Apple vs Samsung : montant des dommages et intérêts fixé en novembre 2013

Blogs
  • Article ajouté le : 01 Mercredi, 2013 à 17h03
  • Author: Barry Ismaila

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Apple vs Samsung : montant des dommages et intérêts fixé en novembre 2013 La juge Lucy Koh a fixé au 12 novembre 2013 la date de l'ouverture du procès entre Apple et Samsung  où sera défini le montant que Samsung devra verser à Apple pour violation de ses différents brevets. Un conflit à n'en pas finir. Du 12 au 18 novembre 2013 se tiendra le procès qui doit décider du montant définitif des dommages et intérêts que doit verser Samsung à Apple. C'est ce que la juge Lucy Koh a décidé dans une ordonnance judiciaire rendue après une audience tenue le 29 avril 2013. 

Lors de ce nouveau procès, la firme sud-coréenne pourrait réussir à faire réduire l'amende à 600 millions de dollars. En août 2012, Samsung a été condamné à verser un milliard de dollars à Apple pour avoir violé plusieurs de ses brevets. La juge Lucy Koh, en charge de l’affaire au tribunal de San José en Californie, a réduit cette somme en mars 2013 pour des erreurs de calcul du jury. Le 29 avril dernier, la juge a ajouté 40,5 millions aux dommages en prenant en compte le Galaxy S II, tel que distribué par l'opérateur AT&T. La requête d'Apple concernant l'Infuse 4G a, quant à elle, été rejetée. Ce énième rebondissement a fait dire à la juge Lucy Koh, devant les deux parties : « Ce seraUn jour sans fin […] vous allez revivre juillet 2012 », en faisant référence au film d’Harold Ramis avec Bill Murray. Elle avait déjà en août 2012, avant que le verdict ne soit rendu, perdu un peu son sang-froid allant jusqu'à demander à un avocat d'Apple s'il « avait fumé du crack ».  Source : 
Compte rendu juge Lucy Koh 
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :