Pour l\'amour du Prophète et de votre peuple, Arrêtez de vous xessaliser !

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Article Original

\r\n\r\n

Le Sénégal est un pays de paradoxe ou les contradictions pilulent à la pelle et ou l'inexplicable et l'incongru sont monnaie courante.

\r\n\r\n

Comment dans un pays qui se dit a 95% musulman notre vue est souvent violé par le port vestimentaire indécent de certaines filles, des “jumbax out “ au “ pathial “ en passant par les “ see through “ qui dévoilent leur intimité la plus sacrée. Décrire cette situation n’équivaut pas a être un Mollah des temps modernes mais révèle plutôt d'une volonté de comprendre la mentalité de la société seneglaise si troublée que Sigmund Freud se serait perdu dans ce labyrinthe de contradictions .

\r\n\r\n

De Touba à Tivaouane en passant par Ndiassane nos femmes assistent aux conférences religieuses ou les actions de notre cher prophète Mohammed (PSL) sont louées par les maîtres de cérémonie alors que le comportement de nos femmes sont en porte à faux souvent avec les valeurs léguées par le messager d'Allah sans que nos religieux s'offusquent de ces manquements graves ! Le haram est “ deharamisé “ et souvent même promu quand on voit les femmes de guide religieux arborer de faux cheveux et se depigmenter la peau, l'on se demande alors de la pertinence des orations de certains de nos religieux.

\r\n\r\n

Dans le Sahîh de Mouslim, il est rapporté d'après Asmâ' bint Abou Bakr (Qu'Allah soit satisfait d'elle) qu'elle a dit :  

\r\n\r\n

Une femme vint trouver le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et lui dit :

\r\n\r\n

"O Envoyé d'Allah, je viens de marier ma fille et, à la suite d’une rougeole, ses cheveux sont tombés; puis-je lui mettre des faux cheveux?".Il répondit : "Allah maudit les femmes qui mettent auàx autres des faux cheveux et celles qui s'en font mettre".

\r\n\r\n

Nos religieux ont le devoir et l'obligation morale de montrer le bon chemin aux milliers de talibés qui les prennent comme des repères et models, et en fermant les yeux ou en évitant de se prononcer sur certaines situations ils legitimisent certains interdits.

\r\n\r\n

Il faudrait aller en profondeur dans notre memoire collective pour comprendre pourquoi dans notre société le teint clair est prisé au profit du teint noir d’ébène, pourquoi les hommes sénégalais aiment les femmes “ teint clair” ou “ khess” , pourquoi une belle femme au teint d’ébène est reléguée au second plan au profit d'une femme “ xessalisée “ plus attirante selon la conscience populaire.

\r\n\r\n

Cet état de fait prend ses sources dans le passé avec la tentative d'assimilation de nos peuples par le colon qui nous a fait croire que la peau blanche et les cheveux longs sont synonymes de beauté physique et que notre belle peau d’ébène et nos cheveux crépus dénotent une certaine laideur.

\r\n\r\n

Partout ou le colon est passé de Dakar à Bombay en passant par les quartiers pauvres de Kinshasa, cet état d'esprit est constant chez l'homme noir ou brun que ce soit les panneaux publicitaires indiens qui font l’éloge de la peau blanche à la publicité chinoise qui crache sur la peau noire comme un handicap , les effets du lavage de cerveau et de la tentative d'assimilation sont partout présents et poussent l'homme noir et brun à aller a certaines extrêmes pour ressembler au model idéal du blanc symbole de beauté et de réussite qu'on a essayé de lui faire ingurgiter par force des décennies durant.

\r\n\r\n

Ne seraient certains de nos valeureux marabouts tel que Cheikh Amadou Bamba qui s'est opposé au projet d'acculturation de notre société, nous recommandant de nous attacher à nos valeurs socio religieuses, aujourd’hui Dakar serait comme un faux Paris , sans nos «  Baye Lakhad » , sans nos «  grands boubous » et avec des femmes «  xessalisées » aux faux cheveux à tous les coins de rue !

\r\n\r\n

Soyons fiers de notre identité et de nos valeurs socio-religieuses et préservons notre héritage culturel en refusant l'assimilation qui equivaut à notre propre négation .

\r\n\r\n

sandaganews.com

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :