lettre a Monsieur le President

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: B ND

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

A l’Attention de Monsieur le Président

\r\n\r\n

de la République du Sénégal,

\r\n\r\n

et à tous les chefs religieux « toutes Tarihas confondues ».

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n\r\n \r\n \r\n  \r\n  \r\n  \r\n  \r\n  \r\n  \r\n \r\n \r\n  \r\n  \r\n \r\n \r\n \r\n  \r\n \r\n  \r\n  \r\n \r\n \r\n \r\n  \r\n \r\n \r\n\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

Depuis quelques temps ; il se passe au Sénégal un phénomène qui ; si l’on n’y prend garde, risque de créer des situations qui, à terme, seront incontrôlables.

\r\n\r\n

Ce phénomène a trait aux dérapages constatés sur le NET et qui se traduit par des propos déplacés envers les autorités administratives le Président de la République en tête – les chefs religieux et des Sénégalais dont le seul tort est d’être vertueux, patriotes et sans histoires…/…

\r\n\r\n

Ces attaques qui émanent de gens sans foi ni loi, souvent manipulés par des brigands tapis dans l’ombre et qui cherchent vaille que vaille à nuire, des maîtres chanteurs dont la lâcheté n’a d’égal que leur fourberie.

\r\n\r\n

Ils appartiennent à des réseaux qui cherchent coûte que coûte à déstabiliser des individus, des institutions, des religieux et que sais je encore.

\r\n\r\n

Il serait donc temps que les autorités mettent un terme à ces dérapages ; car, nonobstant la batterie législative existante, la chose s’accentue de jour en jour et ne cesse de faire des dégâts ; alors, si l’on n’y prend garde, beaucoup ne se relèveront de ces calomnies, médisances, complots de toutes sortes ourdis par des lâches qui utilisent un médium autrement dangereux : le NET.

\r\n\r\n

Nous avons espoir que toutes les voix et voies autorisées permettront à notre cher pays de ne pas sombrer dans des travers dont les conséquences néfastes toucheront tout le monde y compris ceux qui auront déclenché cette « BOMBE » ; car « SEYTANE WOXUL DEG WAYA YAX NA XOL ».

\r\n\r\n

Allahou SWT nous préserve de CHEYTANE.

\r\n\r\n

Toutes nos valeurs fondatrices vont à vau-l’eau.

\r\n\r\n

Un Sénégalais qui se fait du souci pour son pays

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :