MACKY SALL ETHNICISTE ? MONSIEUR SONKO ET SI ON CESSAIT D\'EN PARLER ?

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

J'ai apprécié l'excellent entretien que Monsieur Ousmane Sonko a donné à la presse dans les parutions du jour, mais j'ai été, particulièrement choqué par le fait qu'il ait traité le Président Macky Sall d'un Président Ethniciste.
\r\nQu'un sénégalais de la péréphérie, comme l'honorable député, puisse porter un tel débat est inexplicable, car combien il y a de wolofs dans le commandement territorial dans les zones "al pular" "diolas" ou "malinkés" ?
\r\nQuand j'étais enfant, je ne voyais aucune autorité avec des noms de "chez moi", quand bien même, souvent, ce sont des enseignants ou agents communautaires que l'on nommait comme sous préfets ou chefs d'arrondissements.
\r\nCe débat sur le comportement, soit disant, éthniciste, du Président macky Sall me gêne et ne m'inspire que des craintes.
\r\nTrop de pays se sont désagrégés à cause de l'exacerbation des différences ou de l’exaltation de celles-ci pour que nous continuons à agiter ce débat puant et dangereux.

\r\n\r\n\r\n

Personnellement, je ne cherche, même, pas à savoir quelle est l'ethnie de ceux qui sont nommés par le Président de la République. Je peux me sentir choqué lorsque je me rends compte que le président a nommé quelqu'un d'incapable et d'incompétent à un poste à responsabilités, mais ce qui m’intéresse, par delà tout, c'est de savoir si les problèmes des sénégalais sont résolus ou pas.

\r\n\r\n

Je connais, personnellement, certains de ceux qui sont nommés et je sais que tous les "al pular" qui sont nommés sont, de mon point de vue, compétents et méritent leurs postes.

\r\n\r\n

Il s'y ajoute, qu'il est difficile de considérer qu'un "sénégalais metissé" comme Macky Sall soit suspecté de communautarisme, lui dont la femme, à ce que je sache, n'est pas une hal pular, ses enfants ne le sont que de moitié.

\r\n\r\n

Le Président Macky Sall a des défauts, mais on ne peut pas le taxer d'éthniciste, son parcours personnel ne le lui permet pas et ses responsabilités actuelles le lui interdisent.

\r\n\r\n

Dès lors et au regard des urgences que nos populations connaissent n'est-il pas plus important et moins dangereux pour nous tous de nous concentrer sur ce qui nous rapproche que sur ce qui nous divise ?

\r\n\r\n

Pour ma part, je crois qu'il faut arrêter de stigmatiser les décrets présidentiels en cherchant à y faire émerger, systématiquement, les noms à consonances "al pular".

\r\n\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :