Les belles femmes toujours infidèles ?

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

La beauté c’est un aussi un pouvoir dans le monde. Les porteurs de la beauté en sont conscients ou les porteurs d’objets signifiants par leur beauté. Pourquoi la beauté est toujours attaché à la fois à un pouvoir divin sain et à un pouvoir destructeur et satanique ? Elle veut tout conquérir au parmi les pauvres et parmi les riches, parmi les jeunes et les enfants et parmi les vieillards, parmi les gouvernés et parmi ceux qui les gouverne, parce qu’elle est aussi une des portes qui sortent de Dieu et parmi les portes qui conduisent vers Dieu et vers la vérité. Platon pense que ce qui est beau est toujours vrai et dans le voisinage immédiat de la sagesse et de Dieu. Le beau est l’œuvre ultime de la sagesse, pas la science.Les belles femmes sont toujours coupables parce qu'elles veulent que toutes les limites, que toutes les obstacles, que toutes les résistances s'effondrent à leur présence. Cela ne veut pas dire vulgairement que les belles femmes ne peuvent pas être aimer et partage ce qu'elles ont de plus cher à un homme. Cela veut dire que la beauté veut que toute le monde la reconnaisse comme une oeuvre irrésistible de Dieu.Elles veulent plaire à tout le monde et elles douvent plaire à tout le monde. Ce qui est valable pour les belles femmes est valable pour les belles paroles, les beaux pas de danse, Elles font pécher tous les humains en pensée et  par action.

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :