Le syndrome Ivoirien peut-il être évité? témoignage

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Cela fait déjà quelques jours que par la magie des ondes, je reçois l'actualité venant du Sénégal. Ce pays frère que j'aime tant et que je rêve visiter un jour. Croyez-moi, je suis un peu inquiet. Très inquiet d'ailleurs.

C'est comme cela que lentement mais surement les choses ont commencé en Cote d'Ivoire.
Aucun ivoirien n'a cru que la guerre allait frapper à la porte.

Elle a frappé très très fort. Les séquelles sont encores vivaces.

La guerre n'a ni visage, ni couleur , ni ethnie, ni religion. Elle est simplement laide et horrible.

J'ai été obligé d'exiler ma femme pour sauver sa vie et celle de mes 2 enfants parce qu'elle est originaire ( à tord ou à raison) de la même région que l'un des candidats ivoiriens au 2ème tour des élections présidentielles de 2010. Elle ne faisait pas la politique et menait une vie paisible auprès de son mari et ses enfants. Je n'ai presque plus de vie familiale normale.

- Il est peut être vrai que les armes lourdes ne tonnent plus, plus d'images des puissants médias internationaux sur la Cote d'Ivoire, mais croyez moi, il y a une prolifération incroyable d'armes dans toutes les villes et campagnes. Les règlements de compte sont monnaie courante. Je n'ose même pas penser faire revenir mon épouse au pays de si tôt. Je vis une situation difficile moi qui ai toujours eu une vie familiale sans anicroches.

Chères sœurs sénégalaises, chers frères sénégalais, ressaisissez vous pendant qu'il est encore tem ps . Je vous parle en tant qu'un frère ivoirien qui vous aime. Le 26 Février 2012 ne sera pas la fin du monde. Faites attention aux politiques. Seuls leurs intérêts comptent. Votre vie compte peu pour eux. Leurs familles seront à l'abri et eux seront hyper protégés.

Qui vous protègera, vous et vos proches ?

Dans quel pays allez vous courir pour vous mettre à l'abri ?

Et dans quelles conditions ?

Quand la guerre frappe à votre porte, l'humanitaire sort par la fenêtre.

Vive l'Afrique, Allez le Sénégal et que Dieu nous bénisse.

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :