Le collège Saint Gabriel de Thiès ; l’excellence au cœur du Cayor depuis depuis plusieurs décénnies

Blogs

Le collège Saint Gabriel de Thiès ; l’excellence au cœur du Cayor depuis depuis plusieurs décénnies

Le 08 novembre 1886, un acte de vente approuvé par Monseigneur Riel, vicaire apostolique de Dakar, fut passé entre le Père Edmond Guillet curé de Dakar, et Monsieur Amari Sangane Ndione, en présence de Monsieur Joyau, commandant de cercle de Thiès, autorisé par Monsieur le gouverneur général de Dakar, pour l’achat d’un terrain destiné à l’implantation de la mission catholique à Thiès. Et ce fut pour la somme de six cent francs sous le numéro 153/TH.

Le site du collège Saint Gabriel, d’un périmètre trapézoïdal de 810 mètres, occupe 4 hectares de ce titre foncier.

Par là avait passé la roublardise du conseil de Monsieur Ndione. « Proposons leur un grand terrain pour un prix modique. Ils sauteront sur notre offre. Nos dieux seront plus forts que les leurs et finiront par les chasser. Nous récupérerons le terrain et garderons l’argent… ». 130 ans après, le pari, si pari il y a eu, semble avoir tourné court…

Du projet de Cours Normal en 1855 à l’externat en 1961, les horizons se sont déplacés.

L’enseignement étant connaturel à l’Eglise, le 03 novembre 1928, par arrêté n° 2635, Monsieur le Gouverneur des Colonies, Administrateur de la Commune de Dakar, autorise la première école de la mission catholique au Sénégal : l’école Saint Michel. En 1949, l’école est dirigée par le Père Louis Galopin et l’entrée se trouvait à l’époque en pan coupé à l’angle des rues Docteur Thèse et Paul Holle.

C’est cette graine timidement semée à Dakar en 1949 qui est devenue aujourd’hui le Collège Saint Gabriel à Thiès. L’année suivante, en novembre 1950, « le Cours Normal Privé » est transféré à Thiès. Il s’accroit de 10 nouveaux élèves sous la direction du Père Gallic.

Le 10 décembre 1950, au nom de Monseigneur Jean Lefèvre, vicaire apostolique de Dakar et délégué apostolique pour tous les territoires africains de l’union français, entame des démarches auprès du Frère Supérieur Général des Frères de Saint Gabriel pour la direction de l’école.

Au soir du 29 octobre 1954, les deux premiers Frères arrivaient à Thiès.

L’ensemble sera béni le 20 décembre 1956.

A la rentrée scolaire d’octobre 1963, l’établissement Cours Normal Privé s’ouvre à l’externat, pour 26 élèves. Il change de nom et devient le Collège Saint Gabriel.

L’arrêté2546 MEN/B autorisant l’ouverture du nouveau collège est signé le 13 février 1963. Le décret de reconnaissance est accordé le 10 juillet 1975 sous le numéro 7574.

En novembre 1955, un certain François BOP, fait son entrée au cours normal Saint Gabriel, il deviendra plus tard Ministre de la République.

En octobre 1959, un certain Jean Noël Diouf devient pensionnaire du cours normal Saint Gabriel. Il est aujourd’hui évêque de Tambacounda.

Le 15 octobre 1973, un jeune garçon du nom de Idrissa Seck entre au collège Saint Gabriel. Ancien premier Ministre du Sénégal, Maire de la Ville de Thiès, il est aujourd'hui Président du conseil départemental de Thiès.

Au concours général de 1987, l’élève Barthélémy Faye fit un tabac. Il est aujourd’hui consultant international.

En octobre 2004, le port de l’uniforme fut instauré.

Avec les 12 nouvelles salles de classe édifiées en 2013 dans le cadre du partenariat entre les diocèses de Thiès et de Bangerg en Allemagne, le Collège Saint Gabriel compte désormais plus de 40 classes.

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

Vous pouvez lire aussi

Aab - #1

Oui Mais N'aurait-il Pas Perdu Un Peu Du Poids Et De L'étendue De Son Mythe D'hier

le Lundi 30 Janvier, 2017 à 13:57:49RépondreAlerter

Ancien élève De Ce Collège - #2

Toutes Mes Félicitations Frédéric Pour Ces Informations. J'ai Fréquenté Ce Collège De 1992 à 1994 Et C'est Là Où J'ai Eu Mon Bac. En Ce Moment, C'est Le Frère Claude Marsaud Qui était Le Directeur.

le Lundi 30 Janvier, 2017 à 16:26:53RépondreAlerter

Commentez cet article

Pseudo *

Votre commentaire :

Pseudo *

Mon commentaire *