Référendum : Les jeunes Mackystes de Nioro appellent à voter Oui

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

 

La Convergence des jeunes mackystes (Cojem) de la Commune de Keur Maba Diakhou (Nioro) a salué la décision du Président de la République, Macky Sall de se conformer à l’avis du Conseil constitutionnel et de maintenir son mandat à 7 ans. En effet, le responsable politique de l’Alliance pour la République (Apr) de ladite localité, Abdou Ndiaye, par ailleurs, porte-parole nationale de la Cojem, et Cie disent «avoir pris la balle au rebond», suite à la déclaration du ministre de la Jeunesse, Mame Mbaye Niang. Et félicitent le Chef de l'Etat pour sa décision car, étant garant de la Constitution et républicain, «il ne pourrait jamais outrepasser la loi fondamentale».

«Nous jeunes de Nioro réaffirmons notre engagement à accompagner le Président Macky Sall. Nous commençons dès maintenant à vulgariser les 15 points qui seront soumis au référendum du 20 mars prochain. Et nous appelons à voter OUI massivement», ont-ils lancé.

Ces jeunes mackystes estiment qu’après avoir saisi la haute juridiction du pays sur la question de réduire le mandat présidentiel de 7 à 5 ans, le Chef de l’Etat a épuisé «tous les moyens possibles pouvant lui permettre de respecter son engagement». Cette décision, selon eux, «répond au principe de non rétroactivité des lois constitutionnelles».

Abdou Ndiaye et ses camarades faisaient face à la presse, hier à Nioro, pour s’exprimer sur la situation politique du pays.

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :