OUSMANE CISSE, CE GEOLGUE QUE LE MONDE NOUS ENVIE

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Directeur des Mines et de la Géologie.
\r\nIngenieur, Diplomé de l'institut des sciences de la terre, le même que celui que le Président Macky Sall a fréquenté.
\r\nIl est, également, titulaire d’un MBA en Management, d’un Master of Laws (LL.M) – Mineral Law & Policy et d’un Certificat en Système de développement des PME-PMI.

\r\n\r\n

Cet assoiffé permanent de savoir et de perfection est, en ce moment, candidat au Master en Finance & Fiscalité pétrolière au Center for Energy, Petroleum and Mineral Law and Policy, de l’Université de Dundee en Ecosse, et poursuit une recherche en Doctorat en droit à la Faculté de Droit de Université Cheikh Anta Diop, sur le thème « le droit minier au Sénégal : de l’ordre colonial au XXIème siècle » avec l’encadrement du Professeur Ismaila Madior FALL.

\r\n\r\n

Ousmane Cissé, a été Conseiller Technique, Spécialiste du Projet Régional du PNUD – Afrique pour le Développement des Capacités pour la Négociation et la Régulation des Contrats d’Investissement. Ce Projet visait particulièrement à assister les États d’Afrique à accroître leur capacité nationale pour mieux négocier et gérer les accords d’investissements complexes, particulièrement dans les industries extractives.

\r\n\r\n

Il a développé et dirigé le cours régional de African Institute for Economic Development sur la politique minière et la négociation de contrat destinés aux hauts fonctionnaires, parlementaires et membres de la société civile d’Afrique.

\r\n\r\n

Ousmane Cissé a, aussi, contribué auprès de la Commission Economique pour l’Afrique des Nations Unies aux travaux du Groupe International d’Etudes chargé de la revue des lois et politiques minières en Afrique et pour le compte de Oxford Policy Management dans le cadre de l’étude portant sur la formulation et l’application des régimes fiscaux propres à l’industrie minière. Il a servi comme expert national dans le cadre de l’élaboration de la Directive de la CEDEAO sur l’harmonisation des principes directeurs et des politiques dans le secteur minier.

\r\n\r\n

Monsieur CISSE est Membre du Conseil d’orientation du projet « Dialogue stratégique sur les matières premières durables pour l'Europe » (STRADE), qui a pour objectif la sécurité à long terme et la durabilité de l'approvisionnement de l'Europe en matières premières issues de pays de l'UE et hors-UE.

\r\n\r\n

Le connaissant rigoureux et, patriote sincère, je me suis, toujours, refusé d'intervenir dans les dénonciations publiques sur les accords miniers dans notre pays.
\r\nJe demeure, en effet, convaincu qu'avec lui, les intérêts de notre pays seront, toujours, défendu et protégés du mieux qu'il soit possible de le faire.

\r\n\r\n

De nos conversations sur son parcours professionnel, j'ai retenu quelques bonnes leçons que je ne cesse de partager, depuis plus de dix ans, avec les jeunes qui suivent mes formations en techniques de recherche d'emplois.

\r\n\r\n

Oui Ousmane Cissé est non seulement une valeur sûre pour notre pays, mais un technicien de haut niveau qui fait la fierté de son peuple.

\r\n\r\n

UNE FIERTÉ NATIONALE UN EXEMPLE A SUIVRE.

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :