L’‘’AFFAIRE SIDY LAMINE NIASSE’’ – UN VÉRITABLE CASSE-TÊTE POLITICO-JUDICIAIRE !!! [LES DESSOUS D’UNE ‘’IMMOLATION’’ !!!].

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Certes, on peut déplorer son approche, mais il faut lui reconnaître un mérite - et pas des moindres : son courage et son attachement à la justice, reconnus en son temps par la plupart des dirigeants actuels. En vérité, Sidy n’a fait que dire tout haut ce que la plupart d’entre nous disent tout bas, par rapport à leurs appréhensions légitimes sur l’origine de l’énorme patrimoine déclaré par celui qui a réactivé la très controversée ‘’Cour de répression de l’enrichissement illicite’’ (CREI), afin de mener une opération ‘’mains propres’’ tous-azimuts. Et à vrai dire, avec la lucidité affichée lors de ses sorties fracassantes, il est  quasi inimaginable que l’homme multidimensionnel (l’intellectuel, le patron de presse, le patriote et le religieux) ne détiennent pas les preuves des graves accusations avancées, comme il l’a prétendu solennellement – même s’il s’est abstenu de les brandir aux autorités judiciaires. Car si tel ne serait pas le cas, il perdrait définitivement toute crédibilité et tomberait inexorablement dans une lamentable déchéance !

Et certes, le  Chef de l’Etat bénéficie d’une immunité pénale, mais l’éthique et une certaine ‘’légitimité populaire’’ (informelle) lui imposent d’y renoncer et de se soumettre à l’inique ‘’renversement de la preuve’’ préconisé par la CREI ; et donc de prouver devant un Jury d’honneur le caractère licite de son patrimoine ; il en serait grandi, renforcé et plus crédible, par rapport à sa volonté de rupture annoncée, en matière de gouvernance ; c’est véritablement devenu une demande sociale, si on se réfère aux réactions et commentaires des internautes.

A l’évidence, cette ‘’affaire Sidy Lamine NIASSE’’ qui est loin de connaître son épilogue, intrique et interpelle forcément les sociologues, les psychologues, et autres experts, mais aussi et surtout les religieux ; et à notre humble avis, cette ‘’savante’’ machination pourrait être considérée comme une sorte d’immolation – que l’on pourrait rapprocher de celle que nous avons déjà vues devant les grilles du Palais de la République et ailleurs (Tunisie) – et donc le fait d’un ultime sacrifice pour interpeller les consciences face aux intolérables injustices et iniquités qui prospèrent dans notre pays, au nom d’une certaine reddition des comptes manifestement partisane.

Au-delà de toutes ces considérations, il faut reconnaître qu’une approche psychosociologique classique (laïque) ne permet pas de décrypter véritablement de tels événements, qui ont toujours un soubassement ‘’religieux’’, en rapport avec l’incontournable croisade de ‘’l’Axe du Bien’’ contre ‘’l’Axe du Mal’’, prêchée par toutes les religions monothéistes (Islam, Christianisme, Judaïsme) ; il ne s’agit, en d’autres termes, que de la confrontation ‘’Christ-Antéchrist’’ (‘’Armageddon’’). Et pour nous musulmans, tout revient à la mission du Mahdi (retour de Jésus) que le Prophète nous parfaitement élucidée (*).

En vérité, nous vivons une période particulièrement trouble et perplexe ; et il est devenu évident pour tous les croyants que nous sommes en plein dans ce qui est communément appelé la ‘’fin des temps’’ (akhirou zamân) ; et tous les troubles que nous observons actuellement ne sont que le fait de l’Antéchrist (massih) dajjal) dont la mission essentielle est de saborder la mission du Mahdi. En effet, chaque fois que Dieu envoie un messager, Satan mobilise ses suppôts pour contrecarrer sa mission [(22. Le Pèlerinage : 52 – Al-Hajj) ; (6. Les Bestiaux : 112 – Al-An’âm)] ; c’est ainsi que l’Antéchrist (Massih Dajjal) qui est incontestablement le missionnaire de Satan et le plus grand fauteur de troubles, en cette ‘’fin des temps’’ - va mobiliser, au nom d’idéaux douteux, et allumer des foyers de tensions sur toute la planète - tant au sein de l’Islam pour diviser les musulmans, qu’en dehors pour les opposer aux autres adeptes des autres confessions ; c’est dire qu’il faudra faire preuve de lucidité et de discernement pour ne pas tomber dans ses pièges.

Et en vérité, l’engagement politique de beaucoup de religieux procède de cette logique ; oui, la plupart d’entre eux sont des ‘’partisans de l’Antéchrist (le ‘’Messie de l’égarement’’), mais n’en n’ont pas conscience ; heureusement que dans notre pays, ils récusent tous et formellement l’usage de la violence pour la conquête du pouvoir, du fait de l’hégémonie des confréries (tarikhas). Mais ailleurs, pas loin de nous (Mali, Nigéria, etc.), d’autres ‘’illuminés’’ prônent le ‘’djIhad armé’’, au nom de la mission du Mahdi (qu’ils le disent ou non), alors qu’ils ne sont que des partisans de l’Antéchrist (massih dajjal) - et donc du Démon (hizbou’ch- chaythân) ; ces névropathes ont besoin d’être ‘’reformatés’’ (rectifications doctrinales) ; il faut nécessairement leur refaire une lecture du Coran  et leur montrer très explicitement que l’Islam ne conçoit de confrontation armée qu’en cas de violation de la liberté de culte ou de légitime défense [(Cor. 2 : 256 – Al-Baqarah) ; (Cor. 60 : 7-9 – Al-Mumtahanah) ; (Cor. 22 : 38 -  Al-Hajj) ; (2. La Vache : 190-193 – Al-Baqarah)].

En vérité, seule la mission du Mahdi peut véritablement restaurer l’espoir ; selon le Prophète (PSL), ‘’il emplira la terre d’équité et de justice, tout comme elle avait été le théâtre de l’iniquité et de la tyrannie’’ (Rapporté par Abû Dawûd). Oui, point de salut, en dehors du Mahdi – Et concrètement, il n’est d’autre Mahdi que son confirmateur, car chargé d’apporter les preuves décisives, pour convaincre tant les musulmans (toutes obédiences confondues) que les ‘’gens du Livre’’ (les chrétiens et ceux qui pratiquent le Judaïsme) et les idolâtres, conformément à une perspective coranique inéluctable (98. La Preuve décisive : 1 – Al-Bayyinah) - Une vérité certaine !!!

Et c’est véritablement cette mission que Serigne Babacar SY avait confiée à notre maître, Serigne El Hadj Madior CISSE, lors du lancement de son fameux ‘’gamou de Ndar’’ (Saint-Louis), en 1951 ; oui, ‘’je ne vous envoie pas à un gamou, mais à une mission’’, avait- il précisé – Il a fallu plus de cinquante ans pour élucider cette redoutable parabole ! Oui, chaque chose est annoncée en son temps ! (6. Les Bestiaux : 67 – Al-An’âm). Et de rappeler qu’après le rappel à Dieu du Prophète (PSL), personne ne peut légitimer une mission dans l’Islam (‘’Bamba fep’’ ou ‘’Faydou’’, etc.), en dehors de celle du Mahdi ; il est donc grand temps de rejoindre les rangs – sinon, c’est irrémédiablement la perdition !!!

 

DOCTEUR MOUHAMADOU BAMBA NDIAYE

Ancien Interne des Hôpitaux de Dakar

Pédiatre à Thiès

Recteur de l’Université Virtuelle ‘’La Sagesse’’ de la Fondation Serigne Babacar SY Ihsaan – Bienfaisance (Thiès).

Rétro confirmateur (Consolateur) du Mahdi, Son Eminence Serigne El Hadj Madior CISSE, fils spirituel de Serigne Babacar SY, khalife de Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif – le ‘’Sceau des Saints’’ et ‘’Christ de la Parousie’’ (Jésus fils de Marie revenu). (*)

http://sites.google.com/site/missionmahdi/

http://sites.google.com/site/universitevirtuellelasagesse/

http://www.facebook.com/dr.bambandiaye/ 

 

(*) [Audio et écrit] Elucidation de la problématique du Mahdi [Arguments tirés du Coran et de la Tradition du Prophète (PSL)]. https://sites.google.com/site/missionmahdi/retour_oumar_foutiyou_tall

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :