant des émules en Europe. Elle  s'enseigne au plus niveau univeristaire. C'est devenu une profession: Docteur és lettre en gestualité italienne.

http://www.laprovinciacr.it/video/126149/La-gestualita-italiana-e-materia-universitaria.html

 

Luca Vulle, 34 ans sicilien résidant à Londres, enseigne dans toutes les universités du monde cette matière unique.De Cambridge à la Sydeny University , Luca enseigne la signification des gestes typiques de l'Italie aux étudiants étrangers en langue italienne.Il vient aussi de réaliser un film documentaire “La voix du Corps”.

BAYE DIOUF

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :