La haute sagesse renonce au Désir Dévastateur

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: cliff wane

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

 

La haute sagesse renonce au désir dévastateur 

La haute sagesse renonce au désir dévastateur ; un des points saillants de l’ouvrage paru aux éditions EDILIVRE, ce 29 Septembre 2014. « REUSSIR, c’est possible ! (Etude de six cas), l’Homme est l’architecte de ses propres difficultés », http://www.edilivre.com/librairie/reussir-c-est-possible-etude-de-six-cas-cliff-yumba-mpiana-wane.html

Dire que l’homme est l’architecte de ses propres difficultés est jusqu’ici une fatalité, étant donné l’ignorance à son comble. En conséquence, certaines situations indésirables et dévastatrices s’arrogent des charges stratégiques, à l’insu de ceux prétendant avoir le monopole.

En effet, renoncer à quelque chose n’est toujours pas facile, car l’âme et le corps accueillent difficilement la défaite apparente. Par ailleurs, l’humiliation et l’échec sont le soubassement de la réussite. Donc, avoir le courage de renoncer à un désir dévastateur est la voie susceptible de déplacer l’accessible vers l’inaccessible.

En résumé, il est sage de voir ce qui est mieux, en vue de se ressaisir ultérieurement, sinon le futur va obscurcir davantage ;

·        Pourquoi ne pas démissionner, si vous vous sentez incapable ?

·        Pourquoi s’accrocher indéfiniment à ce qui peut vous couter la vie et votre réputation, voire toute votre carrière ?

·        La honte tue, en ce sens qu’elle encourage l’incarnation de l’irréel

·        Acceptez l’humiliation, la critique, l’isolement et le mépris, afin d’en tirer profit à l’avenir

La matière est abondante, procurez-vous de l’ouvrage approprié afin d’être amplement édifié.

Cliff Yumba Mpiana WANE, auteur

@cliffwane

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :