Les vraies raisons du désistement du frère du président

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Un combat gagné par manko watou guediawaye mais pas la guerre 
\r\nLe frère du président à décidé de ne plus être tête de liste départementale de leur coalition à guediawaye parce que les attaques de l'opposition contre son frère de président les calomnies et autre invectives de l'opposition passe par sa personne 
\r\nPour atteindre son frère de président nous disons qu il veut faire de lui le président de l'assemblée nationale et mettre en oeuvre leur projet familial de dévolution monarchique et pour mettre à l'aise son frère de président il renonce non à sa candidature mais à être tête de liste départementale le jeune frère du président continue de nous prendre pour des demeures quand est ce que tu vas enfin comprendre que les habitants de guediawaye ne le sont pas le projet est toujours dans un coin de votre tête ne pas être tête de liste départementale ne veut pas dire ne pas être candidat parce que il y'a la liste nationale 
\r\nIl essaye de toucher notre dignité sénégalaise en parlant de Ngoor de Jom et de Guersa si ses valeurs sénégalaises étaient bien encres chez vous vous serez jamais venus à guediawaye pour y être candidat à la mairie et laisser ton fatigué natal ou est ta fierté de fatickois 
\r\nSi ces qualités étaient en vous vous ne mettrez jamais à nu et encore moins l'utilise a des fins purement politiques et politiciennes la souffrance et la précarité des gens à guediawaye en assimilant cette brave population de betaille électorale mais nous nous préférons la dignité dans la pauvreté que la richesse dans l'esclavage et ce que tu nous propose n'est rien d'autre qu'une humiliation 
\r\nSi ce sont ces qualités typiquement sénégalaise ngor Jom et kersa vous ne les aviez pas oublié ton frère ne serait pas président du pouvoir central et toi le président du pouvoir décentralisé la morae ne devrait pas vous le permettre donc ne nous parlez pas de ces qualités 
\r\nLes attaques de manko watou guediawaye qui vous ont fait perdre la tête de liste de guediawaye et votre sondage secret qui vous place très loin derrière l'opposition a guediawaye qu'est ce que tu penses nous ne sommes pas au courant détrompe toi le nom même du cabinet qui la fait est connu de même que le résultat que nous tairons pour attendre votre réaction donc nous disions que ses attaques qui en réalité ne sont pas des attaques nous parlons de ton bilan 
\r\nLe pétrole nous voulons notre argent du pétrole les 90% que vous avez nous les voulons tous
\r\nLe gaz que vous avez nous le voulons
\r\nLa bande verte que vous dillapidez nous disons stop population de Guediawaye allez à wakhinane nimzath derrière la mairie la ou il était prévu d'y d'ériger un cimetière et vous comprendrez 
\r\nL'achat des consciences avec l'argent du pétrole et du gaz les 4×4 que vous distribuez comme des petits pains 
\r\nVoilà ce que nous avons dit maintenant si c'est de la calomnie dites nous si c'est des inventions dites nous 
\r\nNous terminons par dire Guediawaye pour wa Guediawaye donc 
\r\n#nagniby
\r\nVive la jeunesse de guediawaye le combat continue nous avons gagné un combat mais pas la guerre

\r\n\r\n

YORO SECK Manko Wattu Guediawaye

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :