la Caravane de Manko Wattu Guediawaye

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Les jeunes de Mankoo wattu  Guédiawaye ont marché dimanche, contre leur maire Aliou Sall pour une «  mauvaise gestion de la ville. » Pour le jeune libéral Bassirou Mbacké Diatta, « le maire Aliou Sall est en train de bazarder les terres de Guédiawaye. Aliou Sall est en train de vilipender et d’insulter la population de Guédiawaye. Aliou Sall est en train de puer le gaz et le pétrole alors qu’on n’en a pas. Les pétro-dollars circulent un peu partout dans la commune » révèle encore le libéral en même temps coordonnateur des actions des jeunes de Mankoo Wattu Senegaal.et le jeune yoro seck de rewmi de déclarer :  de 09h a 15h nous avons sillonné les rues de guediawaye avec une détermination exceptionnelle personne n'est parti avant la fin de la manifestation donc les dignes fils de guediawaye que nous sommes le disent et réclamons jusqu'à la dernière énergie nous ne voulons plus être insultes par le pouvoir en place guediawaye a de dignes fils et de valeurs qui peuvent gérer notre cher département le pouvoir en place après nous avoir importé un maire veut nous importé un député qui n'est personne d'autre que le frère du président qui était un anonyme avant l'arrivée de son frère de président aujourd'hui le frère du président continue a dire et a argumenter que les habitants de guediawaye sont des produits vendables qu'il continue d'acheter a bon prix et ceux qui résisteront auront dû piment 
\r\nVoila pourquoi aujourd'hui plus que jamais la jeunesse de guediawaye fait face et nous résisteront avec les moyens que nous avons et ensemble unie comme une seule personne nous vaincrons et nous allons vaincre inchallah 
\r\n#La lutte ne fait que commencer 
\r\n#chaque mois une activite jusquau depart du frere du president 
\r\nVive la jeunesse de guediawaye dans sa diversité qui fait sa force 
\r\nVive guediawaye

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :