DAKAR ARENA : la modernité au cœur de la pauvreté!

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Officiellement selon l’ingénieur ou un des ingénieurs de conception, l’ouvrage a coûté Soixante-six milliards FCFA.66 milliards. Qu’est-ce que c’est un milliards ? La réponse dépend de celle ou de celui qui en dispose et qui est conscient qu’il tient un pouvoir d’action et une puissance d’influence sur le réel, sur ce qui existe déjà et sur ce qui n’existe pas encore. La femme ou l’homme, la famille, le quartier, la société ou l’Etat qui a un seul milliard peut beaucoup faire, quelque chose de durable ou d’éphémère, pour tous ou pour un groupuscule qu’elle ou il estime signifiant et dans un besoin dont la satisfaction est nécessaire pour ne pas anéantir quelque chose de vital dans la personne ou dans son environnement.

\r\n\r\n

15149 Places. Une vocation multifonctionnelle. Un joyau de grande envergure. Peut-être diraient les réalisateurs toujours dans la rivalité, le plus beau de toute la sous-région ou dans les misères du contenant avec toutes ses laideurs physiques et métaphysiques. Un complexe sportif multifonctionnel. Il faut aller à Diamniadio pour le voir de l’extérieur ou de l’intérieur. Tout brille autour la nuit. Peut-être que là-bas l’eau de la nature n’arrête pas de couler dans les robinets, puisqu’il est impossible de penser que dans un pays se payant ce luxe de haute portée, on puisse encore trouver des femmes et des hommes tirant de l’eau d’un puits. Vous pourrez       aussi si vous êtes milliardaires ou proches d’eux, organiser dans cet espace pas du tout partout, vos grands évènements, notamment religieux. Combien de temps cela va-t-il durer ? Je ne sais pas. Ce qui est sûr, c’est que c’est vraiment la MODERNITE au cœur de LA PAUVRETE. Il faut que les sportifs deviennent rois ou alors les rois doivent se faire sportif ou à défaut amis et grand investisseur et promoteur du sport comme moteur universel ou local de l'émergence économqie, scientifique..........................................................................................

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :