Yerim Na Senegal

Blogs

Yerim Na Senegal

Au Sénégal décidément le ridicule ne tue point mais vous propulse au devant de la scène médiatique et vous rends célèbre.

Cheikh Yerim Seck un nom synonyme de violeur de minettes, de dandy Tartuffe faux donneur de leçons de morale. Le sieur Sex pardon Seck a montré son vrai visage d'hypocrite aux sénégalais en professant sa foi et son attachement aux préceptes religieux aux téléspectateurs un Jeudi pour ensuite plonger dans la débauche et farniente sexuelle le Samedi avec une minette qui pourrait être sa fille entre les quatre murs d'une chambre d'hôtel loin des regards indiscrets, loin des regards de ses fans et son audience béate et crédule du Jeudi qui voyait en lui un vrai homme de Dieu ...

Le feuilleton Yerim Sex avait occupé le devant de la scène médiatique avec un procès salace qui avait livré les secrets d'une rencontre sexuelle qui avait mal tourné, détails sexuels dignes d'une passe dans les bois de Boulogne qui nous a montré a quelle point notre jeunesse a été pervertie par les mediums télévisuels, le web et la prolifération de prédateurs sexuels tels que Yerim Sex qui ne s'arrêteront devant rien pour assouvir leurs fantasmes les plus délurées sur leurs jeunes victimes précoces et très souvent niaises .

 Mr Seck, un père de famille, un mari, un prêcheur occasionnel les Jeudis et un pécheur les Samedis pris la main dans le sac a dévoilé une facette de notre société multi faciale.

Le phénomène Yerim est en effet très répandu au Sénégal et dans toutes les couches sociales, combien de Yerims voit -on le Vendredi la barbe bien entretenue, le grand boubou bien amidonné, un long chapelet à la main murmurant des incantations interminables comme un saint en extase et le Samedi dans les auberges ou petits hôtels de la ville en compagnie de minettes sirotant une bonne bière et versant dans toutes les luxures imaginables loin de leurs femmes et de leur famille très fiers du maitre de maison qu'ils pensent au boulot mais perdu par les jambes fines et la chair fraiche d'une jeune fille aux atouts inexploités?

Le Sénégal regorge d'individus de la trempe de Yerim, des prêcheurs, prédicateurs à la pelle donnant des leçons de morale à chaque coin de rue, chaque évènement religieux ou au détour de chaque émission religieuse mais incapables de retenir leurs pulsions sexuelles délurées.

Tartuffe se serait bien retrouve dans son bon milieu au Sénégal.

 Le feuilleton Yerim Sex a vu son épilogue avec la condamnation de notre faux dévot O combien magnanime et qui sous d'autres cieux lui aurait valu au moins une décennie de sa vie sous les barreaux avec l'intervention sous couverture de religieux, politiques et hommes d'affaires pour sauver notre Tartuffe du guêpier légal dans lequel il s'était empêtré, rien n'y avait fait pour convaincre un père de famille blessé dans sa chair et son amour paternel, en bon et digne Pa Halpulaar très fidèle à ses convictions Mr Tall le père de la victime n'avait point capitulé devant une horde d'intervenants irrespectueux de sa dignité de père et de l’honneur de sa fille, de tout bord pour le convaincre de retirer sa plainte et laisser ce crime crapuleux et odieux impuni.

Après une année sous les barreaux on aurait juré que Mr Seck se serait assagi, aurait appris sa leçon et aurait évité les feux de la rampe en nageant sous radar, et ménager sa famille qui a beaucoup souffert à cause de son libido excessif et tout serait au mieux dans le meilleur des mondes mais que nenni !

Des sa libération provisoire incompréhensible d'ailleurs avec des conditions opaques et méconnues, en général un prédateur sexuel libéré doit respecter certaines conditions parmi lesquelles l'observation scrupuleuse de ne pas être dans le même périmètre que tout mineur, notre Tartuffe national prend son micro et sa plume pour se refaire une santé et une peau neuve.

L'ancien mercenaire de la plume de Jeune Afrique et Béchir Ben Yahmed reprit service et sa plume pour ne faire ce qu'il ne sait faire: encenser un pléthore de hautes personnalités politiques, hommes d'affaires et bénéficier de leur soutien à sa sortie de prison.

Yerim avait bien appris la leçon du tunisien Ben Yahmed, cette méthode presque infaillible d'exiger des espèces sonnantes et trébuchantes de nos chefs d'Etat africains, de casquer et d'être encensés comme de grands leaders ou hommes d'Etat ou de se voir dénigrer par une plume acerbe vengeresse: le modus operandi du fameux quotidien africain.

Yerim ne s'était pas arrêté la, en plus de son livre fade il s'invita sur les plateaux de télévisions pour déclamer une liste de personnalités qu'il remercia de leurs faveurs et qui avaient contribué a sa libération O combien ignominieuse et injuste.

Yerim Na (J’ai pitié ) Sénégal car notre system juridique est très injustice avec deux poids deux mesures, un vulgaire voleur de poulet ou fumeur d'herbes peut croupir en prison pendant une décennie sans l'intervention de personne même pas de nos soi disant humanistes de bonne heure alors qu'un violeur qui a reconnu son forfait peut non seulement bénéficier de la grâce de Dame justice avec une liberté provisoire inexplicable mais peut se pavaner impunément sur les plateaux de télévision narguant la victime et sa famille, je dirais narguant le peuple sénégalais et le saoulant de prophéties.

Yerim Na Sénégal, car les grâces du Tout Puissant ne tombent pas sur une terre ou l’injustice est roi.

Yerim Na Sénégal car aux pays des Nafekhs tout est possible, un tartuffe violeur qui vient tout juste de humer l’air de la liberté a l’indécence de se comparer à un prophète de Dieu, sans que son sacrilège ne lui vaut une Fatwa qui lui clouerait son bec impur et vil.

Yerim Na Sénégal, mon beau pays que je ne reconnais plus, quand un violeur confirmé qui vient tout juste de franchir les portes de la prison prétends lancer un mouvement citoyen et prétends être un rôle model pour notre jeunesse si perdue.

Yerim Na Sénégal car hélas il y’a beaucoup trop de Yerims au Sénégal, de beaux parleurs, donneurs de leçons, prêcheurs sans morale aucune. Il nous faut une grande épuration et un lavage à grande eau pour assainir la mentalité et les moeurs de tout un peuple et je ne douterait point de la prédiction d’un Saint tout récemment qui prédit que le Sénégal se porterait très mieux après le lavage à grande eau  qui malheureusement fera couler beaucoup de sang.


PS : Seneweb je ne vais pas continuer a perdre mon precieux temps a ecrire des articles pour votre site pour que vous les bloquiez par la suite et refuser de les mettre a la une parcequ’ils n’honorent pas vos amis ou partisans ou vous refusez d’ecgratigner l’amour propre de certains et mettre des articles de moindre qualite a la une .

 Si tel est le cas revoyez votre ligne editoriale et de grace ne tombez point dans la nullite et la complaisance, soyez objectifs et n’essayez pas de censurer l’opinion des autres parcequ’a la fin ce ne sont que des opinions et chacun a droit a une et le droit de reponse existe.

 Il n’ya rien dans la vie ecrit sur roche et qui subsiste pour toujours si vous voulez maintenir votre position de leader dans le web senegalais, soyez impartials, informez vrai et diffusez de la qualite!!

L’autre fois c’etait mon article sur Jules Diop, cette fois ci c’est sur Yerim Seck

C’est trop blatant !

“ La seule censure valable est le droit des gens de ne pas écouter  ou lire ? “

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

Vous pouvez lire aussi

Anonyme - #1

Sad But True!!!

le Dimanche 20 Avril, 2014 à 22:46:35RépondreAlerter

Commentez cet article

Pseudo *

Votre commentaire :

Pseudo *

Mon commentaire *