Le combat de Sisyphe:une lutte contre les limites du Devenir universel

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

\r\n Le combat de Sisyphe est une lutte perpétuelle contre les limites internes et contre les limites externes tracées dans les choses et entre les choses dans leur environnement, et le combat des forces de l’autre armée en face de Sisyphe est la lutte pour l’établissement, la défense et la conservation des limites du monde tracées par la nature ou par l’homme.\r\n Ainsi  est et va le champ du Devenir universel dans lequel se pense le devenir historique humain social et personnel.\r\n Sisyphe estime que l’écart qui séparent les dieux du monde et les humains est trop grand. \r\n Il veut élever l’homme à la hauteur des dieux, ou alors réduire la distance qui les sépare,\r\n Puisqu’il ne peut pas s’agir de tuer les dieux, \r\n Tout dieu étant par nature une identité intégralement accomplie et « Un »\r\n Et ce qui est ainsi,\r\n Ce qui n’est pas un contenant d’un multiple, ce qui n’est pas un en tant que contenant et plusieurs en tant que contenu hétérogène en même temps, \r\n Est parfaitement stable.\r\n Sisyphe ne veut pas et sait qu'il ne peut pas tuer les dieux, \r\n Même s’il arrivait à porter son rocher et lui-même et tous les hommes \r\n Au sommet de la Montagne des Décrets divins\r\n Traçant toutes limites à franchir ou indépassable\r\n Dans les choses et entre les choses. \r\n Sisyphe veut l’homme à l’image de tout dieu,\r\n L'’homme parfaitement égale à lui-même, \r\n Le « dernier homme » possible dans l’esprit dans le devenir historique.\r\n Cet homme là existe quelque part dans le monde, \r\n Seul, toujours égale à lui-même entre le ciel et la terre,\r\n Cet homme qui a franchi toutes les limites internes et lexternes \r\n Qui le séparaient de lui-même \r\n Qui le rendaient différent de lui-même et instable \r\n Faible, peureux, angoissé,\r\n Cet homme là existe et cet homme, chaque humain voudrait et cherche à le réaliser\r\n Voilà aussi un puissant moteur de l'histoire humain dans le Devenir universel \r\n Incorporé dans chaque homme et depuis sa naissance \r\n De la force universelle de la nature qui donna naissance à toutes choses \r\n Et à leurs caractéristiques extensibles et compressibles ou immobiles.\r\n\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :