Nos rappeurs moins inspirés sous Macky que sous Wade?

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Les rappeurs sénégalais sont-ils devenus moins productifs, moins visibles, moins bavards sous la gouvernance du président Macky Sall qu’ils ne l’étaient sous la gouvernance du président Abdoulaye Wade ?

\r\n\r\n

 Si ce n’est pas une illusion mais un fait avéré, pourquoi? Qu’est-ce que pourrait signifier ce changement ? Signifierait-il un déficit de matière  d’insatisfaction et de critique ? Signifierait-il la disparition de ce qui réveillait leur conscience et leur engagement citoyen et révolutionnaire pour un devenir de plus en plus proche du meilleur possible ? Un nouvel état de satisfaction supérieur à l’état de satisfaction antérieur individuel et collectif ? En même temps, on sent aussi un relâchement dans les diverses formes de la contestation, de la critique significative parce que mobilisant plusieurs forces sociales et politiques et citoyennes d’origines diverses. Un progrès social, économique réel et largement répandu et partagé dans la société pour tenir les forces dans cet état de stabilité ? Une résignation ? Un affaiblissement  considérable des forces de la critique ? Une stratégie ?

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :