La fête de Tabaski est passée, maintenant citoyens au travail !

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Personne ne viendra construire le Sénégal à la place des sénégalais.\r\n\r\n\r\nPartant de ce constat, nous devons croire au fait que le temps passé, dans un pays d'extrême pauvreté, à festoyer est un temps gaspillé, pire un temps de suicide collectif.\r\n\r\n\r\n\r\nNous devons croire que de notre travail bien fait, dépend notre vie, dépend la vie de ceux que nous aimons au plus profond de notre être.\r\n\r\nOr, hélas, je n'ai pas le sentiment que nous soyons ce peuple de travailleurs, un peuple où le travailleur peut avoir d'autres attentes de ses taches quotidienne que celles du revenu, du salaire.\r\n\r\n\r\n\r\nA force de courir derrière l'argent, nous finissons par oublier que l'argent n'est qu'avoir.\r\n\r\nOr, comme tout avoir, il faut, au préalable, se battre pour être et pour faire.\r\n\r\n\r\n\r\nC'est insensé de voir comment nous dilapidons en un éclair tous nos revenus dans des fêtes dont nous ignorons, bien souvent, le sens véritable et, par suite, l'utilité pratique.\r\n\r\n\r\n\r\nC'est bien trop facile de nous attaquer, avec virulence, à ceux qui dirigent nos pays et aux politiciens, si les citoyens que nous sommes ne peuvent pas, chaque jour qui passe, démontrer qu'ils ont de la valeur, de l'utilité et le sens des responsabilités sociétales.\r\n\r\n\r\n\r\nJe doute, pour ma part, que le paradis et Allah, SWT, que nous évoquons avec tant de constance soient à la portée de gens fainéants, paresseux, menteurs et incapables de produire un minimum d'utilités pour eux mêmes et pour leur communauté.\r\n\r\n\r\n\r\nLa Tabaski est donc finie, vivement la reprise du travail, du travail bien fait.\r\n\r\nDès ce mardi, lendemain de Tabaski !\r\n\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :