Emmanuel Macron : « la liberté a atteint l’âge de l’immortalité en France »

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Aujourd'hui, devant le Congrès à Versailles:

\r\n\r\n

« ll faut que tout le monde sache qu’en France la liberté individuelle, la liberé de penser, de critiquer, de choisir de croire ou de ne pas croire, d'agir ou de ne pas agir, a atteint l'âge de l'immortalité et que la laïcité c’est le respect réciproque, respect des croyants à l’égard d’un Etat qui appartient à tous, le respect de l'Etat et de la république à l'égard de toutes les croyances et de tous les croyants"

\r\n\r\n

" La démocratie n'est pas le territoire de tous les relativismes" et " ce lien invisible qui fait la colonne vertébrale dans une nation" n'est pas n'importe quoi et ne se laisse pas détruire de l'extérieur ou de l'intérieur sans se défendre 

\r\n\r\n

"Ce n'est pas le petit nombre qui m’intéresse, mais la communauté intégrale de nos concitoyens, tous ceux qui pensent que la croissance économique devrait satisfaire l'injustice d'une minorité vont le payer cher et certains sont en train de le faire"

\r\n\r\n

Il faut que tout le monde sache, que la France n'est pas de ceux qui pensent et qui agissent à  l'égard de "cette jeunesse du désespoir venue d'Afrique sans projet" sans aucun respect de la dignité humaine qui subsiste dans tout être humain et dans le pire des états existentiels possibles imaginables ou réeels.

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

\"\"

\r\n\r\n

"Autoriser l'échec pour mieux réussir"

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :