BAYE FALL OU UNE REFERENCE POUR LA JEUNESSE SENEGALAISE

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

VIDEO

 

Baye Fall, que la terre de Touba te soit légère et que Dieu le Très Miséricordieux te pardonnes tes péchés et t’accepte dans son paradis le plus haut.

Baye Fall je t’ai pas connu mais en visionnant la vidéo de l’émission Ndjogonal de Walf Fajri, je peux dire qu’un grand Monsieur est parti, un avenir et futur brillant a été perdu. La valeur d’un homme ne se mesure pas par les richesses matérielles acquises mais plutôt par son caractère et sa morale. Et du caractère et de l’ambition à travers la vidéo diffusée par Walf tu en avais.

Tu as refusé de tomber dans l’oisiveté comme beaucoup d’autres jeunes dans ton pays et tu as pris ton destin en main, ne rechignant pas de faire des boulots que beaucoup de jeunes d’aujourd’hui refusent de faire.

Baye Fall tu as très tôt refusé d’être un fardeau pour tes parents en cherchant une indépendance financière à peine adolescent alors que beaucoup de tes pairs oisifs sont plus préoccupés des nouvelles chaussures Jordan ou des sacs Coco Channel et se prélassent toute la journée sur Facebook dans la paresse avec des ‘selfie’ narcissiques supposées rehausser leur confidence…

Baye Fall tu étais plein d’ambition et tu croyais en tes rêves et ton futur, tu étais  à l’image de ces icones comme Bill Gates, Mark Zuckerberg qui sont partis de rien mais ont su bâtir des empires financiers puissants en s’accrochant à leur rêve malgré les obstacles de la vie, ces géants qui ont decroché des bancs de l’école quand ils ont su que le chemin de l’école ne les mènerai pas vers leur rêve ou prendrait beaucoup trop de temps, tu as su décrocher des études pour poursuivre ton rêve , ta passion.

Ton message doit être divulgué aux quatre coins du Sénégal pour montrer à tous ces jeunes qui passent toute la journée sans rien faire et qui attendent tout de l'état, ces jeunes qui partent à l'aventure dans les pirogues risquant leur vie pour un futur incertain, que l'on peut rester au Sénégal et se faire une sante financière sans jamais sortir du pays a l'image de Serigne Mboup, Mame Mor Fall GE , Aliou Sow CSE , Bara Tall et tant d’autres…

 

Puisse la sainte terre de Touba te sois légère …

 

 

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :