Macky wotto watt ! Trop c’est trop !

Blogs

Macky wotto watt ! Trop c’est trop !

L’actualité sénégalaise de ces derniers temps a été dominée par une vague d’arrestation arbitraire de citoyens sénégalais qui ont commis la seule faute d’exprimer leur mécontentement vis à vis du gouvernement sénégalais et du président de la république Macky Sall.

L’article 8 de la constitution du Sénégal garantit à tous les citoyens la liberté d’expression et d’opinion, ces deux droits civils sont inviolables et inaliénables.

Chacun a le droit d’exprimer et de diffuser librement ses opinions par la parole, la plume, l’image, la marche pacifique, pourvu que l’exercice de ces droits ne porte atteinte ni à l’honneur et à la considération d’autrui, ni à l’ordre public. Ce dernier paragraphe pourrait être prêté à diverses interpretations  et point de vue: quand est –ce que l’honneur de quelqu’un est bafoue ?

Ou s’arrete la liberte d’expression et d’opinion et quelles sont ses limites, a quel stade la liberte d’expression et d’opinion viole t-elle les libertes individuelles d’autrui?

J’ai eu à visionner les vidéos de Amy Colle Dieng, et Assane Diouf afin de décortiquer  les derniers évènements socio politiques au Sénégal.

Amy Colle Dieng dans sa vidéo n’a fait que décrier la situation qui prévaut au Sénégal ou une dictature  rampante s’installe petit à petit. Amy Colle s’insurge contre le fait que Macky Sall est en train d’essayer de museler le peuple sénégalais et de mettre au gnouf toute personne qui s’opposerait à lui ou a le courage de dénoncer ses pratiques anti démocratiques et partisanes.

Le fait de traiter Macky Sall d’un petit lézard sournois en soit ne devrait pas être considéré comme une offense ou atteinte à l’honneur du président suffisante pour jeter en prison Amy Colle Dieng. Cela serait très hypocrite de la part du président Macky Sall si l’on sait qu’il a apporté son soutien au journal Hebdomaire “Charli Hebdo”  qui a essayé de ternir l’image du prophète Mouhammed (PSL) avec des caricatures qui ont fait très mal aux musulmans du monde entier. Macky Sall a marché à Paris pour la défense de la liberté d’expression du quotidien français malgré que des millions de musulmans sénégalais et du monde entier on été blesse dans leur âme et conscience par un vil exercice d’attaque contre l’islam sous le couvert de la liberté d’expression.

Abdoulaye Wade en son temps a eu son lot d’injures et d’épithètes qui lui ont été collé au Senegal comme ailleurs dans le monde. Jules Diop le celebre chroniqueur senegalais et actuel ministre de Macky Sall a eu à traiter l’ancien président Wade et sa famille de tous les noms d’oiseau sans etre inquiété dans sa retraite canadienne. Jules Diop a eu a traité de Macky Sall dans le passé d’un moins que rien qui ne pourrait pas être plus qu’un chef de service à PETROSEN et a fustigé Abdoulaye Wade de nourrir les ambitions demesurees de Macky Sall qu’il traitait d’incapable. (Voir video ici )

Une video pareille meriterait plus à son auteur Jules Diop la prison que celle de Amy Colle Dieng, la justice sénégalaise serait -elle une justice à deux vitesses ? Abdoulaye Wade serait-il plus démocrate que Macky Sall ? Je ne me rappelle pas une seule fois sous le règne d’Abdoulaye Wade ou les citoyens sénégalais étaient mis au gnouf juste pour avoir exprimé leur mécontentement vis à vis d’un gouvernement incapable de régler leur problème et qui verserait dans la gabegie et le favoritisme.

La mémoire de Macky Sall et de sa bande serait –elle si courte ? Ont t-ils oublié que Abdoulaye Wade qui a été leur mentor à tous , qui est un meilleur stratège politique n’a pu museler le peuple sénégalais et que le vent du changement a eu raison de lui?

J’ai eu a condamner Abdoulaye Wade à plusieurs reprises avec mes articles dans sa volonté de dévolution monarchique du pouvoir mais force est de reconnaitre aujourd’hui sa maturité politique et son dépassement à pouvoir subir les critiques comparé à celle de Macky Sall qui ne saurait souffrir aucune contradiction ou critique…

Comment Macky Sall et sa bande ont pu tomber aussi bas à libeller le citoyen Sénégalais  Assane Diouf de terroriste dans le seul but de le museler. Même si je ne suis pas d’accord avec la façon dont  Assane Diouf a eu a véhiculé ses messages et critiques inondés d’insanités et d’insultes que notre société abhorre, c’est un acte infâme que Macky Sall et ses acolytes ont eu a posé en dénonçant Assane Diouf comme un terroriste qu’il n’est pas et en utilisant une méthode aussi sale que le mensonge étatique pour éliminer Assane Diouf.

Autre fait plus grave si en effet il s'avère que l'ambassadeur du Sénégal aux Etats Unis a utilisé de cet infâme subterfuge pour venir à bout de Assane Diouf, il a ouvert une boite à Pandore gigantesque et la fausse dénonciation d’un talibé Mouride comme terroriste va mettre le service secret américain sur la trousse des mourides vivant aux Etats Unis au vu des menaces terroristes qui pèsent sur ce pays.

On ne peut pas contenir une vague par ses bras, on ne peut pas museler tout un peuple  et à l’ère digitale ce serait utopique de penser que l’on pourrait museler toute critique. Cela en effet est très contreproductif et va entrainer d’autres voix à s’élever pour décrier l’injustice .

Il n’est pas facile d’être un dirigeant ou un démocrate mais les meilleurs dirigeants ou démocrates sont ceux qui ont compris que les critiques et les opinions diverses sont le ciment de la démocratie .

 

« En vérité Dieu ne change l’état d’un peuple que si ce peuple change en lui-même. »

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

Vous pouvez lire aussi

Commentez cet article

Pseudo *

Votre commentaire :

Pseudo *

Mon commentaire *