Un mois après où en est mon plan pour créer 1250 emplois?

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Au moment où le gouvernement s'efforce, enfin, de présenter une feuille de route pour occuper les jeunes de notre pays, je reviens vers vous pour vous présenter le bilan de mon plan pour créer, en 2013, 1250 emplois au Sénégal, un mois après son lancement. En effet, c'est le 3 janvier 2013 que nous avons débuté la mise en oeuvre du programme Eurêka 2013. Depuis cette datte nous avons pu obtenir les résultats suivants : 1)  Mobilisation du capital et constitution de Kombiko Express SARL  2) Mobilisation et constitution de Kombiko Trading SARL 3) Mobilisation et constitution de Kombiko Industrie SARL 4) Mobilisation du capital de Kombiko Immobilier SARL 5) Mobilisation du capital de Kombiko Agrople SARL 6) Mobilisation du capital de Kombiko Events SARL 7) Mobilisation du capital de Kombiko Training SARL 8) Mobilisation de 30% du capital de Kombiko Aquapole SARL 9) Mobilisation de 10% du capital de Kombiko Mulimédia SARL 10) Mobilisation de 30% du capital de Kombiko Environnement SARL 11) Mobilisation de de 10% du capital de Kombiko Network Services SARL 12) Mobilisation de 10% du capital de Kombiko Technologies SARL 13) Début de la formation des futurs chefs de projets d'auto emplois junior 14) Lancement du championnat 2013 des meilleures idées de projets
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :