Devenir millionnaire, c'est possible! Par Cliff Wane

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: cliff wane

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

 

Devenir millionnaire, c’est possible ! Par Cliff Wane

(Tiré de la philosophie du bestseller Réussir, c’est possible ! Etude de six cas) http://www.youtube.com/watch?v=WPeb3aYXmmg&feature=youtu.be

Twitter : @cliffwane

 

La réussite multisectorielle est possible, étant donné l’affluence remarquable des stratégies y afférentes. Sur ce, il est également possible de devenir millionnaire, si certains principes de base sont scrupuleusement observés.

En effet, le concept millionnaire est polysémique car le statut de millionnaire peut être matériel, psychologique ou sociétal. Ceci veut dire que devenir millionnaire revêt trois dimensions, à savoir :

·        Matériel

·        Psychologique

·        Sociétal

En vue de mieux appréhender la quintessence de cette étude, il est sage de dire que l’on peut être millionnaire en sagesse, en connaissance, en gestion, en stratégie, voire matériellement. Par conséquent, l’essentiel de cette étude est de permettre au candidat dévoué de se situer par rapport à l’esprit de cette analyse multi faciale.

Illustration :

La  plupart pensent à la prospérité matérielle, lorsque le concept millionnaire s’insère dans une étude ; ce qui n’est pas un péché. Alors, comment devenir millionnaire (financièrement) ?

1.      L’esprit doit être disposé (loi d’attraction)

2.      Passer à l’action y relative ; si le millionnaire traite dix dossiers au quotidien, faites le de même. En guise d’illustration, il peut arriver que vous possédiez USD 10000 dont USD 5000 répartis dans trois différentes banques, USD 4000 investis dans une activité lucrative qui emploie un gérant, et USD 1000 prêtés à 11 nécessiteux. Cette stratégie vous permettra d’user le langage des millionnaires : le business est florissant (au ralenti), je vais parler à mes banquiers, il me faut payer mon employé, je vais procéder au recouvrement car onze personnes me doivent de l’argent.

3.      Compter sur ses propres ressources, en évitant de quémander au quotidien. En outre, soigner sa réputation, en payant ses dettes comme prévues, c'est-à-dire respecter sa parole rigoureusement.

4.      Manger à satiété, se vêtir décemment et bien équiper sa maison. Bref, réunir le nécessaire, en vue de mener une vie semi idéale.

5.      Accepter volontiers ceux qui veulent s’associer à votre activité florissante, en vue de gonfler son capital.

6.      Cultiver la discrétion, tout en s’imposant dans votre secteur d’activité

7.      Votre bonne gestion va attirer plusieurs, en l’occurrence les vrais millionnaires

8.      La loi d’attraction sera effective et agissante

9.      Maximiser les entrées, en diversifiant les sources

10.  Eviter les dépenses folles, substituées à la folie de grandeur

Source : observation empirique

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :