Les petites attentions qui raviront vos collègues

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

49% des employés estiment que le principal facteur de la qualité de vie au travail est la bonne entente avec les collègues ! C’est ce qu’a révélé l’enquête réalisée en 2016 par le groupe Malakoff Médéric. Vous êtes d’accord avec ce principe ? Vous-même appréciez les membres de votre équipe ? Vous aimez faire plaisir à vos co-équipiers ? Découvrez donc les petites attentions qui raviront vos collègues!

\r\n\r\n

\"\"

\r\n\r\n

Pourquoi faire plaisir à vos collègues ?

\r\n\r\n

Pour commencer, sachez qu’il existe plusieurs bonnes raisons de faire plaisir à vos collègues. En voici quelques-unes:

\r\n\r\n\r\n Améliorer l’ambiance dans l’équipe. Vous voyez vos collègues toute la journée, peut-être même plus longtemps que les membres de votre famille. Alors mieux vaut passer de bons moments avec eux, en créant une ambiance saine et agréable !\r\n\r\n\r\n\r\n Améliorer la qualité de vie au travail. Comme expliqué en introduction, les bonnes relations entre collègues sont un facteur essentiel du bien-être au travail.\r\n\r\n\r\n\r\n Favoriser la cohésion et l’entraide. Dans une équipe soudée, l’entraide est plus présente, ce qui augmente les performances collectives, mais aussi individuelles.\r\n\r\n\r\n\r\n Réduire les tensions. En entretenant de bonnes relations au travail, vous évitez aussi aux tensions de se développer, tout en aidant à atténuer les pressions.\r\n\r\n\r\n\r\n Encourager la positive attitude au bureau. Si vous faîtes souvent plaisir à vos collègues, vous parviendrez même à stimuler une attitude plus positive dans toute l’équipe.\r\n\r\n\r\n\r\n Booster la motivation. Vous serez plus motivé dans une équipe soudée, où il fait bon travailler. Entraide et appartenance au groupe sont des facteurs importants.\r\n\r\n\r\n\r\n Vous faire plaisir. Il est agréable de faire plaisir aux personnes que l’on apprécie !\r\n\r\n\r\n

Rassurez-vous, vous n’avez pas besoin de sortir le grand jeu pour ravir vos collègues. De petites attentions sont bien souvent suffisantes !

\r\n\r\n

Reconnaissez la valeur de vos collègues

\r\n\r\n

D’abord, vous pourrez facilement faire plaisir à vos collègues par votre comportement. Politesse et respect sont la base de toute relation saine.

\r\n\r\n

Mais pour satisfaire vos collègues, vous devez aller plus loin au quotidien, en reconnaissant leur valeur. En pratique, voici quelques exemples:

\r\n\r\n\r\n Faites appel à leurs compétences, en leur demandant leur avis ou en bénéficiant de leur expertise.\r\n\r\n\r\n\r\n Reconnaissez leurs performances et félicitez-les pour leurs succès.\r\n\r\n\r\n\r\n Proposez votre aide, si nécessaire.\r\n\r\n\r\n\r\n Soutenez-les en cas de coup dur.\r\n\r\n\r\n\r\n Restez bienveillant.\r\n\r\n\r\n\r\n Respectez leurs préférences en matière d’environnement de travail, par exemple quand ils ont besoin de calme.\r\n\r\n\r\n\r\n Soyez à l’écoute et encouragez la communication.\r\n\r\n\r\n\r\n En cas de désaccord, discutez pour trouver un compromis qui conviendra à toute l’équipe.\r\n\r\n\r\n\r\n Lorsque vous préparez votre café, proposez-en un à vos collègues.\r\n\r\n\r\n

Pour faire simple, comportez-vous avec vos collègues comme vous aimeriez qu’ils vous traitent !

\r\n\r\n

Offrez des petits cadeaux

\r\n\r\n

Ensuite, les petites attentions au quotidien peuvent aussi se faire sous forme de cadeaux. Attention, ne tombez pas dans l’excès, ni dans le fayotage ou l’hypocrisie. Vos actions doivent être sincères.

\r\n\r\n

Par exemple, si vous aimez cuisiner, pourquoi ne pas apporter une fournée de biscuits faits maison ? Ils raviront vos collègues à coup sûr ! Et si vous n’êtes pas un cordon bleu, pensez aux friandises du commerce (viennoiseries, chocolats, bonbons, etc.).

\r\n\r\n

De plus, vous pouvez également offrir des présents personnalisés à vos co-équipiers. Par exemple, un briquet publicitaire est à la fois utile, pratique et joli. Il peut aussi bien servir à allumer une cigarette qu’une bougie ou de l’encens. Pour trouver des briquets imprimés, visitez le site https://www.maxilia.fr/briquet-personnalise/. Et suggérez l’idée au service marketing de votre entreprise: ce type de cadeau est aussi très apprécié par les clients et les partenaires commerciaux !

\r\n\r\n

Organisez des événements entre collègues

\r\n\r\n

Enfin, une autre option est d’organiser quelques événements réguliers avec vos collègues. Il peut s’agir d’un simple déjeuner entre co-équipiers, d’un after work, d’une sortie à la fête foraine ou encore d’un barbecue plus intime.

\r\n\r\n

Conclusion

\r\n\r\n

Finalement, pour ravir vos collègues, ce sont de petites attentions au quotidien qui auront le plus d’effet.

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :