SÉNÉGAL SUNU RAILS

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Tiey diolof land ! Un pays à deux axes : Axe politique... et axe économique. Malheureusement les deux semblent ête antagonistes chez nous. Pendant que tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles au plan économique au vu des indicateurs macro économiques, et que l'émergence de notre pays est quasi imminente avec un taux de croissance vers 7% boosté par un investissement soutenu qui plafonne provisoirement notre dette à croissance exponentielle à près de 5 000 milliards, pendant qu'une nouvelle ville sort de terre avec la création d'un hub stratégique à Diamniadio qui polasirera des infrastructures de haute qualité à fort taux de rentabilité boosté par des équipements ultramodernes comme l'aéroport Blaise Diagne, le port minéralier de Bargny et la future relance du trafic ferrovière qui sera adossée au port sec dans cette ville tandis que l'autoroute Ila Touba parachévera le désenclavement de la partie Nord-Est du pays et que l'autoroute côtière mettra Saint-Louis à moins de 3 heures de Dakar sans oublier le TER qui consacrera le désenclavement de la banlieue dakaroise, pendant que le mix énergétique efficace comme du mbalakh "bojo bojo" à la sauce Youssou Ndour fournit du courant à gogo et nous assure l'indépendance en électricité avec des taux de rentabilité qui favoriseront à coup sûr des réductions trés bienvenues pour la grande masse de gorgorlous, pendant que la production arachidière bat des records avec le PRACAS ( pas bras cassés !), que l'autosuffisance en riz n'est plus une chimère et que la couverture maladie universelle est devenue un éléphant dont le changement de couleur laisse augurer de lendemains de guérison et de disponibilité en sur nombre de machines de radiothérapie, pendant que dans moins de deux ans les sénégalais voyageront en A330 Neo pour rallier Paris ou New York, bref pendant que le Sénégal avance et que le pays est en train de décoller, il y a des Cassandre qui peignent tout en noir...ou en rouge danger ! Le TER de 25 kilometres confié aux entreprises Alstom pour les rames, Eiffage pour les rails, et pour le courant Engie coûterait 1000 milliards, si liniou wakh. Naniou ko ladj Ousmane Sonko ! Et en plus il n'y aurait même pas tranfert de technologie, arguent-ils : la preuve, selon eux, ce sera la SNCF qui sera chargée de l'exploitation et de la maintenance, contrairement à la Chine qui maintenant exporte ses TGV en Europe ! Doyna waar ! Voir du noir partout !!! Là oú tout est vraiment leundeum leundeuw ba mou melni goudi niouy rassatou c'est le pétrole et le gaz. Ils y sont ferrés à glace !!! Le COS pétrogaz attise la méfiance ; attention au cosse mou take : Il ne faut pas brûler le pays nak chers opposants ! La reddition des comptes est une réalité intangible au Sénégal, et vous le savez bien. Notez chers opposants : IGE COUR DES COMPTES OFNAC et j'en passe. Et le job, il est fait mes amis ! Khalifa Sall est en prison et gare au prochain prévaricateur de deniers publics ! Les projets structurants ont fini de transformer l'interland en un hameau de paix et de bonheur. Ils ont dû fermer les yeux pour ne pas voir les réalisations du PUDC et tenter de minimiser le PUMA ( loin de signifier chez nous Projet Utile Mais Ailleurs !), nos compatriotes les opposants radicaux ! Tiey l'opposition ! Elle est si sure de sa majorité qu'elle a commencé à faire le procès du régime sans avoir remporté la prochaine présidentielle ! On ne joue pas un match dans sa tête avant de l'emporter sur le terrain ! Idy annonce qu'il y aurait 56,7% de pauvres au Sénégal ! Mo khana en parcourant le pays jusqu'à Bakel il n'a pas rencontré les bénéficiaires des BSF qui seront désormais 400 000 dès 2018, soit 100 000 de moins pauvres qu'en 2017 ? Et les bénéficiaires des Cartes d'égalité de chance ? Allez travailler chers opposants. Macky rawnaléne ba saani cravache...en attendant de vous en chicoter plus de 60 coups sur 100 disponibles nak pour chacun d'entre vous un soir très prochain de février 2018 !!! Motakh je parlais à l'incipit de mon texte d'un Sénégal véritable lion fringant au plan économique avec un grand timonier qui sera plesbicité dans un an malgré la fronde des enseignants la colère sans raison des déguerpis au nom du progrès la mobilisation des opérateurs du mbalite et la grève des agents de santé ! Il y a le Sénégal du bide économique avec l'échec de la relance du rail, de la campagne semencière, la bérézina supposée de notre systéme éducatif et le diaye doolé présidentiel qui élimine un à un les opposants potentiels successeurs pour extirper son sort des aléas d'un jeu démocratique qui semble pour lui, selon ses contempteurs, aussi aléatoire que la roulette russe dont l'un de ses challengers sera, à coup sûr, à moins d'un cataclysme Idy le revanchard ! Deux rails parallèles : celui du train de l'émergence que Macky pose avec son slogan "le Sénégal de tous pour tous " et l'autre que l'opposition pose, en rangs dispersés pour le moment au rythme du lambi goolo kou jog daanou et qui s'appelle alterner l'alternance bamou saf sap ! Sénégal Yalla na fi diam sakh !!!
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :